Catégorie | lait/produits laitiers

Matheysine: 60 000 litres de lait dans l’herbe!

Matheysine: 60 000 litres de lait dans l’herbe!

Le spectacle est désolant, donne la chair de poule: des tracteurs déversent des milliers de litres, 60000 au total, de lait dans un champ à Pierre-Chatel. Ceci sous le regard des élus qui soutiennent l’action des producteurs.

lait 1

lait 2

Ces derniers sont en grève et ne livrent plus leur lait. « Au prix ou on nous le paye, vaut mieux le jeter », dira l’un d’eux.  » On ira au bout de notre action, même s’il faut en crever » , ajoutera Sébastien Luyat, producteur de lait à Nantes-en-Rattier.

LAI3

« Notre revendication est simple: on veut que notre lait soit payé à hauteur de 400 euros la tonne, point final. Pour ce il n’y a qu’une alternative: la régulation de la production. Vous comprenez que l’on ne peut plus travailler de la sorte, le prix du lait baisse et nos charges augmentent. On vend à perte, comment voulez-vous que les jeunes s’en sortent, ils sont criblés de dettes. »

lait 6

L’agriculteur est satisfait de voir que le mouvement prend de l’ampleur. « Nous venons de boucler notre première semaine de grève, à savoir de ne plus livrer notre lait.  Une union laitière complète, celle de Pierre Percée, 16 producteurs vient de se joindre à notre mouvement, cela prouve que la tension est à son maximum ».

LAI 5

Charles Galvin, conseiller général de l’Isère, est lui également écoeuré, dépité  » Nous sommes en zone difficile. Si nos producteurs disparaissent, que vont devenir nos terres? On ne peut que soutenir ce mouvement où nos agriculteurs jouent leur avenir. »

LAIT 7

Pour Hubert Eyraud-Griffet, producteur à Lavars, élu à la Chambre d’agriculture et vice président de la Coordination rurale », cette grève est un dernier ultimatum avant que l’on disparaisse de la circulation ».

Chacun a noté que la majorité des manifestants étaient des jeunes et que c’est la base qui se révolte, hors appareil syndical dit-elle,  même si la FNSEA a fait l’unanimité contre elle dans la gestion de cette crise. « Elle l’a même provoqué en se positionnant pour la suppression des quotas », a t-on entendu.

Voir par ailleurs les réactions de Charles Galvin et de Hubert Eyraud-Griffet.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8617 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2009
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+