Archive | 14 octobre 2009

Crise du lait: de bonnes résolutions pour en sortir

Suite à une réunion tenue le lundi 12 octobre à Vienne, en Autriche, à l’initiative de Bruno Le Maire, les 21 ministres de l’agriculture en faveur de la régulation européenne du marché du lait ont rédigé une contribution commune. Ils la soumettront le 19 octobre à Luxembourg, à l’occasion du prochain Conseil des ministres de l’agriculture.

Dans cette contribution, les 21 ministres tirent un bilan de la situation du marché du lait et demandent à la Commission européenne des mesures immédiates pour soutenir les producteurs de la filière laitière. En voici la teneur:

La crise du marché laitier européen est profonde. Elle met les producteurs dans une situation de détresse sans précédent. Beaucoup d’entre eux ont épuisé leurs réserves financières. La viabilité de ce secteur stratégique pour l’ensemble de l’économie et crucial pour la vie quotidienne des Européens est désormais sérieusement menacée.
Ensemble, nous allons définir une régulation européenne des marchés à mettre en place pour contribuer à stabiliser le marché et le revenu des producteurs et renforcer la transparence du marché pour avoir une relation juste entre les producteurs, l’industrie laitière, les distributeurs et les consommateurs. Nous soulignons la nécessité d’un cadre communautaire adéquat.
Nous devons conforter le secteur laitier européen et donner aux producteurs les moyens de tirer un revenu stable et décent de leur travail. Nous y veillerons dans le cadre du groupe à haut niveau lancé par la Commission.
Nous voulons que soit adoptée une série de mesures immédiates pour stabiliser concrètement et rapidement le secteur laitier :
Rétablir l’équilibre des marchés
- Autoriser les stockages public et privé toute l’année et les élargir à d’autres produits, notamment le fromage.
- Définir une politique de déstockage contra-cyclique en fonction du niveau des prix pour ne pas perturber la reprise du marché.
- Renforcer, par une augmentation des aides européennes, la distribution de produits laitiers dans les écoles en élargissant la palette des produits éligibles et les structures bénéficiaires comme les universités.
- Promouvoir les produits laitiers grâce à une meilleure information des consommateurs : étiquetage de l’origine des produits (lieu de production) sur une base volontaire ou dans la réglementation européenne, étiquetage des substituts laitiers pour contrebalancer la tendance à l’utilisation de ces produits et promotion.
- Soutenir l’exportation de produits ciblés (beurre, poudre de lait, fromages) vers certains pays tiers sans perturber leur propre production, tout en respectant nos engagements internationaux.
- Réactiver l’aide à l’incorporation de lait écrémé et de poudre lait écrémé dans l’alimentation animale, qui a été temporairement suspendue.
Modifier l’Organisation commune de marché unique
- Pour habiliter la Commission à prendre des mesures d’urgence dans le secteur du lait, comme elle l’est déjà pour d’autres filières.
- Pour donner au plus vite aux producteurs les moyens adéquats de mieux s’organiser et pour encourager une relation contractuelle juste et équilibrée entre producteurs, transformateurs et distributeurs, en leur donnant la visibilité dont ils ont besoin.
Permettre aux producteurs de passer le cap difficile
Dans le cadre de procédure communautaire d’adoption du budget 2010, une enveloppe additionnelle d’un montant de 300 Millions d’€ au moins doit être proposée par la Commission, sans préjudice aux autres secteurs, en écho aux propositions du Parlement européen.
Cette enveloppe pourrait être répartie entre les États membres afin de leur permettre de mettre en œuvre, de façon subsidiaire, des mesures nouvelles et/ou existantes, la Commission devant proposer toutes les bases légales nécessaires.

Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés

Le Tour 2010: peu d’Alpes et pas d’Alpe!

Cliché 2009-10-14 14-03-16

LES ETAPES

etap bon

Le tour en Isère:

Tradition du 14 juillet oblige : on s’attend toujours à ce que les coureurs français allument un feu d’artifice en bleu-blanc-rouge. Un avis bien sûr que ne partage pas le reste du peloton… Après le départ de Chambéry qui accueille chaque année la Classique des Alpes Juniors, la côte de Laffrey et le col du Noyer seront les deux principaux obstacles jusqu’à l’arrivée à Gap, le chef-lieu des Hautes-Alpes.

Catégorie sportCommentaires fermés

Charnècles: dimanche, marché d’automne

La commune de CHARNECLES, comme les années précédentes, organise le dimanche 18 OCTOBRE de 10 à 18 h son marché d’automne… plus de 20 exposants vendeurs à ce jour ont répondu … Animations toute la journée pour tous publics (caléches, chateau gonflable, mini ferme….) à midi repas traditionnel pot au feu à 15 euros sur reservation…

Réservation et renseignements :
Mairie – 04 76 91 07 29

Catégorie consommation, la vie des communesCommentaires fermés

2ème marché des saveurs, samedi à Saint-Chef

A l’occasion de la semaine du goût, la Municipalité de Saint-Chef  organise samedi 17 octobre à partir de 15h son marché des saveurs, deuxième édition, au cœur du centre historique du village.
Parce que le marché des saveurs fut une réussite l’an passé, la Municipalité renouvelle cette année cet événement sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur le samedi 17 octobre, entre 15h et 19h sur la place de la mairie.

Au programme des réjouissances gratuites :

- Producteurs locaux et commerçants saint-cheffois vont faire découvrir aux plus gourmands leurs spécialités mises en vente,
- A 17H30, place à la Compagnie Gourmande, troupe théâtrale du Nord-Isère, qui propose « Bon appétit ! », un spectacle mis en scène par Léon Rodrigues.
- A moins que vous ne préfériez apporter votre bol pour goûter aux soupes préparées spécialement pour l’occasion sur la place de la Mairie après le spectacle et découvrir avec humour le chaudron de soupe des « irréductibles saint- cheffois » !
- Et pourquoi ne pas jeter un coup d’œil le matin, avant le marché, à la Bibliothèque intercommunale de Saint-Chef pour aller récupérer des ouvrages de cuisine ou sur les saveurs d’autrefois ? Bibliothèque ouverte le samedi de 10H à 12H + les lundis et mercredis de 14H30 à 18H30.

UN  PEU  D’HISTOIRE : Puisque l’on parle de gourmandise et de produits du terroir, un texte datant de 993 signale une donation de vignes aux moines de Vienne sur les limites du territoire de Saint-Chef. Depuis, le vin des Balmes Dauphinoises est le seul vin du Nord-Isère à avoir la dénomination « Vin de pays ».

Marché ouvert de 15H à 19H sur la place de la Mairie
Renseignement au 04 74 92 50 31
Ou sur www.saint-chef.fr

Catégorie consommation, la vie des communesCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

octobre 2009
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+