Archive | 13 janvier 2010

Stage réalisation fromage type pâte pressée et raclette

La Chambre d’agriculture de l’Isère et l’association des producteurs fermiers de l’Isère organisent un stage ayant pour thème: réalisation fromage type pâte pressée et raclette. Ce stage se déroulera les 2 et 3 février de de 9h15 à 17h00, St Etienne de St Geoirs et Plan au GAEC des Essarts.

PROGRAMME

Le matin fabrication sur l’atelier qui nous accueille et l’après-midi en salle à St Etienne de St Geoirs

1er jour :

  • – Réalisation d’une pâte pressée avec lait de vache et brebis si possible et l’après-midi en salle avec écriture des paramètres, contraintes d’affinage et principaux accidents de fabrication et d’affinage.

2ème jour :

  • – Réalisation d’une raclette (vache et chèvre si possible) et même principe après-midi en salle pour relecture des paramètres et lister les accidents possibles.

METHODE ET PEDAGOGIE

Travail pratique et support écrit. N’oubliez pas blouse et chaussures de fromagerie.

INTERVENANTS

Jacky Mége – Technicien fromager des Pyrénées

Marie-Annick Dye animatrice

Financement :

* Frais de participation :  60 € Co-financé par VIVEA, l’Europe et la Chambre d’Agriculture de l’Isère.

Information et inscription :

Chambre d’Agriculture de l’Isère

Marie-Annick Dye

Martine Maritano

(04 76 93 79 57

06 81 44 95 47

Mail : marieannick.dye@isere.chambagri.fr

Martine.maritano@isere.chambagri.fr

Catégorie enseignement-formation, lait/produits laitiersCommentaires fermés

Exportation des noix de Grenoble

Le préfet de l’Isère a visité hier la coopérative Coopénoix située en plein coeur de la zone de production: Vinay.

Avec une production annuelle de 7000 tonnes, la coopérative est le numéro un de la noix française en Europe. Elle réalise plus de 75% de son chiffre d’affaires à l’exportation.

Pierre Gallin-Martel président de Coopénoix a indiqué au préfet que les principaux marchés se trouvent en Italie, Suisse, pays scandinaves…. »Vers l’Espagne les volumes ont baissé: on ressent l’effet de la crise. Notre souci est l’Allemagne. Un de nos principal client qui est en train de nous lâcher. Les allemands créateurs des hard-discount s’approvisionnent ailleurs, moins cher. Il nous faut donc trouver de nouveaux marchés. On a prospecté en Turquie et en Algérie. Deux pays à fort potentiel. Le souci est lié aux taxes douanières: 50% pur la Turquie et 83% pour l’Algérie. Des taxes qui bloquent toute transaction, au moment où on parle de libéralisme…. »

Autre problème : le Japon. « Nous ne pouvons exporter que des cerneaux, pour des règlementations sanitaires. Les Etats-Unis, eux peuvent vendre à ce pays des noix sans aucun problème. Il faut que la filière nucicole se mobilise, que l’Etat prenne ses responsabilités et trouve des solutions … »

Le préfet a promis qu’il ferait remonter l’info.

Catégorie A la une, nucicultureCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

janvier 2010
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+