Archive | 04 septembre 2009

Les résultats de l’Opération Alimentation Vacances

19 276 inspections  ont été menées du 1er juillet au 31 août 2009 par les services d’inspection vétérinaire du ministère de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche dans le cadre de « l’Opération alimentation vacances » 1.

Ces inspections ont principalement été réalisées dans différents établissements de remise directe aux consommateurs : 2 586 dans les établissements de distribution, 2 144 dans les marchés publics locaux, 4 983 dans les restaurants commerciaux et 2 522 dans les établissements de restauration collective (centres de vacances).

Elles ont donné lieu à 74 fermetures d’établissements, 196 saisies, 1231 avertissements ou mises en demeure et 202 procès-verbaux d’infraction. Les anomalies le plus souvent rencontrées concernent le dépassement des températures réglementaires de conservation des denrées (453 avec un écart de température supérieur à 6°C) et la mauvaise gestion des produits invendus dans les établissements de distribution (101 anomalies).

Ces résultats indiquent une tendance à l’amélioration dans les constats effectués chez les professionnels contrôlés : 6,4% des inspections ont donné lieu à un avertissement contre 11,9% sur une période similaire en 2008, de même 1 % des contrôles ont abouti à l’émission d’un procès verbal d’infraction alors que ce chiffre était de 2,4% en 2008 sur cette période. Cependant, on constate un doublement des fermetures d’établissements par rapport à l’OAV 2008 : 74 fermetures ont été prononcées (37 en 2008) dont 2 en urgence (6 en 2008).

Les contrôles renforcés de cette Opération Alimentation Vacances se sont achevés le 31 août 2009. Ces résultats seront consolidés en fonction de la saisie des données restantes en cours de réalisation. Cette opération consistait à renforcer les contrôles de qualité sanitaire des aliments en zones touristiques pour protéger la santé des consommateurs.

_________________________________

1 L’OAV fait partie de l’Opération interministérielle vacances (OIV) à laquelle  participent les différents services de l’Etat menant des actions d’inspection dans les domaines  en relation avec les activités touristiques estivales (qualité des eaux de baignade, sécurité des attractions…). Elle a lieu tous les ans du 1er juillet au 31 août.

Catégorie consommationCommentaires fermés

Avec les JA de Rives-Voiron: passez un week-end à la campagne et régalez vous à la ferme!

Comme on l’a dit à plusieurs reprises, les jeunes agriculteurs du canton de Rives Voiron, organisateurs des finale départementale et régionale de labour, ont décidé de frapper un grand coup au niveau de la restauration.

On vous a longuement invité à venir sur le site de Rives découvrir le samedi soir la fameuse nuciflette. Recette à base de fromages: St Marcellin, Bleu du Vercors Sassenage et noix….

Pour le dimanche midi où 800 repas devraient être servis, les jeunes ont également  fait preuve de beaucoup d’originalité. Ils vont proposer un menu à base de boeuf cuit à la broche agrémenté du traditionnel gratin dauphinois.

Pour mettre en place la restauration ils ont fait appel à « la ferme ».

Partons à la  découverte de la ferme

Michel Gros était boucher traiteur aux Deux Alpes. Responsable du club de judo local, il organisait souvent des animations avec restauration dans les rues de la station. Un jour on lui souffle à l’oreille: » Pourquoi tu nous ferais pas une paella ». Pari tenu.  » On s’est retrouvé à 600 personnes! »

Dès lors, nous sommes en 1983, il se lance dans  la confection de repas de grande envergure.

camion

« Au début, ce n’était pas simple, on était mal outillés, mal équipés, sans confort mais nous étions encouragés par notre succès. Cela nous a permis d’investir dans un semi que j’ai transformé en véritable outil de travail. Il nous offre  également toutes les commodités.

 » Depuis les choses ont évolué, mes enfants ont pris la relève. La société, même si elle est connue sous l’appellation la ferme, est intitulée GSD. « Pour l’anecdote, sachez que le G vient de mon nom, Gros, le S et le D des prénoms de mes enfants. Celui de mon fils est Sébastien-Daniel et celui de ma fille: Sandrine-Dominique.

Parmi les faits d’armes des Gros, on peut citer leur présence sur le tour de France, en région Poitou Charentes » où on nous a demandé de faire cuire du boeuf pour assurer la promotion de la viande locale », la foire de Beaucroissant où les paellas géantes sont à elles seules une attraction…

A ceux-ci, on pourra rajouter les finales de labour, Isère et Rhône-Alpes.

« On nous a demandé de faire la nuciflette, c’est une première pour nous mais nous n’avons aucune crainte, vu les ingrédients qui composent ce plat, ça ne peut qu’être délicieux »

Par contre, la famille sera plus à l’aise pour le repas du dimanche midi. « On nous annonce 800 personnes. On va faire cuire 6 globes (cuisses) de boeuf charolais. Cuisses prises à partir de bêtes nées, élevées et abattues en Isère. L’avantage des cuisse étant que tous les morceaux sont bons et tendres.

Pour que les cuisses soient cuites à point, au feu de bois bien entendu, il faut douze heures.  » On les mettra en broche vers minuit et on les surveillera toute la nuit… On va donc passer une nuit blanche mais le sacrifice en vaut la chandelle!

On n’en doute pas et on peut dire qu’une fois de plus les absents auront tort!

Un rappel: les finales départementale et régionale de labour se dérouleront dans le cadre d’une animation intitulée un week end à la campagne. Celle-ci se déroulera ce samedi 5 et dimanche 6 septembre entre Rives et Beaucroissant.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Finales départementale et régionale de labour: ambiance tendue mais sereine

Chacun le sait à présent, ce week end des 5 et 6 septembre, l’Isère agricole sera à la fête grâce à ses jeunes. En effet les jeunes agriculteurs du canton de Rives – Voiron ont décidé de relever le défi d’organiser la finale Isère du concours de labour samedi et la finale Rhône-Alpes dimanche.

Nous nous sommes rendus sur le terrain ce vendredi en fin de matinée avec une mission bien précise: livrer 20 kilos de bleu du Vercors Sassenage qui serviront à confectionner la nuciflette du samedi soir. Mission accomplie…

Première impression: le choix des terrains est excellent. A quelques encablures du péage autoroutier de Rives et proche de Beaucroissant, donc facile d’accès. De plus la manifestation se déroulera légèrement en retrait de la route: à la campagne…. Normal, les jeunes ont intitulé la manifestation: « Un week end à la campagne ».

Luc Tirard-Gatel  (sur notre photo) en grande discussion avec des agents de Bièvre-est, l’une des chevilles ouvrières de l’organisation s’affaire mais accepte de nous accorder quelques minutes.

« A cette heure-ci, nous sommes tendus. On a du résoudre une multitude de problèmes de dernière minute. Deux exemples on a su que l’on pourrait disposer du groupe électrogène qu’hier soir, il en est de même pour un terrain…

CL 1

Installer une buvette demande des aptitudes à la Tarzan…

cl2

…Mais il faut également savoir manier les outils …

Nous sommes loin d’avoir tout mis en place, on va travailler toute la nuit mais tout sera prêt demain matin: c’est une certitude…. »

CL3

Luc est tout de même amer vis-à-vis de la mobilisation:  » Il aurait fallu que l’on soit 80, nous ne sommes qu’une vingtaine de bénévoles mais on y arrivera, nous sommes sereins ».CL5

Organiser un week-end comme celui là demande une organisation sans failles

Et de nous rappeler que la dernière fois que les jeunes de Rives Voiron ont organisé la finale départementale,  proche d’ici. « Il faisait un froid de canard, il a plu toute la journée et il faisait un froid de canard… »

Je m’en souviens Luc, c’était en 2005.

Cette année, le beau temps sera de la partie, c’est une certitude, pour le plus grand plaisir des 8000 visiteurs attendus.

Bonne bouffe

Petit rappel, en plus des animations traditionnelles dont vous en avez le programme par ailleurs, nous tenons à insister sur le fait que les organisateurs ont choisi d’offrir à leurs convives de la bonne restauration.

Samedi soir, au cours du repas dansant, il sera servi une spécialité JA: la nuciflette dont la base est constituée de produits locaux: Noix, St Marcellin et Bleu du Vercors Sassenage.

Quant au dimanche, 6 cuisses de boeuf charolais vont cuire à la broche à partir de minuit samedi soir, afin ravir à midi les 800 personnes annoncées.

Catégorie agricultureCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

septembre 2009
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+