Catégorie | foire, ovins

Les jeunes bergers irlandais trustent la victoire

OvinpiadesDimanche 28 février, sur le grand ring du Salon de l’Agriculture, avait lieu le concours européen des jeunes bergers. Les  trois vainqueurs de la finale nationale (voir notre article précédent) se sont affrontés aux candidats européens venus spécialement d’Irlande, de Grande-Bretagne, d’Allemagne, d’Espagne et des Pays-Bas. Leur objectif : décrocher le titre de meilleur jeune berger d’Europe.

Ces jeunes concurrents ont été évalués et notés par un jury professionnel sur 5 épreuves : tri de brebis avec boucles électroniques, parage ou taille des onglons, quizz, note sur l’état corporel des animaux et maniabilité d’un quad.

Bilan de cette compétition: les jeunes Irlandais ont raflé la mise, trustant les trois premières places. Toutes nos félicitations.

Le palmarès est le suivant:
1 – BRENNAN Niall – IRELAND   66 points
2 – ARMITAGE Leslie – IRELAND   63 points
3 – O’CONNOR Sean – IRELAND   62 points
4 – MACKELVEY Jonathan – UNITED KINGDOM (Northern Ireland)   61 points
5 – MACCOMBIE Charles – UNITED KINGDOM (Scotland)   60 points
6 – BRAULT Benoit – FRANCE   59 points
6 – PESCHET Félix – FRANCE   59 points
8 – COUSIN Guillaume – FRANCE   57,5 points
9 – JONES Iwan – UNITED KINGDOM (Wales)   57 points
10 – KOPCKE Jan – GERMANY   56,5 points
11 – GARTH Antony – UNITED KINGDOM (England)   54 points
12 – JOHNSTON Edwin – UNITED KINGDOM (England)   53 points
13 – EICHHORN Gesa – GERMANY   51,5 points
14 – BENNEN Jan Lucas – NETHERLANDS   49,5 points
15 – GIBSON Thomas – UNITED KINGDOM (Northern Ireland)   46,5 points
15 – JAHNKE Verena – GERMANY   46,5 points
17 – DRIEZEN Henrian – NETHERLANDS   46 points

Cet article a été écrit par:

Christian - qui a écrit 2028 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

AGRICULTURE-GIF-468x60.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+