Archive | 03 décembre 2009

Plan Climat de la Métro: de nouveaux objectifs pour 2014

Grenoble Alpes Métropole a été pionnière en se lançant dès 2004 dans la mise en place d’un Plan Climat local. En cinq ans, pas moins de 70 partenaires ont signé la charte du Plan Climat de la Métro, s’engageant ainsi à mettre en place des actions concrètes pour lutter contre le changement climatique.

Comme l’a souligné hier Didier Migaud, président de la Métro, « nous franchissons aujourd’hui une nouvelle étape en fixant de nouveaux objectifs, à savoir –14% d’ici 2014. De nouveaux partenaires nous rejoignent, collectivités, entreprises, sociétés, signe que l’effort de sensibilisation porte ses fruits».

Plan-Climat

Le président de la Métro signe la nouvelle charte, s'engageant à réduire de 14% d'ici 2014 les émissions de CO2, la consommation énergétique/habitant, et à augmenter dans la même proportion la part des énergies renouvelables.

La nouvelle charte, signée aujourd’hui à la CCI par les partenaires (1) –communes, collectivités, bailleurs sociaux, entreprises – définit un triple objectif :

-réduire de 14% les émissions de CO2 du territoire par rapport à 2005

-réduire de 14% la consommation énergétique par habitant par rapport à 2005

-augmenter la part des énergies renouvelables pour atteindre 14% de l’énergie consommée (au lieu de 8% aujourd’hui).

Grâce au suivi annuel par l’Observatoire mis en place dès 2004, fruit de la collaboration entre la Métro, l’ALE (Agence locale pour l’énergie) et l’ASCOPARG (association pour le contrôle et la préservation de l’air en région grenobloise), il sera possible d’évaluer la contribution spécifique de l’ensemble des partenaires aux objectifs généraux du plan climat local.

Entre 2004 et 2007, l’Observatoire du Plan Climat indique que la Métro enregistre sur son territoire une baisse de 4,8% des consommations énergétiques et de 7% des émissions de CO2, ce dernier résultat étant supérieur à celui enregistré au niveau national ( –4,2%).

L’Observatoire a pu dresser le bilan carbone moyen de l’habitant de la Métro : il consomme moins de produirs pétroliers et d’électricité mais plus de gaz que la moyenne nationale, il émet 5,8t de CO2/an, soit 4,7% de moins que la moyenne nationale.

Reste que la Métro compte sur son territoire de nombreuses industries grandes consommatrices d’énergie (chimie, cimenterie, papeterie) lesquelles n’enregistrent pas de progrès pour l’instant.

…………………………………………………………………………………………………….

(1) Parmi les signataires, Michel Destot, député-maire de Grenoble (qui a annoncé sa participation au sommet de Copenhague), Michel Issindou, député-maire de Gières, Renzo Sulli, maire d’Echirolles, Catherine Kamowski, maire de Saint-Egrève, René Proby, maire de Saint-Martin-d’Hères, Pierre Ribeaud, président de l’OPAC 38, et beaucoup d’autres

Catégorie La Métro, environnementCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2009
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+