Archive | 16 septembre 2009

Bio et local, c’est l’idéal !

Du 22 au 27 septembre, Corabio fête l’automne avec la 3ème édition de la campagne « Bio et local, c’est l’idéal »,  pour informer les consommateurs des qualités et des avantages des produits bio en circuit court et faire connaître les producteurs bio en vente directe.

Pour ouvrir cette campagne, Corabio organise un colloque à Bourg-de-Péage, le 22 septembre, sur le rôle des collectivités territoriales dans le développement de l’agriculture biologique.

Cliché 2009-09-16 17-52-10

L’agriculture biologique est un signe officiel de qualité (AB) et le modèle agricole le plus durable. C’est donc tout naturellement que de nombreux producteurs bio font le choix de la vente directe (plus de 700 en Rhône-Alpes) pour limiter le transport des produits et améliorer encore le bilan écologique de leur production.

Les circuits courts de commercialisation ont la cote en bio : vente à la ferme, marchés, points de vente collectifs et maintenant paniers sont largement plébiscités par les producteurs bio comme de plus en plus de consommateurs. Car tout le monde est gagnant avec la vente directe : le consommateur bénéficie de produits plus frais, cultivés dans son environnement et d’une traçabilité incomparable. Le producteur a la satisfaction du lien direct avec le consommateur et une rémunération plus juste en évitant de multiples intermédiaires. Enfin, la société est aussi gagnante dans son ensemble avec un meilleur bilan écologique (grâce à la limitation des transports de produits) et un impact socio-économique très positif (grâce à la re-localisation et à la pérennisation d’activités agricoles et d’échanges locaux).

Du 22 au 27 septembre, la campagne « Bio et local, c’est l’idéal » marquera le début de l’automne avec une série d’animations et de rendez-vous dans toute la région Rhône-Alpes : portes-ouvertes, visites de fermes, dégustations, cueillettes, vendanges, marchés bio, repas….
Autant d’occasions de découvrir les producteurs bio en vente directe et leurs délicieux produits.

Toutes les informations pratiques et rendez-vous de cette campagne sont disponibles www.corabio.org ou directement auprès de Corabio au 04 75 61 19 35.

Catégorie agriculture, bioCommentaires fermés

Aide aux exploitations fruitières et maraichères 2009

Afin de venir en aide aux exploitations fruitières et maraîchères touchées par les conséquences de la crise économique qui affecte certaines productions, le Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche vient de mettre en place un Fond d’Allègement des Charges (FAC) doté de 13 M € au niveau national, pour les exploitations les plus en difficultés.

Conditions d’attribution

Le FAC interviendra sous forme de prise en charge des intérêts de l’année 2009 des prêts professionnels à long et moyen terme d’une durée supérieure ou égale à 24 mois, plafonné à 10% de l’annuité (capital + intérêts) ou 20 % pour les JA ou récents investisseurs. Le montant minimum à verser par exploitation bénéficiaire doit être supérieur ou égal à 100 €. Les aides sont soumises à la règle des minimis, c’est à dire qu’elles sont plafonnées à 7500 euros par bénéficiaire sur une période de 3 exercices fiscaux.

Pour pouvoir bénéficier de la mesure, les exploitations doivent répondre aux conditions suivantes :

  • Spécialisation à hauteur de 50 % minimum du chiffre d’affaire total de l’exploitation pour les productions des fruits et légumes suivants : cerise, pêche, nectarine, abricot, poire d’été, prune, tomate, melon, courgette, concombre.
  • Taux d’endettement global de 35 % au minimum ou ratio des annuités à long et moyen terme / chiffre d’affaires total supérieur à 15 % ( ce pourcentage pourra être abaissé par décision du comité départemental).

La priorité sera donnée aux Jeunes Agriculteurs et aux investisseurs récents.

Formulaires et notice
Les formulaires sont disponibles à la DDAF ou sur son site Internet :

Les dossiers devront être déposés avant le 15 octobre 2009 à la Direction départementale de l’agriculture et de la forêt de l’Isère 42 avenue Marcelin Berthelot 38000 GRENOBLE.

Contact DDAF
Corinne AUBERT 04 76 33 45 19

Catégorie fruits-légumesCommentaires fermés

Finale des labours: les JA font danser le ministre!

Le week-end dernier, à Lure-Malbouhans, en Haute-Saône, Bruno Le Maire s’est rendu au grand rendez-vous festif de la rentrée, organisé par les Jeunes Agriculteurs : la Finale nationale des Labours, qui a rassemblé près de 80 000 personnes.

En ce radieux dimanche après-midi, sur le site de Lure-Malbouhans, l’ambiance était festive au grand rendez-vous organisé par les Jeunes Agriculteurs, intitulé cette année « Fêtes L’Abour ». Et dès son arrivée, Bruno Le Maire, ministre de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche, s’est prêté au jeu en esquissant quelques pas de danse folklorique haut-saônoise.   (photos Remongin)

Avant de remettre le prix du meilleur laboureur de France aux deux vainqueurs du concours, le ministre a pris le temps de discuter avec les agriculteurs, les représentants syndicaux, et le grand public – venu en nombre.

finale labour2Au cours de sa visite, Bruno Le Maire a pu découvrir les trois fermes reconstituées pour l’occasion par les Jeunes Agriculteurs de Haute-Saône, représentant les années 1950, 1970 et 2010, et permettant de suivre l’évolution des techniques agricoles depuis un demi-siècle, de la traite à la main aux robots modernes.

Le ministre a ensuite remis les clés du tracteur offert par Deutz Fahr à Emmanuel Frayssinet, gagnant du concours « Demain, je serai paysan », lancé au Salon de l’agriculture en février dernier.

Bruno Le Maire a ensuite pu parcourir l’exposition de photographies, « l’agriculture aujourd’hui », présentant une quarantaine de clichés réalisés par neuf jeunes exploitants agricoles de la région pour témoigner de leur quotidien, et réalisée pour la deuxième année consécutive en partenariat avec le ministère de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche.

La visite du ministre s’est achevée par la remise des prix de meilleur laboureur en planche à David Eyrichine (Haute-Vienne) et de meilleur laboureur à plat à Alain Rinckel (Bas-Rhin).

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Beaucroissant: présence remarquée du Crédit Mutuel

CM

Le Crédit Mutuel Sud Est n’a pas de stand à la foire de Beaucroissant mais il est très présent en sponsorisant le concours de pointage. Ce dernier étant réservé aux jeunes. Il s’agit pour eux de noter les animaux, des charolais en l’occurence, suivant des critères bien définis, et de se rapprocher le plus possible des notes des juges professionnels.

Le Crédit Mutuel est proche des agriculteurs et l’entend le rester. N’a t-il pas été créé à la base pour  aider le monde agricole…

Régis Tholoniat vient de succéder à Guy D’Annoux comme responsable de la branche agricole au sein du Crédit Mutuel Sud Est:

tolonias

 » L’agriculture est en pleine crise, toutes les productions sont dans le rouge, de nombreux producteurs sont en plein désarroi et se demandent comment ils vont s’en sortir. Notre rôle est bien de les aider et non pas de leur donner encore davantage de soucis. Pour ce, nous traitons les dossiers au cas par cas et nous étudions pour chaque agriculteur quelle est la meilleure solution possible pour passer ce cap difficile. »

Reste à l’Europe de mener une politique volontariste pour sortir de cette fameuse crise que subit le monde agricole!

cm_la-seul-1.jpg

Catégorie foire de BeaucroissantCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2009
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+