Archive | 26 octobre 2009

Offres et demandes d’emploi dans le secteur agricole

Retrouvez d’autres offres d’emploi sur www.anefa.org :

Ain

GAEC cherche un agent d’élevage laitier bovin (H/F). Missions : soins aux animaux, traite. (Environ 100 vaches). Expérience souhaitée mais débutant motivé accepté. Formation CAPA exigée. CDD évolutif vers un CDI.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL8-01

Drôme

Exploitant cherche un agent tractoriste (H/F) en CDI à temps partiel. Production : Arboriculture (noix). Des connaissances en mécanique serait un plus. Une plus grande disponibilité sera demandée en sept/oct.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OMA18-26

Isère

GAEC cherche un agent d’élevage laitier (H/F) motivé et autonome pour effectuer les missions suivantes : traite des vaches, alimentation et soins. Qualités requises : dynamisme et sens des responsabilités. CDD tps partiel pouvant évoluer vers un tps complet. Horaire : 15h – 18h30.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL6-38

Rhône

Exploitation cherche un agent d’élevage (H/F). Vous aurez en charge le soin aux animaux (vaches et chèvres, quelques traites, l’alimentation et l’entretien des parcs. Formation CAPA exigée. CDD tps complet.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL7-69

Savoie

Service de remplacement cherche un salarié (H/F) pour remplacer les agriculteurs sur les exploitations. Missions : traite et travaux courants de soins aux animaux. Possibilité de logement. Compétence en transformation fromagère serait un plus. CDI à tps complet.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL7-73.

Retrouvez  d’autres  demandes d’emploi sur www.anefa.org :

Ain

Homme cherche emploi d’agent horticole. Expérimenté. Mobilité : Ain. Titulaire Bac pro horticulture prod. florale et légumière.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DH04-01

Drôme

Homme cherche emploi de second d’exploitation. Titulaire Bac Conduite et gestion des exploitations. Exp. acquise ds le cadre de sa formation en alternance.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DDI8-26

Isère

Homme cherche emploi de conducteur d’engins ou de chauffeur-livreur. Titulaire du permis PL et connaissance de l’agriculture.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DCM5-38

Loire

Homme cherche emploi d’agent d’élevage ovin ou bovin. Expérimenté (agriculteur). Mobilité : Loire

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DOV3-42

Rhône

Homme cherche emploi d’agent d’élevage ou de conducteur d’engins. Expériences saisonnières.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DEL8-69

Catégorie economie/emploi, petites annoncesCommentaires fermés

SITADEL: pour l’intégration paysagère du bâti agricole

L’association Sud Isère Territoire Agricole et Développement Local (SITADEL) vient de fêter ses 10 an d’existence.

Anniversaire organisé en présence de nombreuses personnalités dont Charles Galvin, vice président du Conseil général en charge de la forêt et de la montagne, élu de Matheysine.

L’action concernant l’amélioration du bâti agricole est née dès 1999, sous l’impulsion de l’association Sud Isère Territoire Agricole et Développement Local (SITADEL), en lien étroit avec les partenaires de l’aménagement et les élus locaux.
L’objectif principal était d’obtenir une meilleure intégration paysagère des bâtiments agricoles, tout en répondant aux besoins de l’exploitation, grâce à une approche concertée le plus en amont possible des projets.
L’implication des différents partenaires administratifs et techniques a abouti à l’élaboration d’une charte pour le patrimoine bâti agricole en Sud Isère (Trièves, Matheysine, Beaumont, Valbonnais).
L’élargissement de la démarche à l’ensemble du territoire Alpes Sud Isère (Sud Isère, Sud Grenoblois et Oisans), dans le cadre du Contrat de Développement Rhône-Alpes (CDRA), témoigne de la réussite de la démarche engagée depuis dix ans et de la nécessité de la poursuivre.

Cette action concerne tout agriculteur dont l’activité est située sur le territoire Alpes Sud Isère. Il peut bénéficier d’un  accompagnement personnalisé pour mener à bien son projet de construction, rénovation ou agrandissement de bâtiment agricole.
Contacter la Chambre d’agriculture de La Mure.
04 76 30 90 07

Pour prendre connaissance de l’ensemble du dispositif cliquez sur: Sitadel

Catégorie agriculture, territoiresCommentaires fermés

La dangerosité de certains herbicides en question

orateurM. Alain Fauconnier (Aveyron-PS), dans sa question écrite publiée dans le JO Sénat du 16/07/2009, attire l’attention de M. le ministre de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche sur le problème posé par les herbicides Round up express et Round gt plus fabriqués par la firme américaine Monsanto, dont le retrait du marché vient d’être demandé en raison de leur dangerosité et ce, malgré l’autorisation de commercialisation délivrée par les services de son ministère.

Or, il semblerait que l’avis formulé par l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) n’ait étudié la dangerosité que d’une des composantes du Round up, le glyphosate, élément principal mais pas unique de l’herbicide, et non du polyoxyéthylène amine (POEA), substance bien présente dans la formule qui, elle, est peut-être plus redoutable encore, comme l’ont montré plusieurs études pertinentes.

De surcroît, l’autorisation du Round up a été donnée pour l’agriculture, alors qu’il est largement utilisé par les particuliers à destination des pelouses où les enfants qui y jouent sont particulièrement fragiles à l’exposition de tels produits chimiques.

Il lui demande en conséquence de bien vouloir lui préciser quelle réponse il compte apporter aux demandes d’abrogation des autorisations de mise sur le marché de ces herbicides.

Réponse du Ministère de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche publiée dans le JO Sénat du 22/10/2009

Le Round Up, le Round Up Express et le Round Up Gt plus sont des préparations phytopharmaceutiques herbicides autorisées à base de glyphosate, commercialisées par la société Monsanto. Le glyphosate est une substance active inscrite en 2002 à l’annexe I de la directive 91/414/CEE.

Conformément aux dispositions de la directive d’inscription, les préparations à base de cette substance active ont fait l’objet d’une procédure de réexamen à la lumière des conclusions de la procédure communautaire d’évaluation des risques pour la santé publique et l’environnement la concernant.

Dans ce cadre, les risques pour la santé publique et l’environnement que pouvaient présenter les préparations Round Up, Round Up Express et Round Up Gt plus, autorisées en France, ont été réévalués par l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) et les autorisations de mise sur le marché renouvelées, compte tenu de ses conclusions formulées dans les avis du 15 mars 2007 et du 16 avril 2007.

Le ministre chargé de l’agriculture a été alerté sur la composition de ces préparations. Or, il ressort des dossiers de demande d’autorisation de mise sur le marché des produits en cause, et notamment de leur composition intégrale qui indique la substance active mais également les surfactants, les adjuvants et les co-formulants contenus dans les produits, qu’aucune des préparations susmentionnées ne contient de polyéthylène aminé (POEA).

En conséquence, aucun élément nouveau relatif au risque ne justifie une mesure de retrait de l’autorisation de mise sur le marché concernant les préparations Round Up, Round Up Express et Round Up Gt plus.

Catégorie agriculture, écologieCommentaires fermés

Foncier agricole: connaître le droit pour faire valoir ses droits

Connaître, appliquer et faire respecter le statut du fermage
Mardi 10 novembre, de 9h à 17h à Moirans
.

logo CAJ phraseLe fermage est, depuis 1980, le principal mode de faire-valoir des terres agricoles. Environ 80% des surfaces agricoles utilisées de l’Isère sont exploitées en fermage ou métayage.

Dans ce contexte et afin de sécuriser l’avenir de leurs exploitations agricoles, il apparaît nécessaire pour les agriculteurs de connaître, savoir appliquer et faire respecter le statut du fermage. Par ailleurs, une meilleure connaissance du statut du fermage contribue à prévenir les conflits pouvant survenir entre preneurs et bailleurs.
Cette formation vous permettra de connaître la réglementation sur les points étant le plus souvent sujets à interrogation ou conflit. Elle vos permettra également de savoir comment faire respecter vos droits découlant du statut du fermage. Elle sera animée par la juriste du Comité d’Action Juridique Rhône-Alpes.

Durée : 1 journée  Intervenant : Delphine GAVEND, juriste en droit rural.

Programme

Introduction : historique et distinction fermage/métayage ;
Champs d’application du statut du fermage, conclusion d’un bail ;
Montant du fermage et révision du montant ;
Les cas de résiliation et de non renouvellement ;
Le droit de préemption du preneur en place ;
Les tribunaux paritaires des baux ruraux et les procédures.Formation gratuite pour les exploitants agricoles et personnes en parcours à l’installation.

Inscription indispensable au 04 76 22 79 93

Contact : Comité d’Action Juridique Isère – 04 76 22 79 93

Catégorie enseignement-formationCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

octobre 2009
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+