Archive | 22 avril 2009

Grenoble: l’écologie sur grand écran

Premiers tours de manivelle demain. Cette année, le Festival International du Film Nature et Environnement (FIFNE), 23e du nom, rendez-vous amical et militant organisé par la FRAPNA,  traitera de l’eau, sous tous ses aspects. De plus, et à l’occasion du 150ème anniversaire de la crue centennale de l’Isère, le problème des inondations sera largement évoqué. Plus de trois jours de projection non-stop sont proposés, suivis ou précédés par des rencontres.

L’eau comme  source de vie, comme bien commun de l’humanité… L’eau dans tous ses états, tempêtes, inondations, sècheresse et pollutions… Mais l’eau aussi synonyme de plaisir avec ses torrents, ses rivières, ses lacs et cascades, sa biodiversité. Placé sous la Présidence de Hubert Reeves, le Festival International du Film Nature et Environnement (FIFNE) se fera l’écho de tous ces aspects. De plus, et à l’occasion du 150ème anniversaire de la crue centennale de l’Isère, le problème des inondations sera largement évoqué.
La FRAPNA vous proposera grâce à des films de qualité, venus du monde entier, grâce à des conférences accessibles à tous et à des interventions riches et variées, de réfléchir, de débattre et de comprendre les enjeux de la préservation de notre capital EAU, tant en terme de qualité qu’en terme de quantité. Une soirée de lancement, prévue le jeudi 23 avril, au Jardin de ville de Grenoble, avec une projection nocturne d’un film sur écran géant, présentera l’évènement et le jury au public.
Ce Festival, rendez vous amical et militant, attendu chaque année par les curieux de Nature, et les amateurs de films naturalistes et environnementalistes, se déroulera du 23 au 26 avril
prochain.
Sous chapiteaux et au cœur du parc Paul Mistral, la FRAPNA et ses partenaires accueilleront le public autour d’un forum riche et varié. Ce village festivalier permettra à tous de s’informer sur les grandes thématiques de la protection de l’Environnement et la sauvegarde de la Nature. De nombreuses expositions sont prévues ainsi que des animations et sorties nature, ainsi que des ateliers cinéma. Des conférences et des rencontres sont prévues au fil des projections pour discuter autour de thématiques et échanger avec les réalisateurs présents, notamment Jean Paul Jaud réalisateur du film « Nos enfants nous accuseront ». Toutes ces activités permettront aux petits et grands de profiter de ces rencontres pour découvrir la Nature.
Comme chaque année, le festival permettra aux enfants des écoles de l’agglomération de visionner des films et d’enrichir leurs connaissances.
La projection des films sélectionnés se fera sous un chapiteau équipé pour apporter une bonne qualité d’écoute et  de visionnage. Plus de 3 jours de projection non-stop seront proposés et des rencontres suivront ou précèderont ces projections.
Un concours phot’eau est organisé dans le cadre de cet événement.
Ce concours permet à tous les photographes, amateurs ou professionnels, de faire découvrir leur talent au public.
Ce concours mené à l’échelle internationale aboutira à une exposition des clichés sélectionnés, accessible librement durant toute la durée du festival. Plusieurs lots sont prévus pour les lauréats du concours (matériel photo, parution dans des magazines, …)
Parce que la Nature rime avec Culture, la FRAPNA invite à un nouveau langage et ainsi, permet à tous de comprendre les enjeux environnementaux par le biais de l’image et du son !

Informations pratiques:
Date : du 23 au 26 avril , Parc Paul Mistral, boulevard Jean Pain.
Temps forts :
- Soirée d’ouverture le 23 avril: Projection en plein air au Jardin de Ville de Grenoble.
- Soirée de clôture le 25 avril: Remise des prix et concert.

Catégorie planète TerreCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

avril 2009
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+