Catégorie | prophylaxie

FCO: Barnier a réuni l’ensemble de la filière

Michel Barnier, ministre de l’agriculture et de la pêche, a présidé aujourd’hui le comité de suivi de la Fièvre catarrhale ovine (FCO) qui réunit l’ensemble des professionnels de la filière  pour faire un bilan sur cette maladie.  « La lutte  contre la FCO et les maladies émergentes ont marqué mon action au cours de ces deux ans. Des moyens importants ont été mis en place tant au niveau humain que financier. » Le ministre a tenu à remercier l’ensemble des acteurs (OPA, vétérinaires, DDSV…) qui se sont engagés dans cette lutte.

Depuis 2008, plus de 82 millions d’euros pour les aides à la vaccination, 130 millions d’euros pour les aides économiques en soutien aux filières d’élevage et 19 millions d’eurospour les autres mesures vétérinaires ont été mobilisés faire face à la crise que connaissent les éleveurs français. C’est la plus grande campagne de vaccination jamais entreprise sur le territoire français pour faire face à l’apparition d‘une nouvelle maladie.
À ce jour, aucun foyer dû à la circulation virale 2009 n’a été déclaré en France.Conformément à la réglementation communautaire, un zonage est maintenu qui comprend :
- une zone réglementée au titre des sérotypes 1 et 8 (avec circulation virale de ces 2 sérotypes en 2008)
- une zone vaccinale 1 – 8 (avec circulation virale du sérotype 8 en 2008).
La Corse réglementée au titre des sérotypes 1, 2, 4, 8 et 16.

Au 15 avril, 42% du cheptel (espèces et sérotypes confondus) étaient valablement vaccinés. De fortes disparités sont constatées selon les départements. Les préfets, qui peuvent reporter la fin de campagne, au plus tard jusqu’au 30 juin 2009, doivent désormais s’assurer que l’ensemble des opérations de vaccination obligatoire des animaux soit achevée avant cette date.

Concernant les échanges avec l’Italie, le protocole mis en place permet d’expédier les bovins de plus de 90 jours seulement 30 jours après la vaccination contre les sérotypes 1 et 8 et les bovins de moins de 90 jours s’ils sont nés de mères vaccinées. Les échanges avec l’Espagne sont autorisés pour les animaux de plus de 90 jours sans délai après la vaccination, et à la seule condition qu’ils proviennent de troupeaux vaccinés s’ils ont moins de 90 jours. Ce protocole est en cours de modification, car il prend fin au 30 avril 2009.
En conclusion de cette réunion, Michel Barnier a demandé la constitution de 3 groupes de travail qui auront pour mission de préparer l’avenir et notamment:
préparer des réponses précises en cas d’apparition de nouveaux sérotypes,
déterminer les conditions dans lesquelles les éleveurs pourront vacciner,
analyser précisément la situation d’un point de vue sanitaire pour les sérotypes 1 et 8 et choisir la solution la mieux adaptée pour la prochaine campagne.
Les groupes de travail se réuniront dès la fin du mois d’avril et devront rendre leurs conclusions d’ici la fin du mois de juin.
Les membres du comité de suivi ont insisté sur le caractère obligatoire de la vaccination et rappelé que la vaccination de masse constitue le seul moyen efficace pour lutter contre la FCO.

Cet article a été écrit par:

Christian - qui a écrit 2027 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

avril 2009
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+