Archive | 06 août 2009

Pour la FDSEA: hors de question de rembourser!

Jean Robin Brosse, président de la FDSEA de l’Isère était l’invité du journal de FR3 Alpes.

Il a été intérrogé sur les problèmes qui secouent le monde des fruits et légumes et la somme de plus de 500 millions que les producteurs doivent rembourser.

Pour la FDSEA, il est hors de question de rembourser ces aides car distribuées de façon légale.

Pour visionner la réaction de Jean Robin Brosse cliquez sur:rhone-alpes-auvergne.france3.fr

Catégorie vie syndicaleCommentaires fermés

Fruits et légumes: un premier pas

Face à la crise qui secoue les producteurs de fruits et légumes, le ministre de l’agriculture a annoncé qu’une première aide d’un montant de 15 millions d’euros allait ête débloquée. Un premier pas pour la FNSEA, les JA et les producteurs de fruits et légumes.

Des milliers de producteurs de fruits et légumes connaissent depuis le début de la campagne 2009, une situation particulièrement préoccupante.

Alerté par le réseau de la FNSEA, Jeunes Agriculteurs, la FNPF et les Producteurs de Légumes de France sur l’état de crise de 13 fruits et légumes et conscient de la situation, Bruno Le Maire, Ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, vient d’arrêter des mesures ciblées, pour aider les exploitants concernés à passer ce cap difficile.

Il s’agit d’apporter immédiatement une bouffée d’oxygène, d’un montant initial de 15 millions d’euros, au travers d’allégements de charges financières et de mesures sur les cotisations
sociales des agriculteurs et de leurs familles, auxquelles s’ajouteront des moyens de la MSA pour la mise en place d’échéanciers.
Par ailleurs, le Gouvernement entend apporter des solutions aux conséquences économiques indirectes liées à la crise financière internationale. Il répondra aux difficultés que rencontrent les exportateurs pour obtenir les garanties assurantielles nécessaires à l’exercice de leur activité.
Bruno Le Maire a compris la gravité de la crise vécue par le secteur des fruits et légumes. Même si cette première enveloppe financière est loin d’être suffisante pour faire face à la sévérité de la crise, la FNSEA, les JA, la FNPF et les Producteurs de Légumes de France, en prennent acte.
Nous tenons aussi à rappeler que ces mesures conjoncturelles ne sauraient exonérer le Gouvernement de trouver les moyens de restaurer au plus vite la compétitivité de la production française. Nous attendons dans les plus brefs délais, des solutions quant aux problèmes des distorsions de concurrences relatives aux moyens de production, notamment l’énergie et aux
conditions sociales.
La FNSEA, les JA, la FNPF et les Producteurs de Légumes de France attendent également de la filière et plus particulièrement de son interprofession et de la distribution, que tout soit mis en oeuvre pour garantir le bon fonctionnement des marchés et la juste rémunération du travail des producteurs de France.
Les producteurs français de fruits et de légumes doivent pouvoir vivre de leur métier !

par Gilbert l

Catégorie fruits-légumesCommentaires fermés

Mouche du brou : le point sur la recherche

En 2007, de nombreux nuciculteurs ont subi d’importants dégâts causés par un ravageur: la mouche du brou.

Ou en est-on aujourd’hui au niveau de la recherche?

Le CTIFL et la SENURA ont mis en place un programme d’expérimentation sur ce ravageur.
Pour en savoir plus, cliquez sur: www.draaf.rhone-alpes.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/article_CTIFL_infomouche_cle83eda4.pdf

par Gilbert

Catégorie nucicultureCommentaires fermés

Saint-Antoine-l’Abbaye en moyen âge

Samedi 8 de 15h à minuit avec repas médiéval à partir de 19h. Dimanche 9 de 11h à 19h avec repas médiéval vers 13h.

Des journées médiévales à vivre avec un marché d’artisanat et de produits du terroir, un festin sous forme de buffets sera proposé.
Musique, danses, couleurs, senteurs, artisanat, querelleurs, chanson de gestes, tir et combats, manants et gueux … tout le moyen âge est au rendez-vous.

La fête aura lieu au cœur du village, 120 artistes passionnés, professionnels ou bénévoles, l’animeront. Chacun peut venir costumé … version moyen âge bien sûr.

Au programme :

  • Exposition d’artisanat avec des démonstrations de vieux métiers tels qu’une grosse forge ancienne à souflet, la calligraphie, le travail du cuir, la sculpture sur bois, le tressage de cordes, le maillage de côte de maille, la dentelle au fuseau, fabrication de vitrail sur place,  etc. …
  • Musiciens, troubadours, scénettes, chansons de gestes, viole de gambe …
  • Ventes de produits traditionnels, pain d’épices, hydromel, bijoux …
  • Démonstration de danses médiévales avec initiation et participation du public,
  • Combats de chevaliers à pieds et autres querelleurs,
  • Echassières jongleuses, échassiers satiriques, conteur-saltimbanque
  • Démonstration de tir avec des balistes (sorte d’arcs géants sur châssis avec treuil) et un trébuchet (sorte de catapulte en bois, qui projette des boulets … en mousse) : le public peut aussi participer, se mesurer … en toute sécurité sur le « pas de tir » qui sera aménagé en bordure de fête.
  • Démonstration et initiation au tir à l’arc et à l’arbalette,
  • Camps guerrier avec tirs à la couleuvrine (canon médiéval) et le stand du chirurgien,
  • Exposition d’armes et d’armures avec présentations et explications,
  • Petites conférences interactives avec le public sur les plantes magiques au moyen âge,
  • Lithotérapie (la santé par les pierres selon Hildegarde de Bingen) et vente de cristaux,
  • Jeux pour enfants et initiation aux combats de chevaliers,

La clôture sera faite par l’ensemble des artistes et musiciens : foire médiévale, dans un esprit de cirque, avec le final en bal médiéval !

Les tarifs :
Le prix de l’entrée est fixée à 7 € par personne, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.
Elle donne accès au marché, aux spectacles, aux animations et à toutes les initiations.
Tarif spécial groupe : 10 personnes adultes : 6 € par personne en un seul règlement.

Repas médiéval : 16€ par personne. 3 plats au choix + fromage + dessert + une boisson

Les repas sont soit achetés librement auprès des aubergistes au dernier moment, soit réservés par achat de tickets à l’entrée, puis à prendre au stand du restaurateur de son choix.

Il est conseillé de réserver son entrée afin de nous permettre d’anticiper, y compris pour les repas. Réservation à l’Office du Tourisme ou par correspondance.
Enfin, cela vous évitera de faire la queue, afin que cette fête ne soit que du bonheur …

Organisation

Saint Antoine Développement – Rue Haute – 38160 St Antoine l’Abbaye Tél. : 04.76.36.46.03

Contact & renseignements

Réservations à l’office de tourisme

04 76 36 44 46

stantoine.tourisme@wanadoo.fr

Saint Antoine l'Abbaye en moyen-âge : Sorciers, magiciens et démoniaques

par Gilbert

Catégorie loisirs/détenteCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

août 2009
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+