Archive | 17 décembre 2009

Risque de neige-verglas sur les routes de l’Isère

La préfecture de l’Isère nous informe de la mise en place de l’alerte météo -vigilance orange- pour le phénomène Neige-verglas.

Début de l’événement : jeudi 17 décembre en soirée
Fin de l’événement  prévu : samedi 19 décembre en matinée.

Commentaire : Episode neigeux généralisé sur une grande partie de la France et qui concernera l’ensemble du département. Celui-ci commençant ce soir, va durer toute la nuit, se poursuivra demain et devrait se terminer dans la matinée de samedi.
La neige arrivera jusqu’en plaine (prévision 5 à 10 cm en plaine en 24h).

Conséquences possibles : les conditions de circulation sont susceptibles de  devenir rapidement très difficiles sur l’ensemble du réseau routier. Les risques d’accident sont accrus.

Des dégâts aux réseaux de distribution d’électricité et de téléphone sont possibles.

Pour plus d’information : www.vigimeteo.com (et cliquez sur le département).Neige

De son côté le Conseil général tient à informer les Isérois qu’en raison d’un mouvement social qui affecte les personnels chargés de la voirie, le déneigement des routes départementales pourrait ne pas être au même niveau qu’habituellement.
Il est possible d’obtenir des renseignements pratiques en consultant le site www.itinisere.fr et en téléphonant au serveur vocal 08 92 69 19 77.

Catégorie transportCommentaires fermés

Savoie: le port de Portout sera t-il rendu à la nature?

Le port de Portout sur le lac du Bourget, à proximité de l’entrée du canal de Savières, va-t-il retourner à son état originel, c’est-à-dire redevenir le site d’intérêt écologique majeur qu’il était auparavant ? C’est tout le sens d’un arrêt de la Cour administrative d’Appel de Lyon qui, en date du 26 novembre 2009, a condamné la CALB (Communauté d’Agglomération du Lac du Bourget) a l’obligation « de procéder à la remise en état naturel du site de Portout dans un délai de huit mois, sous astreinte de 150 euros par jour ». Le coût de cette remise en état est estimé par les magistrats à environ 130 000 euros hors taxes.

C’est en juin 2001 que le préfet de Savoie déclarait d’utilité publique la construction de ce port de Portout, d’une capacité de 60 bateaux. En octobre 2002 le maire de Chindrieux autorisait les travaux. 12 000 m3 de matériaux avaient été extraits d’une zone humide située sous l’emprise de la loi littoral.

Après plusieurs épisodes judiciaires et suite à l’action de l’association ACCLAME (Amis de la Chautagne, du Canal, du Lac, Associés pour un Meilleur Environnement), d’un particulier, et de la FRAPNA Savoie (Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature) défendue par son avocat, Me Lionel Brard, les magistrats ont jugé du bon droit défendu par les défenseurs de la nature. Ils ont non seulement estimé que la réalisation de ce port était illégale, contraire aux valeurs et au droit de l’environnement, mais ils en ont conclu que cet équipement n’avait aucune légitimité à s’inscrire définitivement « dans le paysage ». Et ordonné que cette atteinte majeure à l’environnement devait être réparée par la renaturation du site. C’est en cela que cette décision de justice, exemplaire, pourrait faire jurisprudence.

Catégorie écologieCommentaires fermés

Villard-de-Lans: fête des saveurs…

La fête des saveurs qui se déroulera ce week-end à Villard de Lans voit les commerçants des métiers de bouche s’investir avec beaucoup d’entrain…

Il faut dire que cette manifestation a été initiée par l’union locale des commerçants.

Nous avons arpenté les rues de Villard de Lans, avec Popeye comme guide. Une constatation, les commerçants sont prêts à jouer le jeu, à s’investir.

C’est le cas par exemple de Sébastien, patron d’une épicerie fine, le Petit Alpin.

« La fête des saveurs est une bonne initiative. Je suis ravi que l’on ait fait appel à nous.On fera le maximum pour animer cette manifestation. En ce qui me concerne, je vais monter un stand que l’on tiendra conjointement avec le restaurant voisin, la vieille  forge. On fera déguster aux visiteurs des produits originaux: la caillette de Chabeuil, les coteaux du Diois….

Quant à la vieille forge, elle proposera un menu typique à base de produits du Vercors: tarte au bleu, caillette de Chabeuil, ravioles, fromage blanc et tarte aux noix. On en salive déjà surtout que le prix sera petit! 15,50 euros.

La patronne, Joelle est satisfaite de la mise en place de la fête. Un bémol cependant: » Les organisateurs devraient penser aux restaurateurs. Pour ce il serait sympa qu’ils n’organisent pas trop de « grandes bouffes » dans des salles ou sous des chapiteaux. »

Nous lui confirmons que pour la fête des saveurs, seule une Vercouline géante sera servie, mais le dimanche soir, moment ou peu de restaurants sont ouverts.

villard 2Le poissonnier de la rue de la république est lui également satisfait de cette initiative.  « Je vais monter un étal devant ma poissonnerie et je vais faire déguster plusieurs produits à base de truite du Vercors dont de la truite fumée, de la rillette  et un gaspacho. Produits que je vais préparer moi même. »

Petite halte au restaurant Matafan.  « On travaille déjà beaucoup avec les produits locaux dont l’incontournable bleu. Cette manifestation va permettre de davantage les faire connaître. Un menu spécial fête des saveurs est à l’étude. On en réserve la surprise à nos clients… » Ils ne seront pas déçus, nous en sommes persuadés.

Le restaurant La Brèche jouera lui aussi le jeu: » j’espère que cette manifestation marchera et que les visiteurs et vacanciers seront ravis de découvrir nos produits du Vercors. En ce qui nous concerne, nous les servons toute l’année, à travers nos salades, pizzas et plats d’hiver. Il est bien entendu que lors de la fête des saveurs nous serons encore plus motivés pour les mettre en avant. »

Les deux boucheries du centre de Villard sont également motivées. La boucherie Mazzolini proposera des mets à base de Bleu: saucisses, lasagnes, rotis, quiches….auront une connotation Bleue…

villard 3Quant à celle tenue par Henry Ménard, La Villardienne, elle profitera de ce moment festif pour faire, elle également, déguster ses produits locaux à base de Bleu dont la fameuse et délicieuse tourte.

Henry trouve l’idée bonne:  « On verra comment vont réagir nos clients mais je suis persuadé qu’il s’agit d’un investissement à long terme. »

La Chonchonnade est une épicerie fine  qui met en avant les produits régionaux et la gastronomie du terroir. Elle ne pouvait qu’adhérer à cette manifestation. « Mettre en avant les produits du Vercors est une excellente idée. La date est bien choisie. A nous commerçants de faire preuve de disponibilité et d’imagination pour que cette fête soit réussie. Je peux déjà dire qu’il faut qu’elle se pérennise ».

En ce qui nous concerne, on a décidé de faire découvrir, à ceux viendront à notre rencontre, divers mets que l’on confectionnera nous mêmes », dira Anne.

villard 4A Villard, la moyenne surface Spar est excentrée:  » Ce n’est pas gênant et cela ne nous empêchera pas de nous intégrer à la fête. Nous travaillons beaucoup avec les produits locaux . Ce sera l’occasion de les faire découvrir ou redécouvrir à nos clients, traditionnels ou de passage », nous diront les gérants, la famille Lascoux.

Comme on le voit, l’ensemble des adhérents à l’union commerciale locale sont partants et mobilisés pour accueillir les milliers de visiteurs qui se rendront à Villard ce week-end pour participer à la première fête des saveurs.

Catégorie bleu du Vercors Sassenage, terroirs/gastronomieCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

décembre 2009
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+