Catégorie | lait/produits laitiers

Crise du lait: les syndicats dans le bureau du ministre

ministre Le MaireSuite au Conseil des ministres européens de l’agriculture du 19 octobre à Luxembourg, Bruno Le Maire a reçu hier au ministère les organisations syndicales agricoles représentatives. Avec elles, le Ministre de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche a fait le point sur la situation de l’agriculture française et sur les réponses étudiées actuellement pour sortir de la crise dans laquelle elle se trouve depuis plusieurs mois.

L’agriculture traverse une crise sans précédent, car outre le lait, nombreuses sont les filières également touchées. Fruits et légumes, élevage, viticulture, filière porcine souffrent toutes actuellement.
Pour permettre de répondre à la détresse et au désarroi de milliers d’agriculteurs, Bruno Le Maire présentera un plan d’urgence global d’aide à la trésorerie des agriculteurs au Premier ministre et au Président de la République, qui rendront leurs arbitrages dans les jours à venir. Dans cette optique, les trois heures passées avec les différents syndicats agricoles représentatifs ont permis un « échange approfondi et détaillé à la fois sur la nature, et sur les modalités de mise en œuvre» des mesures proposées.
Le ministre a ensuite fait un point sur l’état d’avancement du projet de loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche qui sera déposé au Parlement en décembre prochain. Le projet de loi sera rédigé sur la base des conclusions que rendront les groupes de travail du « Grand Débat » lancé le 14 septembre dernier. Les propositions seront également soumises au Premier ministre et au Président de la République dans les prochains jours.

Enfin, concernant la filière laitière, Bruno Le Maire a jugé que le Conseil des ministres de Luxembourg avait permis d’enregistrer une avancée majeure en faveur de la nouvelle régulation du marché. En effet, toutes les propositions défendues par les 21 ministres favorables à une nouvelle régulation du marché du lait, à l’exception d’une seule, ont été approuvées par la Commission européenne. Ces demandes étaient contenues dans une contribution rédigée par ces 21 ministres le 12 octobre dernier à Vienne.
« J’y vois la preuve que cela vaut le coup de faire preuve d’audace et de détermination en matière de projet politique et en matière de définition de la régulation européenne des marchés agricoles ». Bruno Le Maire a également tenu a rappeler que l’Europe dépense chaque année un peu plus de 600 millions d’euros pour les différentes interventions sur les marchés du lait et que l’enveloppe exceptionnelle de 280 millions d’euros supplémentaires ne pouvaient en aucun cas être considérée comme une enveloppe négligeable.
Le Ministre de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche a enfin lancé un appel à tous les responsables européens pour travailler ensemble à présent sur les modalités de cette régulation, car pour lui, « ce n’est pas la fin du chemin, c’est une étape importante sur la voie de la régulation ».

Cet article a été écrit par:

Christian - qui a écrit 2027 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2009
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+