Archive | 22 février 2010

Cinq sites internet de Rhône-Alpes, dont sillon38, s’associent

Plusieurs supports adhérents de l’AJIRA (Association des journaux internet Rhône-Alpes) disposent d’une force commerciale pour leurs espaces publicitaires ou font appel aux services d’une ou de plusieurs régies publicitaires.

Cinq sites internet (Enviscope.com, LyonenFrance, Lyon info, Rhône-Alpes Santé et Sillon 38) ont regroupé leurs audiences pour proposer des espaces aux annonceurs locaux, régionaux, et nationaux.

Ces sites ont une audience cumulée d’environ 120 000 visiteurs chaque mois. Ceux-ci en provenance essentiellement de  Rhône-Alpes ou des régions proches. Une partie importante du lectorat se trouve en Ile de France, mais celui ci est aussi situé pour une part à l’étranger, dans des proportions qui varient d’un site à l’autre.

Les thématiques des sites sont variées, comme la composition socio-professionnelle des lectorats de chaque site. Cette variété compose un lectorat au final à la fois représentatif de la région, sensible à des thèmes particuliers, mais aussi à des thèmes transversaux, grand public.

Pour toute information sur les tarifs publicitaires des sites et pour l’offre commune, s’adresser à:

Thierry DEVAUX  Sillon 38 : thierrydsillon38@orange.fr

AJIRA:

PressInfo Rhône-Alpes

PressInfo Rhône-Alpes

Catégorie sillon38, zoomCommentaires fermés

AREFA: bourse d’emploi agricole en Rhône-Alpes

La bourse de l’emploi régionale pour favoriser le développement de l’emploi agricole

Pour rappel, l’AREFA Rhône-Alpes (Association Régionale Emploi Formation en Agriculture) a ouvert la bourse de l’emploi agricole en Région Rhône-Alpes.

arefaRendez-vous sur www.anefa.org, rubrique bourse de l’emploi : Sur le site, les employeurs peuvent directement déposer leurs offres d’emploi d’une durée supérieure à trois mois mais aussi consulter les profils de candidats. Quant aux candidats, ils peuvent déposer leur demande et également consulter les offres disponibles.

Ainsi, les offres et demandes d’emploi sont collectées, traitées et diffusées par le gestionnaire en charge de la bourse, gestionnaire qui assure également le lien entre employeurs et candidats.

La bourse de l’emploi AREFA Rhône-Alpes s’adresse aux employeurs agricoles et aux candidats à l’emploi agricole.

-  Pour déposer les offres et/ou demandes d’emplois, et/ou pour en savoir plus, contactez le gestionnaire : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org

A bientôt sur www.anefa.org, rubrique Bourse de l’emploi.

Catégorie economie/emploiCommentaires fermés

Offres et demandes d’emploi, en Rhône-Alpes, dans le secteur agricole

Retrouvez ces offres d’emploi sur www.anefa.org :

Isère

GE cherche un agent d’élevage bovin (H/F). Missions : soins, traite, alimentation. Expérience souhaitée de 6 mois. Autonomie, disponibilité et motivation indispensables. CDD tps plein.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL7-38

Isère

Expl. en élevage caprin cherche agent fromager (H/F). Vous effectuerez les différentes opérations techniques liées à la transformation du lait en fromage. Expérience en fromagerie même de courte durée demandée.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OCA6-38

Rhône

Recherche second d’exploitation (H/F). Vous aurez en charge la gestion des cultures, le suivi de la qualité et la traçabilité. Missions : préparation des sols, semis, récoltes, traitements phytosanitaires.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OMA-69

Rhône

Expl. familiale cherche un agent viticole (H/F) polyvalent pour réaliser les travaux du vignoble. CDD tps plein. Expérience même de courte durée exigée.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVLI7-69

Rhône

URGENT. Expl. cherche un agent d’élevage laitier (H/F). Missions : traite des vaches, conduite du troupeau, alimentation et soins, travaux des cultures, conduite de matériel. Intérêt pour la génétique et autonomie indispensables. Formation agricole et expérience exigées. CDD tps plein.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL10-69

Retrouvez ces demandes d’emploi sur www.anefa.org :

Ain

Femme cherche emploi d’agent en cultures légumières. Titulaire du BPREA. Expériences de courte durée.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DMA9-01

Ardèche

Femme cherche emploi d’agent viticole. Titulaire du BPREA. Expériences travaux saisonniers. Mobilité : Drôme-Ardèche.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DVI16-07

Hte-Savoie

Femme cherche emploi d’agent d’élevage caprin. Expérimentée. Mobilité : Hte-Savoie, Savoie.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DCA5-73

Isère

Femme cherche emploi d’agent d’élevage caprin. Titulaire d’un certificat de spécialisation en AB. Expérimentée.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DCA3-38

Rhône

Homme cherche emploi d’agent d’élevage bovin. Expérimenté.

Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DVL24-69

Catégorie economie/emploiCommentaires fermés

France Inter en Isère

France Inter voyage en Isère. Nicolas Stoufflet et sa formation (nous pensons surtout au métallophoniste) était aujourd’hui lundi à Saint-Hilaire-du-Touvet pour animer le jeu des mille euros (le super banco n’a pas été décroché). Il sera les 25, 26 février et le 1er Mars à Saint-Marcellin. Son camarade d’antenne, Philippe Bertrand était aussi du voyage puisqu’il a évoqué, dans son émission « Carnets de campagnes » quelques initiatives iséroises originales, comme  un spectacle à La Côte Saint-André ( »Les mots à la bouche ») et une action généreuse des ostéopathes en direction des enfants handicapés.

Mercredi 24 février, Philippe Bertrand et son équipe seront de passage dans le Pays Voironnais où ils auront sans doute l’occasion de déguster les meilleurs produits. Mais ce ne sera pas le sujet de l’émission à 12h30, juste après « Le Fou du roi » de Stéphane Bern. On y évoquera  le programme Leader du Pays voironnais (et les projets soutenus dans ce cadre) dont la thématique « Rapprocher la ville et la campagne » cadre bien avec l’esprit de « Carnets de campagnes ».

Catégorie la vie des communes, monde ruralCommentaires fermés

Lait: le CESE conforte la position de l’EMB

Comme l’a déclaré il y a quelques jours  le Comité européen économique et social européen (CESE), il est urgent d’engager des mesures qui équilibrent l’offre et la demande sur le marché laitier. Le communiqué de presse du Comité dans le texte : « Les aliments en général et le lait en particulier jouent un rôle bien trop important dans le bien-être des citoyens pour qu’ils soient laissés à la merci des caprices d’un marché libre non régulé. »

Par cet avis, le CESE soutient la position des Producteurs laitiers européens de l’European Milk Board (EMB) qui n’ont cessé de souligner la nécessité d’instaurer une régulation souple de la production permettant d’obtenir des prix du lait équitables. « Un système de mesures s’orientant sur l’offre et la demande est essentiel pour assurer une production laitière durable et écologique au-delà des années 2015 » est-il expliqué dans le rapport.

Le CESE ne cache pas ses critiques à l’encontre de la politique adoptée jusqu’ici par l’Union européenne qui relève actuellement les quotas laitiers dans l’intention de les supprimer à moyen échéance. Cette démarche n’est pas compatible avec l’objectif que s’est fixé l’UE de développer une agriculture durable, explique le CESE dans son communiqué de presse. Ce n’est pas la bonne réponse à la concentration grandissante que connaît le secteur de la distribution qui a dégradé les producteurs laitiers du rang de faiseurs de prix au rang de preneurs de prix.

Le CESE juge également qu’une dérégulation du marché laitier aurait des répercussions négatives de longue portée pour le patrimoine culturel et le développement multifonctionnel des régions rurales.

Après la Cour des comptes européenne, c’est maintenant le Comité économique et social européen qui a pointé l’urgence d’ abandonner la politique de libéralisation poursuivie par la Commission européenne et le Conseil européen pour adopter une politique de régulation du marché qui soit responsable.

Un changement de cap de la politique laitière européenne est aussi indispensable aux yeux de l’European Milk Board. Romuald Schaber, Président de l’European Milk Board : « Il est besoin à cet effet de fortifier la position des producteurs en prévoyant une dérogation au droit européen sur les cartels et en impliquant les différents groupes de la société dans un office de contrôle chargée de superviser le marché laitier. Le lait étant une denrée périssable et la distribution et l’industrie connaissant ici une forte concentration, il faut une instance supérieure qui permette l’équilibrage de l’offre et de la demande. »

Sieta van Keimpema, vice-présidente de l’EMB originaire des Pays-Bas : « Les producteurs laitiers de l’EMB se félicitent de la clairvoyance dont fait preuve le rapport publié hier par la CESE. Seuls des prix stables et des revenus équitables pour les producteurs laitiers pourront garantir à moyen et long terme une production de lait de haute qualité qui soit durable et couvre tout le territoire. Il est grand temps d’agir. »

Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés

Les jeunes bergers ont aussi leurs olympiades

Après Vancouver, la Porte de Versailles. Dans le cadre du SIA 2010 (27 février-7 mars à Paris), un concours est organisé par l’ensemble de la filière ovine. Son but: promouvoir le métier d’éleveur ovin et susciter des vocations chez les 16-25 ans, étudiants des lycées agricoles  de France et d’Europe.

jeunes bergersA l’issue des sélections régionales, les 32 meilleurs élèves français (seulement 6 jeunes bergères parmi eux) défendront les couleurs de leur région et se disputeront la place de meilleur jeune berger lors de la finale nationale, le samedi 27 février (de 9h à 18h30 sur le ring ovin).

Et, le dimanche 28 février (de 9h à 12h30 sur le grand ring), les 3 vainqueurs de la finale nationale rencontreront des candidats européens venus spécialement d’Irlande, de Grande-Bretagne, d’Allemagne, d’Espagne et des Pays-Bas. Leur objectif : décrocher le titre de meilleur jeune berger d’Europe.

Ces jeunes s’affronteront au cours de 5 épreuves : tri de brebis avec boucles électroniques, parage ou taille des onglons, quiz, note sur l’état corporel des animaux, conduite  d’un quad.

Les candidats pour la finale nationale

AQUITAINE

Julien ETCHEBARNE, Lycée agricole de Mauléon (64)

Justin LOSSON, CDFA de Sainte-Livrade (47)

AUVERGNE

Clément RIVIERE, Lycée agricole de Neuvy à  Moulins (03)

Florent TOUZET, Lycée agricole de Brioude Bonnefont (43)

BOURGOGNE

Guillaume COUSIN, CFA de Challuy (58)

Charlotte DAURELLE, LEGTA de Fontaine (71)

BRETAGNE BASSE-NORMANDIE

Simon APPERE, Lycée agricole du Rheu (35)

Félix PESCHET, Lycée agricole du Rheu (35)

CENTRE

Flavien BOUCHARD, LEGTA de Bourges 18)

Benoit BRAULT, LEGTA de Tours-Fondettes (37)

CHAMPAGNE ARDENNE

Amaury GONTHIER, Lycée agricole de St Pouange (10)

Ludovic MORAND, Lycée agricole de Rethel (08)

FRANCHE COMTE

Bérangère BRIZARD, LEGTA Etienne Munier de Vesoul (70)

Marion RAVEY, Lycée Granvelle à Besançon (25)

ILE DE FRANCE

Benoit CHEKLAT, Lycée agricole de la Bretonnière (77)

Gaëlle VAUGON, Lycée agricole de la Bretonnière (77)

LANGUEDOC-ROUSSILLON

Jean-Luc CARRIEROU, Lycée agricole de Castelnaudary (11)

Kévin DOS SANTOS, Lycée agricole de Castelnaudary (11)

LIMOUSIN

Damien FILLEUL, LPA La Faye à St Yrieix la Perche (87)

Rony LAPRADE, EPLEFPA de Magnac-Bellac (87)

LORRAINE

David SENSER, Lycée agricole de Château Salins (57)

Charles-Henri VOIRIN, Lycée agricole de Mirecourt (88)

MIDI PYRENEES

Jérémy AUBIGNAC, Lycée agricole La Cazotte de St Affrique (12)

Vincent SALVAGNAC, Lycée agricole La Cazotte de St Affrique (12)

NORD PAS DE CALAIS PICARDIE

Adrien CHABE, Lycée agricole d’Aire sur la Lys (62)

Alexandre GOBERT, Lycée agricole de Thiérache à Fontaine les Vervins (62)

PACA

Pierre BLANC, LEGTA de Gap (05)

Suzanne DEL OMO, LEGTA de Carmejane (04)

Thibault ODDON, LEGTA de Gap (05)

PAYS DE LA LOIRE

Sylvain AUDUSSEAU Sylvain, Lycée agricole de Pouillé (49)

Quentin OUKLAID, CFA du Lycée Nature de la Roche sur Yon (85)

POITOU CHARENTES

Clément ALEXANDRE, EPLEFPA de Montmorillon (86)

Romain AUBINEAU, EPLEFPA de Montmorillon (86)

RHONE-ALPES

Luc BOURGEOIS, MFR de Saint-Laurent-de-Chamousset (69)

Stéphanie RIFFARD, Lycée agricole d’Aubenas (07)

Catégorie foire, ovinsCommentaires fermés

Faut-il interdire l’agrainage des sangliers ?

Musée de la faune et des minéraux de Bourg-d'Oisans

Dans sa question écrite publiée dans le JO Sénat du 22/10/2009, M. Jean Louis Masson (Moselle-NI) attire l’attention de M. le ministre d’État, ministre de l’écologie sur le fait que, dans certains départements, les sangliers sont à l’origine de dégâts considérables aux cultures.

Ils sont d’ailleurs souvent classés comme nuisibles et on peut alors s’étonner de ce que, malgré ce classement, les chasseurs soient autorisés à les nourrir.

Cela conduit à leur prolifération car, de ce fait, chaque laie a deux portées annuelles au lieu d’une.

Il lui demande s’il serait possible d’interdire l’agrainage ou, à tout le moins, de réduire considérablement les périodes d’autorisation.

Réponse du ministère de l’Ecologie, des énergies des technologies vertes et des négociations sur le climat publiée dans le JO Sénat du 18/02/2010

La prolifération du sanglier observée ces dernières années dans certains secteurs prend des proportions inquiétantes par ses effets dommageables, qui vont bien au-delà des stricts dégâts de gibier au détriment des agriculteurs. Les sangliers sont en effet à l’origine de nombreuses collisions routières touchant indifféremment toutes les catégories de citoyens.

Le ministre d’État a donc souhaité qu’un plan national soit mis en oeuvre et a installé pour son élaboration un groupe de travail formé notamment de représentants des chasseurs et des autres acteurs de territoires ruraux.

Le plan national de maîtrise du sanglier, issu de leurs travaux, est conçu comme un cadre d’interventions qui est décliné concrètement au niveau départemental sous forme d’un plan opérationnel.

Les auteurs du plan, chasseurs, agriculteurs, sylviculteurs, protecteurs de la nature et gestionnaires d’espaces naturels, s’inspirant des études et travaux menés par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, la Fédération nationale des chasseurs et l’Association nationale des chasseurs de grand gibier, ont également souligné l’importance de renforcer la coopération et la coordination au niveau départemental.

La circulaire du 5 août 2009 met en place ce plan national de maîtrise du sanglier dont la conduite est confiée aux préfets de département pour les six prochaines années. Conçu pour guider les préfets et les acteurs dans leurs démarches de gestion, ce plan met à leur disposition une boîte à outils, constituée de treize fiches techniques destinées à couvrir la plupart des situations rencontrées localement.

La fiche n° 4 définit notamment et encadre l’agrainage du sanglier en proposant aux départements plusieurs solutions techniques. Les modalités relatives à l’agrainage doivent désormais obligatoirement figurer dans le schéma départemental de gestion cynégétique. Seules des dispositions simples et claires doivent être proposées, afin d’être lisibles, contrôlables et contrôlées.

C’est le cas de mesures telles que : « agrainage autorisé » ou « agrainage interdit », qui sont prises suivant des critères géographiques, temporels ou de système de distribution, etc. Des critères tels que « la quantité distribuée » doivent être évités, car ils sont très difficilement contrôlables.

Catégorie chasse, monde ruralCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2010
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+