Archive | 11 décembre 2009

« Faire quelque chose pour Berlioz »

En ce jour d’anniversaire d’Hector Berlioz, le Conseil général de l’Isère a souhaité remercier, pour leur acte, Monir Tayeb et Michel Austin, principaux donateurs du Musée Hector Berlioz.

donateurs

De gauche à droite : Antoine Troncy, responsable adjoint du Musée Hector Berlioz, Chantal Spillemaecker, responsable du Musée Hector Berlioz, Monir Tayeb, Claude Bertrand, vice-président chargé de la culture et du patrimoine et Michel Austin (photo CG38).

Monir Tayeb, née à Téhéran, établie Grande Bretagne depuis 1976, est professeur à l’Université de Heriot-Watt à Edimbourg. Elle a découvert Hector Berlioz grâce à la lecture des Mémoires et a entrepris d’apprendre le français pour pouvoir lire Berlioz dans l’original.

En 1997, elle crée avec son mari, Michel Austin, le site www.hberlioz.com pour assurer la présence de Berlioz sur la toile. Passionnés, ils ont toujours eu l’ambition de « faire quelque chose pour Berlioz ». Car « Hector Berlioz occupe une place exceptionnelle dans l’histoire de la musique. Très en avance sur son temps, il fut l’un des plus originaux parmi les grands compositeurs, mais en même temps un innovateur dans l’exécution musicale, et un écrivain et critique. Peu de musiciens ont su briller à la fois dans autant de domaines différents ».
Vrais habitués du Musée Hector Berlioz depuis presque 10 ans, ils ont décidé de léguer l’ensemble de leurs biens et avoirs personnels ainsi qu’une complète et inédite collection au Musée de la Côte-Saint-André, seul établissement, dans le monde, consacré à l’œuvre de compositeur.
Claude Bertrand, vice-président du Conseil général chargé de la culture et du patrimoine a reçu, solennellement du couple, deux lettres autographes du compositeur : l’une datant de 1853 adressée à Michel Levy, son éditeur et l’autre datant de juin 1832 adressée à son grand ami Humbert Ferrand, écrite durant un voyage entre Rome et la Côte-Saint-André.
Ces deux lettres originales ne sont qu’une infime partie de leur riche collection, léguée au Musée Berlioz.

Catégorie la vie des communes, patrimoineCommentaires fermés

Plan de soutien à l’agriculture: un dispositif assoupli

Un mois après la signature des conventions entre l’État et les établissements financiers distribuant des prêts aidés aux exploitants en difficulté dans le cadre du plan de soutien à l’agriculture décidé par le Président de la République, Bruno Le Maire, Ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, et Nicolas Forissier, député de l’Indre, nommé médiateur par le Premier ministre, constatent que le dispositif est désormais pleinement opérationnel.

Les premiers prêts de trésorerie sont ainsi en cours de réalisation dans les cinq grands réseaux concernés : Crédit Agricole, Banque Populaire, BNP-Paribas, Crédit Mutuel et CIC. D’ici la fin de l’année, au regard des premières estimations, ce sont environ 150 millions d’euros de prêts de trésorerie qui devraient être accordés à près de 8000 exploitants pour un montant moyen de 18750 €.

Bruno Le Maire et Nicolas Forissier ont, par ailleurs, appelé les banques à intensifier leur appui dans le cadre du plan de soutien.

Attentif aux besoins identifiés sur le terrain par le médiateur, Bruno Le Maire a annoncé trois assouplissements importants du dispositif mis en place :

- la possibilité d’adapter les critères d’octroi des aides au niveau local afin de tenir compte des spécificités des exploitants récemment installés et des secteurs fragilisés comme la viticulture ou l’élevage.
- la possibilité de recevoir une aide permettant de prendre en charge une partie du coût d’une restructuration des encours ou d’un report en fin de tableau de l’annuité 2010 pour les exploitants ne pouvant bénéficier des mesures bancaires du plan de soutien.
- l’extension du plan de soutien aux Coopératives d’Utilisation de Matériel Agricole (CUMA).

En outre, le ministre a annoncé de nouvelles dispositions sur la gestion des prairies. Afin de permettre aux exploitations de tenir compte de la réalité des pratiques agricoles, les prairies naturelles vont bénéficier des mêmes dispositions que les prairies temporaires de plus de 5 ans. Elles pourront être retournées à condition d’être réimplantées à l’identique dans l’exploitation. Ainsi, la surface en prairies restera constante au sein des exploitations agricoles françaises.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

A la découverte de la dinde de Crémieu

Instaurée par Louis XVI à la fin du XVIIIème siècle pour redonner un dynamisme à Crémieu, devenue ville de couvents, « la Foire aux Dindes » a longtemps joui d’une importance et d’une notoriété qui a dépassé les frontières du Nord Dauphiné.

Cette tradition gastronomique, même si elle s’est élargie aujourd’hui à toute une gamme de produits a défié le temps et traversé les siècles. Le terroir, les modes d’élevage, firent le renom de la dinde de Crémieu et les plus grands chefs de cuisine, tel Paul Bocuse, chantent les louanges de ce célèbre gallinacé : « Il n’est de bonne dinde que de Crémieu« .

Programme

Samedi 12 décembre « Foire aux Dindes et aux produits du terroir de Crémieu.

Durant toute la journée, le marché s’installe dans la Halle et dans le centre ville.

Pour les volaillers, un concours récompensera les plus belles bêtes.

Animations

Animations dans les rues toute la journée

(musiciens, promenades à dos de poneys pour les enfants,

… sans oublier la présence du Père Noël )

Ferme avec animaux vivants

Démonstration de métiers anciens

collecte de jouets pour le secours populaire

Nous vous garantissons une ambiance chaleureuse et festive, un marché exceptionnel quelques jours avant les fêtes de Noël !

INAUGURATION à 11h

HORAIRES DE LA MANIFESTATION : 9h à 18h

Renseignements en mairie auprès de Patricia Flageul : 04 37 05 03 65

Catégorie foires/salons, terroirs/gastronomieCommentaires fermés

Villard-de-Lans: la fête des saveurs, les commerçants en fête!

vercors

L’union des commerçants de Villard-de-Lans, présidée par le sémillant et dévoué Franck Gautier dit  » Popeye » est complètement impliquée dans la fête des saveurs du Vercors. Et pour cause: » nous sommes à l’initiative de cette opération. L’idée première étant de créer un évènementiel porteur sur Villard de Lans afin de lancer la saison hivernale. »

La date n’a pas été choisie au hasard car elle correspond au premier week-end des vacances scolaires. « On a de nombreuses animations sur Villard mais près peu, pour ne pas dire pas du tout, de manifestations concernent les métiers de bouche. C’est dorénavant fait et je suis très satisfait que bon nombre de commerces jouent le jeu.

Ils organiseront des animations originales et mettront en avant les produits de « la ferme Vercors ». Des produits très diversifiés, l’incontournable bleu mais également la truite, le miel, les noix, le vin, la Clairette….. Ceux ci seront mis à disposition des visiteurs pour une dégustation surtout, et pour une éventuelle vente. Les commerçants étant aidés dans leur tâche par les confréries qui animeront les rues de la commune.

Le voeu de Popeye est que « cette fête des saveurs se pérennise dans le temps, à un week-end fixe. Pour en revenir à cette première, j’espère qu’elle sera couronnée de succès. Cela permettra aux commerçants qui seront spectateurs cette année de se lancer dans le bain lors de la deuxième édition. »

Une bonne quinzaine de commerces de métiers de bouche, restaurants se sont impliqués pleinement dans cette première fête des saveurs dont la plaque tournante est l’office de tourisme de Villard de Lans.

Nous en avons rencontré quelques uns. Article à suivre.

villard

Catégorie terroirs/gastronomieCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

décembre 2009
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+