Archive | 19 août 2009

Fruits et légumes: mangez local!

D’une ampleur sans précédent, la crise des fruits et légumes d’été touche tous les produits sans exeption. Voila pourquoi la FNSEA relayée par la fédération nationale des producteurs de fruits, les Jeunes agriculteurs et légumes de France mettent l’avenir des producteurs entre les mains des consommateurs. Ceci via un communiqué.

 » Les prix payés aux producteurs sont à des niveaux qui ne couvrent pas les coûts de production et mettent en péril la survie des exploitations. Les discussions se poursuivent tant avec la distribution qu’avec les pouvoirs publics pour mettre fin à cette crise, mais les actions visant à sortir de la spirale infernale n’ont pas été concluantes ».

C’est pourquoi les producteurs en appellent aux consommateurs « car ils détiennent la clé pour résoudre la crise actuelle. Si demain, nos concitoyens souhaitent encore pouvoir manger local et admirer des paysages arboricoles et légumiers productifs et entretenus, il faut aujourd’hui consommer les fruits et légumes de nos régions »

Seront ils entendus?

Catégorie A la une, consommationCommentaires fermés

Un week end à la campagne: nécessaire mobilisation

L’organisation d’un  concours départemental de labour demande une sacrée mobilisation…Et que dire quand celui ci est couplé avec la finale régionale?

Les Ja du canton de Rives -Voiron ont décidé de relever le défi intitulé  » un week end à la campagne« .

Les présidents du canton de Rives, Thierry Blanchet, du canton de Voiron, Sylvie Budillon-Rabatel et le responsable du comité d’organisation, Luc Tirard Gatel lancent un appel Aux adhérents FDSEA du canton de Rives et du canton de Voiron.

« Cette année, les Jeunes Agriculteurs du canton de Rives/Voiron organisent :
« Un week-end à la campagne » les 5 et 6 septembre 2009 sur un site à cheval sur les communes de Rives et de Beaucroissant

Cet évènement regroupera la finale départementale de labour et la finale régionale de labour.
Des animations (démonstration chien de troupeau, moiss’batt cross…) sont prévues tout au long du week-end. Nous prévoyons également de la restauration sur place pendant les deux jours.

Pour mener à bien cette manifestation, une grande mobilisation des adhérents et des agriculteurs est nécessaire.
Nous avons besoin du plus grand nombre d’entre vous pour faire de ce week-end une réussite. Vous pouvez vous porter bénévole.

Plusieurs postes sont à pourvoir sur le week-end: buvette, restauration, accueil, parking. Mais nous avons aussi besoin d’aide pendant la semaine de montage (du 31 août au 4 septembre) et le lundi 7 septembre pour le démontage du site.

Si vous souhaitez plus de renseignement, nous vous invitons à participer à la réunion du Comité d’Organisation qui aura lieu le 25 août 2009 à 20h45 à Charnècles (salle à côté de la Mairie, sous le bâtiment des sapeurs pompiers). »

Pour tout contact, précision ou faire partie des bénévoles:

-Thierry Blanchet : 06 82 86 87 25

-Sylvie Budillon-Rabatel : 04 76 65 69 18

- Luc Tirard-Gatel : 06 71 70 98 77

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Sécheresse en Isère: nouvelles mesures

Le Comité de Vigilance Sécheresse s’est réuni le mardi 18 août  afin d’actualiser le point sur l’état de la ressource en eau en Isère fait le 30 juillet dernier et d’examiner les nombreuses demandes des élus relatives à l’arrosage des stades.

La diminution du débit des cours d’eau et la baisse du niveau des nappes se poursuivent, sans toutefois que la situation ne justifie de nouvelles mesures de limitations des usages. La diminution des prélèvements pour l’irrigation agricole au regard des besoins des cultures est un facteur favorable pour la poursuite d’une diminution ralentie des ressources dans les jours à venir.

Le comité a par ailleurs estimé que l’arrosage des stades devrait faire l’objet d’une réflexion approfondie au cours de l’automne en vue d’adapter les mesures de l’arrêté cadre sécheresse et suggéré une dérogation à l’interdiction totale d’arroser en situation de sécheresse avérée en permettant un arrosage entre 20h et 6h, la même limitation devant être appliquée aux greens et départs des golfs.

Au vu de l’avis du comité et de la situation hydroclimatique, Monsieur le Préfet a décidé par arrêté de ce jour :

-     le maintien du classement des bassins de gestion en sécheresse avérée, risque de sécheresse et vigilance tel qu’il résulte de l’arrêté du 6 août 2009,

-     une dérogation à l’interdiction d’arrosage des stades prévue par l’arrêté cadre du 31 juillet 2007 sur les bassins de gestion en situation de sécheresse avérée, en permettant celui-ci de 20h à 6h ; cette limitation horaire est étendue aux greens et départs des golfs.

Il est rappelé que sont classés en risque de Sécheresse Avérée les bassins suivants :

-    Bièvre -     Quatre Vallées -    Chambaran-Galaure
-     Bourbre -      Fure-Morge-Paladru -     Varèze-Sanne
-      Chartreuse-Guiers -      Affluents Rhône et Est -     Drac-Romanche
-   Vercors Lyonnais

Sont classés en Risque de Sécheresse le bassin de gestion « Grésivaudan » et en Vigilance le bassin de gestion « Belledonne-Bréda ».

Dans les zones classées en Risque de sécheresse, elles consistent principalement à l’interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles, du remplissage des piscines à usage privé et du fonctionnement des fontaines publiques en circuit ouvert ; ainsi qu’à l’interdiction, de 6h à 20h, de l’arrosage des pelouses, espaces verts publics et privés, jardins d’agrément, golfs, stades et espaces sportifs ; enfin une réduction globale de 20% de l’irrigation agricole est imposée.

Dans les zones classées en Sécheresse Avérée, outre les restrictions des zones à Risque de Sécheresse, les mesures consistent principalement à l’interdiction de l’arrosage, y compris la nuit, des pelouses, espaces verts publics et privés, jardins d’agrément, golfs (hors green et départs), espaces sportifs, et à une réduction globale de 40% de l’irrigation agricole. L’arrosage des stades, des fleurs et espaces floraux et des jardins potagers est interdit de 6h à 20h.

Ces limitations ne sont pas applicables aux prélèvements réalisés dans le Rhône, l’Isère, le Drac, la Romanche et leurs nappes d’accompagnement.

Il est toutefois rappelé que quelque soient les secteurs, les prélèvements en eau superficiels sont interdits si le débit du cours d’eau est inférieur au 1/10me du débit moyen interannuel.

L’arrêté complet est disponible sur le site Internet de la DDAF : http://ddaf38.agriculture.gouv.fr

Mesures d’interdiction des feux et de limitation des feux de barbecues

Les conditions climatiques estivales sur le département de l’Isère (déficits hydriques et faible hygrométrie de l’air) entraînent un risque d’incendie accru, proche des niveaux atteints en 2003 ; l’indice feu météo(*) est sévère pour la moitié ouest du département depuis plus de 3 semaines.

Il est donc impératif de renforcer temporairement la prévention en complétant les dispositions de l’arrêté permanent du 13 juillet 1989 pour l’emploi du feu.

L’allumage de tout feu ouvert est interdit sur la totalité du département ; les écobuages sont rattachés à cette dénomination.

Les barbecues sont interdits à moins de 200 mètres des bois, forêts, plantations forestières, reboisements, landes et friches. Il en est de même pour l’usage de la cigarette.

Les feux d’artifice ou jets de pétards sont interdits sur l’ensemble du département.

Les arrêtés relatifs au risque incendie sont disponibles sur le site internet de la DDAF : http://ddaf.isere.agriculture.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=248

(*) Indice feu météo : est une estimation du risque d’occurrence d’un feu de forêt calculé par Météo France à partir de l’humidité de l’air, de la température, des précipitations  sur 24h et de la vitesse  maximale du vent.

Catégorie eauCommentaires fermés

Des foyers de chrysomèles détectés en Isère

La chrysomèle du maïs est un petit coléoptère qui s’attaque aux racines de maïs. Cet insecte sans danger pour l’homme provoque de tels dégâts sur les cultures que l’Union Européenne impose des mesures réglementaires pour éviter son introduction et sa dissémination.

Cette réglementation est reprise dans l’arrêté ministériel du 28 juillet 2008.

Début août 2009, des foyers ont été détectés en Isère (Lumbin et Voreppe). Une réunion de concertation s’est tenue à la chambre d’agriculture le 13 août avec les parties concernées, permettant la prise d’un arrêté préfectoral en date du 18 août 2009 et précisant le dispositif de lutte mis en place :

  • Dans les zones focus, d’une distance de 1 kilomètre autour de chacun des champs de capture, les parcelles sur lesquelles était cultivé du maïs en 2009 ne devront plus porter de maïs, ni en 2010, ni en 2011. En même temps, ces parcelles feront l’objet d’un traitement à l’aide d’insecticides contre les adultes en août 2009 et contre les larves et les adultes en 2010.

Les traitements, qui pourraient avoir lieu à partir du 20 août, ne seront pas effectués à l’aide d’hélicoptères, mais à l’aide d’enjambeurs. Les maires concernés ont été avertis de ces dispositions et les apiculteurs le seront également par tous les moyens possibles.

  • Dans les zones de sécurité, d’une distance de 5 kilomètres autour des zones focus définies, les agriculteurs auront le choix entre la pratique de l’assolement, consistant à ne pas implanter de maïs en 2010 sur les parcelles portant du maïs en 2009, et la lutte à l’aide d’insecticides contre les larves et les adultes en 2010.

Un dispositif d’indemnisation visant essentiellement à encourager la rotation, solution plus efficace, est mis en place en 2009. Il s’appuie sur une caisse de péréquation, financée en partie par les producteurs de maïs et en partie par l’Etat.

Catégorie A la une, céréalesCommentaires fermés

5-6 septembre: concours de labour

A la découverte des JA de l’Isère
Jeunes Agriculteurs Isère (JA 38) est un syndicat agricole professionnel qui regroupe des chefs d’exploitations, des conjoints collaborateurs, des aides familiaux et des porteurs de projet d’installation à courte échéance âgés de 18 à 35 ans.
JA 38 est composé de 11 cantons, et comprend plus de 250 adhérents.
Les missions de Jeunes Agriculteurs Isère sont :
- de promouvoir et de faciliter l’installation en agriculture
- d’informer et de former les agriculteurs aux évolutions de leur environnement
- de communiquer sur le métier d’agriculteur auprès du grand public
Tous les ans, afin de répondre à cette mission de communication vers un public non agricole, JA 38 organise des évènements destinés à tous : marché de Noël, Foire agricole de la Saint Martin, Agrivillage …

Les Jeunes Agriculteurs du canton de Rives/Voiron
Le canton compte une quinzaine d’adhérents qui s’implique tout au long de l’année dans les actions menées par Jeunes Agriculteurs Isère. Le président du canton, Luc Tirard-Gatel est aussi le trésorier de JA Isère.
En Août 2005, le canton de Rives/Voiron a organisé « Terroir en Fête » qui a attiré de nombreux visiteurs malgré un temps peu clément. La Finale Départementale de Labour s’était déroulée lors de cet événement.

Finale Départementale et Finale Régionale de Labour
Chaque année quand arrive la période estivale, les cantons organisent leur concours cantonal de labour. Les vainqueurs de ces concours se retrouvent lors de la Finale Départementale de Labour (FDL) qui a lieu fin août. Chaque département de la Région Rhône Alpes organise un concours départemental.
Les premiers et seconds de chaque département se retrouvent pour le concours régional qui est organisé tous les ans par un département différent. L’année dernière c’était le département de l’Ain.

Pour 2009, JA Isère s’est porté candidat organiser la Finale Régionale de Labour (FRL) et il l’a obtenu. Le canton organisateur de l’évènement est celui de Rives/Voiron.

Ces concours sont l’occasion d’organiser une fête agricole avec des animations et des exposants qui valorisent l’agriculture sous toutes ses formes.
Pourquoi ?
L’organisation d’un tel événement va permettre de re-dynamiser le canton de Rives/Voiron et de fédérer les Jeunes Agriculteurs autour d’un projet commun.
Un Comité d’Organisation a été créé pour organiser la FDL et la FRL. Celui-ci se réunit au moins une fois par mois depuis début janvier. Il est composé de deux co-présidents, Luc Tirard-Gatel et Eric Bally, et de responsables de pôle (animation, restauration, terrain, matériel).
Cet évènement est aussi un moyen de communiquer à grande échelle auprès d’un très large public sur le métier d’agriculteur et sur la profession agricole.
Plus de 8 000 personnes sont attendues sur le site.
Où ?
Un week-end à la campagne aura lieu sur des parcelles agricoles se situant sur la commune de Rives et sur la commune de Beaucroissant. Plus précisément, sur une trentaine d’hectares qui longent la départementale 519. Les terrains se situent de part et d’autre du chemin Mollard Bourcier.
Le site se trouve à une demi-heure de Grenoble et à 2 min de la sortie d’autoroute A48. Il est très facile d’accès pour les visiteurs du département et de la région.
Comment ?
Un week-end à la campagne sera organisée sur deux jours ; le samedi 5 septembre et le dimanche 6 septembre 2009.
Les animations
Des animations sont prévues tout au long du week-end.
Les enfants pourront découvrir une ferme miniature avec la présence d’animaux : moutons, chevaux, poules, cochons, chèvres …
Ils pourront se divertir avec des balades à poney, un château gonflable et un circuit de minimoto.
Des démonstrations de vieux matériels agricoles ainsi que la présentation de métiers anciens permettront un retour dans le passé.
Les visiteurs pourront s’émerveiller devant l’agilité et la rapidité des chiens de berger qui nous montreront leur talent avec des troupeaux de moutons et d’oies.

De plus, une course de moissonneuse batteuse (Moiss-batt cross) avec des concurrents de l’Isère aura lieu le samedi après midi.

Les Jeunes Agriculteurs de l’Isère et de la région Rhône-Alpes se défieront lors d’un concours de force paysanne.

La finale départementale de labour
aura lieu le samedi avec les concurrents de l’Isère issus des concours cantonaux. Il y aura une vingtaine de participants.
La finale régionale de labour aura lieu le dimanche, avec les premiers et deuxièmes de chaque département de la région Rhône Alpes soit en moyenne 16 concurrents.
La restauration
La restauration sur le site est prévue sous un chapiteau de 1 000 mètres carrés. Un repas chaud sera servi le samedi midi. Le soir, un repas dansant avec la sono Laser 2001 aura lieu.
Le dimanche midi, un veau à la broche sera proposé aux visiteurs.
Une buvette sera ouverte pendant les deux jours, elle proposera aussi de la restauration
rapide (barquette de frites, sandwichs …).

Contacts :
Jeunes Agriculteurs de l’Isère
40, avenue Marcelin Berthelot
38036 Grenoble Cedex 02
E-Mail : ja38@jarhonealpes.fr
Responsables professionnels :
Luc Tirard-Gatel : 06 71 70 98 77
Eric Bally : 06 17 88 31 43
Animatrice : Amandine GENERE
Tel : 04 76 20 67 26 Port : 06 83 44 18 13

Catégorie agricultureCommentaire (1)

Mélina Robert Michon finaliste

C’est fait, Mélina Robert Michon s’est qualifiée pour la finale du lancer du disque des championnats du monde d’athlétisme qui se déroulent à Berlin. Pour ce elle a lancé l’engin à 61,53 mètres. Performance atteinte dès son deuxième jet.

Elle figure une fois de plus dans le gôtha des meilleures mondiales de cette spécialité mais cela ne suffit pas à son bonheur. Elle a en effet annoncé qu’elle souhaite se rapprocher du podium.

Réponse ce vendredi 21 août à partir de 20h 20.

Nul doute que les fans de Mélina se regrouperont, une nouvelle fois à Colombe, pour voir leur favorite en découdre avec ses adversaires…

Catégorie sportCommentaires fermés

En 2010, les signes de qualité à l’heure européenne

Avant 1992, quelques États membres de l’UE disposaient déjà,pour favoriser et protéger certaines appellations de produits alimentaires spécifiques, de leur propre réglementation. Toutefois, les règles en vigueur étaient assez disparates au moment où, entre la fin des années 80 et le début des années 90, l’UE réalisait l’achèvement de son marché intérieur unique débarrassé des barrières douanières.

Il devenait dès lors capital de protéger les producteurs contre les tentatives d’exploitation par la concurrence de la réputation de leurs produits ; la solution ne pouvait donc passer que par des mesures à l’échelle de toute l’Union européenne. Il s’agissait par conséquent d’adopter une démarche homogène permettant la mise en place des conditions d’une concurrence loyale entre producteurs sans pour autant démanteler les régimes de protection de la qualité qui existaient déjà dans certains pays.

C’est la politique française de valorisation des produits agricoles et alimentaires qui a inspiré l’élaboration d’une réglementation européenne.Le calendrier prévoit des propositions législatives en 2010. L’AOC devrait se transformer en  AOP.

Les consultations relatives à l’évolution de la politique de qualité des produits agricoles ont débuté en 2006 avec une table ronde des parties prenantes, suivie d’une conférence qui s’est tenue à Bruxelles les 5 et 6 février 2007. La Commission a également lancé un réexamen des systèmes relatifs aux indications géographiques des produits agricoles et des denrées alimentaires et aux spécialités traditionnelles garanties. Ce travail a culminé avec la consultation relative au livre vert et la conférence à haut niveau sur la qualité des produits agricoles qui s’est tenue à Prague les 12 et 13 mars 2009.
Les parties prenantes ont, pour l’essentiel, indiqué qu’elles soutenaient les principaux systèmes de qualité (indications géographiques et agriculture biologique) et normes de commercialisation de l’Union européenne, tout en appelant à leur simplification et à leur rationalisation.

Les agriculteurs, les producteurs et les consommateurs ont préconisé une utilisation accrue de l’étiquetage relatif au lieu de production. Par ailleurs, les transformateurs et les détaillants ont souligné qu’il pouvait être difficile de retrouver l’origine des ingrédients agricoles utilisés dans les produits transformés. Pour tous les systèmes, qu’ils soient communautaires, privés ou nationaux, les parties prenantes ont insisté sur la défense du marché unique et sur la nécessité d’une simplification. Certaines, en particulier les transformateurs, ont mis en garde contre l’introduction de systèmes incohérents, qui
pourraient créer une certaine confusion sur le marché.

Voilà, en l’état, les signes de qualité proposés par l’Union européenne:
1 – Appellations d’origine et indications géographiques protégées (AOP et IGP)
Le règlement (CE) n°510/2006 du Conseil établit les règles relatives à la protection des appellations d’origine et des indications géographiques (AOP et IGP). Ce règlement organise un système d’enregistrement communautaire des dénominations géographiques qui leur assure une protection juridique dans l’Union européenne.

L’AOP Appellation d’origine protégée
désigne la dénomination d’un produit dont la production, la transformation et l’élaboration doivent avoir lieu dans une aire géographique déterminée avec un savoir-faire reconnu et constaté.

L’IGP Indication géographique protégée
désigne des produits agricoles et des denrées alimentaires étroitement liés à une zone géographique, dans laquelle se déroule au moins leur production, leur transformation ou leur élaboration.

2 – Spécialités traditionnelles garanties (STG)

La STG Spécialité traditionnelle garantie
met en valeur la composition traditionnelle d’un produit ou son mode de production traditionnel.
Règlement (CE) n°509/2006 relatif aux spécialités traditionnelles garanties.
Début 2007, seules 15 spécialités traditionnelles garanties déposées par les autres Etats membres ont été enregistrées dans le cadre de ce règlement.

3 – Agriculture biologique

Agriculture biologique : la garantie d’un mode de production respectueux de l’environnement
La certification du mode de production biologique fait également l’objet d’une réglementation communautaire. Le règlement n°2092/91/CEE en cours de révision s’applique aux produits végétaux et aux produits composés essentiellement d’un ou de plusieurs végétaux, ainsi qu’aux productions animales.

Comment connaître les dénominations de produits qui ont été enregistrées ou font l’objet d’une demande?

Consultez la base de données DOOR  base de données DOOR des AOP, IGP et STG.

Catégorie PACCommentaires fermés

Mélina Robert Michon va lancer le disque!

Les championnats du monde d’athlétisme se déroulent cette année à Berlin. Notre département participe à cet évènement avec comme représentante la discobole Mélina Robert Michon. Celle ci, plusieurs fois championne de France, tentera dans un premier temps de se qualifier pour la finale. Pour ce elle doit lors des séances de qualification terminer dans les 8 premières lanceuses.
Elle a confié avoir de bonnes sensations, elle est confiante et cet objectif est parfaitement réalisable.

10 fois championne nationale, la sociétaire de Lyon athlétisme a réalisé de bonnes performances après les JO de Pekin ou elle avait pris une formidable 6ème place. 2ème place à la coupe d’ Europe à Leiria (Portugal), victoire aux jeux méditerranéens, et victoire à Varsovie sont ses dernières performances

Rappelons que Mélina est née à Voiron, âgée de 30 ans, elle est fille d’agriculteurs et vit à Colombe.

Nul doute que ce village, va vivre au ralenti, à cause de la canicule mais surtout parce que ses habitants seront tous devant leurs postes de télé.

A noter que la finale se déroulera ce vendredi 21 août

Retransmission en direct sur FR3: à partir de 10 heures

Catégorie sportCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

août 2009
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+