Archive | 21 janvier 2010

Agrochimie: les apiculteurs manifestent

L’Union Nationale de l’Apiculture Française dénonce formellement la mainmise de l’agrochimie dans la création de l’Institut Technique et Scientifique Apicole, initié par le député Martial Saddier dans le cadre de sa mission pour la création « d’une filière apicole durable ».

Pour ce, elle organise  une manifestation des Apiculteurs à Paris,  pour un Institut Technique et Scientifique Apicole indépendant,  au service de l’abeille et de l’apiculture vendredi 22 Janvier à partir de 10h, 149, rue de Bercy, 75012 Paris (métro Gare de Lyon)

Voici la teneur de son communiqué
L’Union Nationale de l’Apiculture Française dénonce formellement la mainmise de l’agrochimie dans la création de l’Institut Technique et Scientifique Apicole, initié par le député Martial Saddier dans le cadre de sa mission pour la création « d’une filière apicole durable ».
Au cours de l’automne, sans concertation, le CNDA (Centre National de Développement Apicole) a décidé, unilatéralement, de modifier ses propres statuts au cours d’une Assemblée Générale, en vue de devenir la structure juridique du nouvel Institut Technique Apicole.
Les nouveaux statuts du « CNDA/Institut Technique », ont donc été adoptés lors d’une Assemblée Générale ne comprenant aucune représentation de l’UNAF, (l’Union Nationale de l’Apiculture Française), du SNA (Syndicat Nationale d’Apiculture) ou de la FNOSAD (Fédération Nationale des Organisations Sanitaires Apicoles Départementales) qui représentent l’immense majorité des apiculteurs.

L’UNAF dénonce également la création d’un conseil scientifique au sein de l’ITSAP qui disposerait de tous les pouvoirs décisionnels alors que la loi et le règlement ne lui autorisent qu’un rôle consultatif.
L’UNAF s’insurge de l’éviction systématique des chercheurs français des grands organismes publics de recherche (CNRS et INRA) qui ont mis en évidence les effets catastrophiques des pesticides pour l’abeille et les insectes pollinisateurs. Cette éviction s’opère largement au profit de chercheurs connus pour expliquer de façon caricaturale les surmortalités d’abeilles par l’allégation de simples mauvaises pratiques des apiculteurs français.
La création de L’ITSAP en l’état est une violation de l’article 11 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales, de l’article 2 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen incluse dans le bloc de constitutionnalité, de la Loi du 1er juillet 1901 sur la liberté d’association et de l’article 1134 du Code civil.

L’UNAF dénonce la tentative du Ministère de l’Agriculture d’intégrer au sein même des organes dirigeants de l’Institut Apicole, l’industrie agrochimique représentée par l’Union des Industries de la Protection des plantes (UIPP), ce qui représente une véritable  intention de subordination de l’abeille à la prééminence de l’agrochimie.

Face à cette tentative de manipulation visant à réduire au silence le monde apicole, les
Présidents des différents syndicats apicoles français ont décidé de faire entendre leur voix et de manifester leur opposition devant le siège du CNDA.

Catégorie apicultureCommentaires fermés

Pour télédéclarer ses ovins et caprins

Dans le cadre de la mise en œuvre du bilan de santé de la politique agricole commune (PAC), une aide aux ovins et aux caprins est instaurée en métropole à partir de la campagne 2010.

L’objectif du dispositif est de renforcer l’efficacité technique et économique des exploitations agricoles, tout en soutenant la structuration des filières concernées.

Depuis le 6 janvier, les éleveurs d’ovins et de caprins peuvent télédéclarer leurs demandes d’aides sur le site TelePAC (www.telepac.agriculture.gouv.fr). Ce service permet aux agriculteurs d’effectuer leurs demandes d’aides en ligne pendant toute la période de dépôt, soit jusqu’au 1er février 2010 inclus.

Avec ce service de télédéclaration, le ministère de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche simplifie les démarches administratives des agriculteurs.
Mis en place en 2004 dans le cadre du développement de l’e-administration, ce téléservice sera à terme élargi à l’ensemble des dispositifs d’aides du ministère pour en faire le guichet électronique de déclaration et de consultation des dossiers déposés.

Catégorie PAC, ovinsCommentaires fermés

Journées d’étude des CPIE Rhône-Alpes

Les rencontres régionales des CPIE (Centres permanents d’initiatives pour l’environnement) ont pour but d’entretenir et de consolider une culture commune de réseau régional entre les salariés, administrateurs et bénévoles. C’est aussi un moment ouvert aux partenaires et aux structures candidates au label CPIE.
En 2010, le format « journée d’étude » est proposé et les échanges porteront  sur  nos représentations de la biodiversité, sur l’aménagement de l’espace, sur la place des actions d’éducation et d’accompagnement autour de « la trame verte et bleue ».

Programme  :
Jeudi 4 février
17h00 : Accueil des participants à l’auberge de jeunesse  d’Echirolles
17h30 : Ouverture des rencontres régionales
17h45 : Plénière : les projets significatifs du réseau des CPIE
20h45 : Immersion dans la thématique biodiversité – à partir du documentaire « Espèces d’espèces », de Vincent Gaullier et Denis Van Waerebeke : une façon claire et ludique d’aborder  une représentation renouvelée de l’arbre du vivant et de la place de l’homme dans la biodiversité.

Vendredi 5 février
8h45 : Ouverture et présentation de la journée
9h30 :  Deux ateliers au choix ( les départs se font impérativement à 9h30) :
- Atelier 1
Une visite terrain en car sur « l’exemple du corridor écologique de la cluse de Voreppe entre Chartreuse et Vercors »
Témoignage de Anne-Sophie Croyal (Cg38) et Jean-François Noblet (Cg38)
- Atelier 2
une conférence – débat  au Muséum de Grenoble
« la biodiversité au regard de l’évolution » : Comment aborder la question de réservoir de biodiversité et faire le lien avec l’intérêt des corridors ?
Témoignage de Catherine Boulanger, professeur de SVT
14h30 : Atelier de terrain : visite d’une réserve naturelle nationale près de la commune du Grand Lemps,
Etude d’un passage à petite faune qui a fait l’objet d’un suivi scientifique et support d’animation pour l’association AVENIR – Témoignage de Grégory Maillet (conservateur) et Arnaud Lafon (animateur)
16h30 : Bilan des rencontres

–> L’Union Régionale des CPIE Rhône-Alpes agit pour le développement durable des territoires en développant une culture environnementale de changement. Elle contribue à l’émergence de nouveaux comportements respectueux et citoyens et elle accompagne la mise en œuvre opérationnelle du développement durable ainsi que les pratiques de concertation et de dialogue territorial.

Contacts :
CPIE Bugey Genevois
Sébastien Rousselot
BP 7   74910 Seyssel
Tél : 04 50 59 00 61

Mail: cpie.bugeygenevois@wanadoo.fr

URCPIE Rhône-Alpes
Nadège Gillet
Maison de l’eau et de l’environnement  42660 Marlhes
T. 04 75 34 14 02

Mail: urcpie.rhonealpes@wanadoo.fr

Accès
Auberge de jeunesse d’Echirolles, 10, avenue du Grésivaudan, 38130 Echirolles.

Catégorie écologieCommentaires fermés

Offres et demandes d’emploi, en Rhône-Alpes, dans le secteur agricole

Retrouvez ces offres d’emploi sur www.anefa.org :

Haute-Savoie

Expl. cherche salarié(e) pour s’occuper du troupeau, soit 115 bovins dont 70 VL abondance, et/ou 110 ha dont 25 céréales. CDI tps complet.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL22-74

Haute-Savoie

Expl. cherche salarié polyvalent (H/F). Vous assurerez les activités liées aux deux élevages (bovin et caprin) : alimentation, soins aux animaux, transformation fromagère. Expérience et motivation exigées. CDI tps complet.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OEL1-74

Isère

Ent. du paysage cherche chargé(e) d’études avec expérience de 2 ans min., niveau BTS aménagement paysager ou plus. Connaissances en botanique, en dessin (DAO, CAO), en chiffrages demandées. Capacités de travail en équipe indispensables.

CDI tps complet. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OPA2-38

Isère

Ecurie de propriétaire cherche un palefrenier (H/F). Missions : soins aux chevaux, mises aux paddocks, entretien des espaces. Qualités requises : bricoleur, soigneux et consciencieux. CDI tps complet.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OEQ1-38

Rhône

GAEC cherche salarié(e) polyvalent, 25h/semaine. Elevage caprin. Missions : transformation fromagère (80% du poste), traite, vente. Permis de conduire obligatoire. CDD tps partiel.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OCA6-69

Retrouvez ces demandes d’emploi sur www.anefa.org :

Ain . Femme cherche emploi d’agent d’élevage bovin lait. Titulaire du CAPA PAUM prod. animale et utilisation des matériels.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DVL15-01

Ardèche

Femme cherche emploi d’agent viticole. Expériences saisonnières.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DVI16-07

Drôme

Homme cherche emploi d’agent viticole (en exploitation ou en cave) ds la Drôme. Titulaire d’un BTS viti./œnologie.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DVI42-26.

Isère

Homme cherche poste de berger. Disponible dès février. Expérimenté.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DOV4-38.

Rhône

Femme cherche emploi d’agent d’élevage laitier ds le Rhône (élevage bovin). Expérimentée.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DVL4-69.

Catégorie economie/emploiCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

janvier 2010
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+