Archive | 09 mars 2010

La Métro lance une campagne en faveur de l’isolation

logo mur-murGrenoble-Alpes Métropole a lancé hier mur/mur – campagne isolation sur le territoire de ses 27 communes. Cette démarche vise à inciter les copropriétaires (occupants et bailleurs) d’immeubles construits entre 1945 et 1975, à faire une rénovation thermique de leur bâtiment souvent très «énergivore».

La communauté d’agglomération et ses partenaires financent jusqu’à 30% du montant HT des travaux engagés, voire 80% pour les propriétaires occupants les plus modestes. 66 000 logements sont concernés et peuvent prétendre à l’aide technique (conseil, accompagnement administratif) et financière proposée jusqu’à fin 2013.
mur/mur – campagne isolation allie dans un même temps politique environnementale avec son plan climat local et politique du logement avec le programme local de l’habitat de Grenoble-Alpes Métropole.  Elle répond à plusieurs objectifs, à savoir réduire la consommation et la facture énergétique des ménages, limiter les émissions de CO 2 et améliorer la qualité de l’habitat.

logo mur-murAu niveau national, cette opération est une première, aucune campagne n’a été réalisée sur un périmètre aussi large.
A plus petite échelle, les villes de Grenoble et d’Échirolles ont porté les premières Opérations Programmées d’Amélioration Thermique et Energétique des Bâtiment (OPATB) entre 2005 et 2010.

Ces démarches ont  remporté un fort succès dans les quartiers concernés. A noter que l’isolation d’un bâtiment (murs, toiture, plancher, changement de menuiseries) peut générer jusqu’à 80% d’économie de chauffage.
mur/mur – campagne isolation mobilise de nombreux partenaires techniques et financiers tels que l’Ademe, l’Anah, la région Rhône-Alpes, des communes de l’agglomération, des fournisseurs d’énergie et des professionnels du bâtiment et de la gestion immobilière.
Grenoble-Alpes Métropole a décidé de déployer le dispositif à toutes les communes de son territoire avec le souci d’accompagner les copropriétés, de simplifier l’instruction des dossiers et de faciliter le versement des subventions.
logo mur-murL’Agence Locale pour l’Energie (ALE) est le point de contact privilégié des copropriétés qui  souhaitent s’engager dans l’opération et réalise le conseil technique. Celles qui seront éligibles au dispositif, seront suivies jusqu’à la livraison des travaux et bénéficieront d’un bilan sur les consommations après une saison de chauffage.
L’enveloppe financière de l’opération est de 20 millions d’euros dont 12 engagés par Grenoble-Alpes Métropole.

…………………………………………………………………….

Renseignements: murmur@ale-grenoble.org – lametro.fr
Tél. 04 76 14 00 10 Campagne Isolation

Catégorie environnement, énergiesCommentaires fermés

L’écologie entre au garage

Le cambouis, les vapeurs de solvants, les poussières qu’on inhale, les huiles qu’on verse au tout à l’égout, Louis Iannello a fait une croix dessus. Le gérant de la SARL Carrosserie Giraud, Bertolutty et Guillermet (1), à la tête d’une entreprise de 27 salariés spécialisée dans la réparation automobile ( carrosserie, peinture, atelier mécanique), a résolument placé au rang des priorités la propreté et le respect de l’environnement. Tout le contraire d’une voie de garage

Garage Iannello

Ellen Vertommen et Louis Iannello: "Carrosserie doit rimer avec écologie"

« Depuis des années et bien avant les normes fixées par l’Europe, nous avons fait des efforts pour intégrer la protection de l’environnement, améliorer les conditions de travail, faire des économies d’énergie. C’est avant tout une volonté personnelle de la part de mon épouse et moi, que nous n’avons pas planifiée mais qui nous tient à cœur. Même si cela représente un coût non négligeable, nous ne le regrettons pas. C’est plutôt une fierté »

Pour mener à bien cette orientation environnementale, Louis Iannello s’est entouré d’une responsable Développement durable qui n’est autre que son épouse, Ellen Vertommen.  C’est donc un tandem volontaire  qui gère cette SARL très active (environ 200 véhicules traités/mois) avec pour ligne directrice le respect des principes du développement durable.

« Nous faisons tout pour que carrosserie rime avec écologie, pour changer l’image du garagiste pollueur », explique Ellen Vertommen. Mais il faut bien reconnaître que nos initiatives dans ce domaine ne sont pas vraiment reconnues ou même encouragées par les collectivités et les assureurs. Nous le regrettons ».

Un label « garage propre »

Cet éco-management n’est pas passé totalement inaperçu : en novembre 2006, la carrosserie obtenait le label Garage Propre en fonction d’un cahier des charges établi par la Région Rhône-Alpes et l’ADEME. Une première pour l’agglomération grenobloise.

garage Iannello2

L’année suivante, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Grenoble lui décernait le trophée de l’Environnement.

Dans le détail, les actions mises en œuvre dans cette entreprise sont :

  • Le tri et le traitement des déchets de l’automobile en vue de recyclage
  • La réparation des éléments plastiques (pare-chocs)
  • L’utilisation de peintures et vernis à l’eau
  • L’installation d’un séparateur d’hydrocarbures (bénéficiant d’une subvention ADEME)
  • L’équipement en systèmes d’aspiration des cabines et aires de ponçage

L’installation d’un puits de lumière donnant dans un atelier éclairé au néon, est en cours de réalisation. Ce sera un élément appréciable pour le personnel et une économie d’énergie quand il sera opérationnel. « Pour l’instant, l’équipement en place ne donne pas satisfaction », explique Ellen Vertommen. « L’installateur est en train de revoir le concept ».

Ajoutons la mise à disposition de vélos de prêt pour les clients qui doivent se séparer de leur voiture pour cause de réparation :

« L’idée vient de Hollande, explique Louis Iannello en regardant son épouse, née aux Pays-Bas. Tous les clients, comme on l’imagine, ne repartent pas chez eux à vélo. Mais ça rend service à bon nombre d’entre eux ».

Et dans la profession, est-ce que vos actions sont utiles ?

« Oui, je pense que nous faisons école, dit M.Iannello., même si la démarche reste personnelle et pas générale. Nous essayons de motiver nos collègues sur l’écologie et le message est assez bien compris. Certaines compagnies ont été réticentes, c’est vrai. Car cet effort a un coût ».

Le personnel de la carrosserie qui a vu ses conditions de travail améliorées s’est peu à peu habitué à cette démarche , acceptant de consacrer un peu de temps au tri des matériaux, des huiles, des chiffons, dans des conteneurs spécifiques. C’est une tâche supplémentaire qui, au départ, n’a pas été forcément bien perçue. Mais le pli du tri est pris. Avec des points sur les i.

La nature, Louis Iannello, dont le métier de base est celui de carrossier, y pense souvent dans son bureau. En regardant notamment ces photos de Sicile, sa terre natale, affichées sur le mur. Une île où il retourne régulièrement et où il aimerait bien, quand le moment sera venu, poser ses valises et garer sa voiture.

……………………………………..

(1) Ces trois carrosseries sont regroupées depuis 2002 sous l’enseigne commerciale « Automobilité », avenue Léon-Blum à Grenoble.

Catégorie environnementCommentaires fermés

Vente de matériel agricole d’occasion

  • Christian PY  (Pyrénées Orientales) vend ramasseuse RGV 2002 AMB Rousset 1290 heures de travail. Trés Bon Etat: Prix à débattre.
  • Vend auto-vibreur (3500 tours) 800 heures, moteur turbo 810 CV Buggy de marque Pellenc, pince noix, cerises, chataîgnes: Prix à débattre.
- Contact : 04.68.53.07.70

Catégorie petites annoncesCommentaires fermés

Gentiana: 20 ans pour la flore sauvage

gentianaDéjà 20 ans qu’une poignée de botanistes isérois a eu l’idée de créer l’association Gentiana pour répondre au besoin de connaissance et de préservation de la flore sauvage du département.

Gentiana (Société botanique dauphinoise D.Villars) est une association qui dès le départ avait pour objectif de faire progresser la connaissance botanique et de préserver la flore sauvage en région Rhône-Alpes et plus particulièrement en Isère.

Depuis, Gentiana a bien grandi ! Forte de plus de 200 adhérents et de 2 salariés, auréolée de son Atlas de la flore protégée de l’Isère paru en 2008, l’association porte désormais de nombreux projets allant de la préservation des arbres têtards à la mise en place d’un groupe de connaissances sur les mousses. Elle mène ses actions avec divers partenaires, qu’ils soient associatifs (FRAPNA , LPO, AVENIR…) ou institutionnels (Conseil général, Conseil régional, Conservatoire botanique….).

Samedi 13 mars à 17h  à la Maison de la Nature et de l’Environnement en Isère, Gentiana invite ses adhérents et ses partenaires à découvrir ou redécouvrir les moments les plus forts de la vie de l’association avec les principaux protagonistes lors d’une présentation en images.

Pour plus d’informations sur  les actions menées www.gentiana.org

Catégorie natureCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+