Catégorie | A la une, aménagement

Center Parc de la forêt de Chambaran: livraison début 2013

Center Parc de la forêt de Chambaran: livraison début 2013

Le  Center Parc de Roybon est passé de projet à réalité. Suite à une rencontre programmée sur le site plusieurs voiles se sont levés sur des points bien précis.

Bien entendu, le maire de Roybon est très satisfait de voir que le centre de vacances va s’installer sur sa commune « avec un cahier des charges, en particulier au niveau environnemental bien cadré ».

cp1

Pour l’instant, pour accéder au site des Avenières, il faut emprunter un chemin forestier.

Propos repris par  Gérard Brémond, président directeur général du groupe Pierre et Vacances.

Il a précisé que le site de Roybon n’a pas été choisi par hasard: « Nous sommes à 1h30mn de Paris, dans une région à forte population, à quelques encablures de la Suisse… Au niveau du relief, celui-ci est modéré, sans fortes pentes, en milieu boisé… Nous avons eu le coup de foudre pour cette forêt des Avenières. Notre choix a également été facilité par le fait que nos relations avec les collectivités locales, départementales et régionales ont été franches mais bonnes. Elles se sont montrées enthousiastes vis-à-vis de notre projet  »

Le PDG a rappelé quelques chiffres: « Un projet comme celui-ci, c’est 385 millions d’euros, 1000 cottages, 200 hectares, 30000 m2 couverts, 1/3 de l’espace sera aquatique. D’une capacité de 1600 personnes qui pourront venir toute l’année, peu importe le climat… Au niveau des emplois, ils seront de l’ordre de 700 en période de fonctionnement. Il faut rajouter les 1000 emplois en amont, pendant la construction du complexe et les emplois indirects qui seront très nombreux. »

CP3

Voilà ce que sera le site en 2013

Tourisme responsable

Gérard Brémond est conscient que son projet inspire certaines craintes  » légitimes mais à nous de rassurer. Center Parcs s’inscrit dans une démarche de tourisme responsable. Nous sommes même des précurseurs par rapport au Grenelle de l’environnement. Préservation du site pendant la construction, minimisation du défrichement, intégration dans le paysage, mise en place d’un plan de gestion écologique de la forêt, préservation de l’eau, chaufferie bois, aucune voiture à l’intérieur du centre…. la liste des mesures environnementales  est longue et non exhaustive! »

Le calendrier futur est bien établi: les permis de construire sont déposés, les investisseurs recherchés, la livraison se fera fin 2012 pour une ouverture au cours du premier trimestre 2013.

Erwann Binet au nom du Conseil général de l’Isère à précisé que le département a tout de suite adhéré à ce projet. « Celui ci apportera une double aide: 8 millions pour le réseau d’eau et assainissement et 7 millions aux personnes qui investiront dans les cottages.

Il a justifié ce choix: « Notre département connaît un fort afflux touristique, essentiellement de montagne. Là on est dans un nouveau concept, favorisant le tourisme familial, écologique, présent toute l’année. Sans oublier l’essentiel: le volet de l’emploi et les retombées indirectes dans de nombreux domaines. »

Quelques manifestants opposés à ce projet nous en ont indiqué les raisons: emplois au rabais, destruction écologique… Ils n’ont pas convaincu!

Lire par ailleurs les raisons pour lesquelles la Région croit en ce projet.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8438 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

AGRICULTURE-GIF-468x60.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2009
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+