Catégorie | prophylaxie

FCO: vaccination obligatoire avant le 30 juin

La préfecture de l’Isère rappelle que les éleveurs ont jusqu’au 30 juin pour faire réaliser la vaccination FCO de leurs animaux par leur vétérinaire sanitaire. Cela implique la réalisation de la première injection de primo-vaccination avant le 7 juin prochain. Les animaux qui partent en transhumance devront en tout état de cause être vaccinés avant le départ.

Aucune dérogation à l’obligation de vaccination ne peut être accordée, excepté pour les animaux destinés à l’abattage avant l’âge de 10 mois ou maintenus en bâtiments fermés jusqu’à l’abattage. Afin de lutter efficacement contre la progression et la transmission du virus, il importe que cette campagne de vaccination soit réalisée de façon massive et notamment contre le sérotype 1 qui n’a pas encore touché l’Isère.

La fièvre catarrhale ovine (FCO), qui a atteint l’Isère fin 2007, s’est étendue sur tout le département en 2008 et ce sont à l’heure actuelle plus de 350 exploitations qui ont été infectées.

Cette maladie virale touche les ruminants mais n’affecte pas l’homme. Elle est redoutée en raison de ses conséquences sanitaires et économiques : elle entraîne différents symptômes dont des baisses de production et de fertilité, des avortements, ainsi que des mortalités. La maladie fragilise également sérieusement les circuits d’exportation des animaux.

Le virus de la FCO comporte plusieurs sérotypes. Seuls deux sérotypes se développent sur le territoire métropolitain :

-          le sérotype 8 est présent sur l’ensemble des départements,
-          le sérotype 1 progresse sur le territoire depuis l’Espagne et le sud-ouest de la France mais n’a pas encore atteint les départements rhône-alpins.

La vaccination est le seul moyen reconnu par les experts pour protéger efficacement le cheptel contre cette maladie. Elle est désormais obligatoire contre le sérotype 8 et contre le sérotype 1, dans tous les cheptels bovins et ovins sans exception.

La préfecture de l’Isère rappelle que es éleveurs ont jusqu’au 30 juin pour faire réaliser la vaccination de leurs animaux par leur vétérinaire sanitaire. Cela implique la réalisation de la première injection de primo-vaccination avant le 7 juin prochain.
Les animaux qui partent en transhumance devront en tout état de cause être vaccinés avant le départ.

Aucune dérogation à l’obligation de vaccination ne peut être accordée, excepté pour les animaux destinés à l’abattage avant l’âge de 10 mois ou maintenus en bâtiments fermés jusqu’à l’abattage. Afin de lutter efficacement contre la progression et la transmission du virus, il importe que cette campagne de vaccination soit réalisée de façon massive et notamment contre le sérotype 1 qui n’a pas encore touché l’Isère.

Cet article a été écrit par:

Christian - qui a écrit 2027 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

CREDIT.jpg

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

avril 2009
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+