Archive | 16 juillet 2009

« Le journal d’un berger nomade »

Jean-François Noblet nous signale la parution d’un livre intitulé « Le journal d’un berger nomade » où l’auteur, Pascal Wick, raconte sa vie de berger et l’utilisation qu’il fait des chiens de protection dans la lutte contre les prédateurs. Pascal Wick a gardé des moutons en France, en Espagne et dans le Montana (USA). Jean-François Noblet a bien voulu nous parler de cette lecture qui semble l’avoir séduit.

« Pascal Wick est bien connu des naturalistes français car c’est lui qui a fait connaitre l’utilité des chiens de protection pour éviter les dégats des loups et des ours sur les troupeaux.Détenteur d’un diplôme en économie,  ensuite exploitant agricole et enseignant il a beaucoup voyagé en Afrique, au Maghreb et aux Etats Unis pour choisir le métier de bergers de moutons en France, Espagne et surtout au Montana dans les environs du Parc national de Yellowstone. Il vient de publier un livre attachant où il raconte ses aventures et son goût de la nature, de  la frugalité et de la solitude en compagnie de ses chiens, chevaux et moutons.C’est l’incroyable histoire d’un berger qui  a gardé  seul 1800 moutons pendant plusieurs mois au milieu d’une nature quasi vierge et qui a su limiter la prédation des coyottes, des ours bruns, noirs et des pumas grâce à ses chiens. J’encourage vivement ceux qui veulent comprendre les bergers et s’engager dans ce métier extraordinaire à lire le roman de la vie de Pascal ».

_____________________________________________________________

« Le journal d’un berger nomade », de Pascal Wick. Ed.du Seuil, Paris 2009.

Catégorie bibliothèqueCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

juillet 2009
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+