Fête du bleu: l’AFRAT met les petits plats dans les grands

Terroir et territoire sont interdépendants. Et tout ce que produit le premier doit servir au développement du second. En pariant sur le devenir des métiers du tourisme rural, ceux qui ont créé l’AFRAT en 1966, à Autrans, avaient vu juste. Il fallait des gens de métier, formés dans les règles, pour valoriser les atouts d’un territoire (devenu Parc naturel régional quatre ans plus tard) aussi attractif que le Vercors : agriculture, tourisme, gastronomie, pratiques sportives, patrimoine, devaient permettre aux ruraux de vivre au pays pour peu qu’on s’en occupe sérieusement.

La Fête du bleu du Vercors-Sassenage ne fait que mettre en valeur cette union entre terroir et territoire. A l’occasion de cette nouvelle édition, à Saint-Nizier-de-Moucherotte, l’AFRAT jouera son rôle  en proposant de valoriser en direct ce bleu unique qui fêtait l’an dernier à La Chapelle-en-Vercors le dixième anniversaire de son AOC. Un bleu qui symbolise magistralement cette union entre terroir et territoire.

C’est Vincent Grele, responsable des formations Cuisine à l’AFRAT qui sera le chef d’orchestre des ateliers cuisine organisés sur place. Fort d’une grande expérience dans la cuisine française et internationale, Vincent Grele partage aujourdh’ui son savoir-faire et sa passion première avec des porteurs de projet en cuisine du terroir : un formateur toujours au goût du jour !

Vous allez animer des ateliers cuisine dans le cadre de la Fête du bleu. Comment cela va t-il se passer ?

« Le centre AFRAT disposera d’un chapiteau de 15×6 sous lequel on installera une cuisine professionnelle que l’on partagera avec une jeune association de Villard-de-Lans, Cuisine et Passion, qui se consacre à l’art culinaire et qui est parrainée par un chef étoilé du plateau, Jérôme Faure.

L’idée, c’est à partir de recettes simples élaborées par mes soins, de faire participer les gens, adultes et enfants, tout au long du week-end, qu’il s’agisse de plats froids ou chauds ».

Susciter des vocations de cuisinier de terroir, c’est un peu ce que vous faites en tant que formateur?

« A l’AFRAT, on travaille depuis toujours à l’élaboration de recettes avec les produits locaux. Et le Centre est le seul en France à proposer une formation Bac Pro Cuisine du terroir qui attire des candidats de toute la France souhaitant s’installer en milieu rural. Il y a 8 ans que nous l’avons mise en place. L’idée est de valoriser les productions locales des différentes régions de France, dans tous les domaines, boucherie, charcuterie, boulangerie, pâtisserie, etc. Je me suis servi à la fois de mes expériences professionnelles et de celle que j’ai acquise au sein de l’Education nationale  pour mettre en œuvre cette formation qui est une spécificité de l’AFRAT et qui fédère tous les corps de métiers ».

Y’a une cerise sur le gâteau ?

« Nous aurons la visite, entre 16h et 18h, de Marc Veyrat, le parrain de la Fête du bleu, qui sera accompagné d’une œnologue de renom, Annie Crouzet. Tous deux s’attacheront à valoriser nos recettes en proposant l’accord idéal entre mets et vins ».
Sûr que les questions ne manqueront pas dans le public qui comptera une large majorité de gastronomes.

Cet article a été écrit par:

Christian - qui a écrit 2027 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

CREDIT.jpg

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2009
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+