Belledonne : cinq jeunes agriculteurs en 2009

Le renouvellement des exploitations est un axe fort de l'ADABEL. Belledonne doit faire  de la place à la relève.

Le renouvellement des exploitations est un axe fort de l'ADABEL. Belledonne doit faire de la place à la relève.

L’agriculture de montagne ne décourage pas les vocations. Le massif de Belledonne, aux portes de l’agglomération grenobloise, est attractif pour les candidats à l’installation.

Mais les porteurs de projets, surtout ceux qui sont hors cadre familial, ont beaucoup de mal à trouver des conditions propices à la création ou à la reprise de structures viables. Sans parler du foncier : la terre se fait rare.

Pour eux l’ADABEL, qui a tenu dernièrement son AG à Sainte-Agnès (voir notre article) joue pleinement son rôle. Elle  s’emploie  à mener un travail permanent d’animation pour réunir l’ensemble des conditions nécessaires à des installations, en anticipant les cessions et en mobilisant agriculteurs et élus.jouer son rôle d’animation.

Georges Mermond  pilote cette commission Installation-Succession , élément moteur pour le développement de l’agriculture du massif.

Ce travail, mené avec l’ADASEA, est aussi nécessaire que décisif. Il faut en effet faire une place à la relève :  sur les 185 exploitants recensés, 111 ont plus de 50 ans dont 76 sans successeur connu.

Deux Comités locaux d’installation (CLI) sont en activité sur le territoire, l’un sur le pays d’Allevard, créé en 2008, l’autre sur le Balcon de Belledonne créé en 2009. Ces comités réunissent élus, agriculteurs et représentants des consommateurs et pilotent des actions de veille foncière et de concertation en faveur de projets d’installation.

Ce qu’apportent les CLI :

- Meilleure anticipation des cessions d’activités et de mouvements de foncier

- Implication des élus et des agriculteurs sur les problématiques « installation et foncier »

- Prise en main collective de ces problèmes, concertation pour organiser des démarches en faveur d’une confortation, d’une installation, d’une restructuration

-Création d’un lieu d’échanges entre agricullteurs/élus : meilleure prise en compte des attentes et des besoins de chacun

Ce travail porte ses fruits. L’an dernier, cinq jeunes agriculteurs se sont installés sur le massif :

-      à  Pinsot, l’EARL La bergerie du Plan (Christian et Camille Reymond) . Ovins viande avec vente directe (AMAP, restaurateurs). Mise en valeur de l’alpage du Praillet en cours d’achat par la commune

-       à Herbeys, l’EARL Les jardins épicés (Adrien Cochet et Jocelyne Mihatsch). Légumes bio, atelier volaille-lapins. Vente en AMAP et marchés

-       aux Adrets, le GAEC Le miel de nos montagnes (Gabriel Isabello et Eliane Pouchot-Camoz) . Miel et produits dérivés et accueil sur la miellerie.

-      à  Sainte-Agnès : Estelle Mars a créé un élevage de vaches de combat, race Herens

-       A Revel, Ludovic Turenne a créé un élevage bovins-viande bio avec vente directe. Il recherche des terrains pour rendre viable son activité.

Pour l’année en cours, les actions de prospection de terrains vont être renforcées ainsi que la concertation locale. Une journée inter-CLI Grésivaudan est prévue en novembre, à l’occasion de la Quinzaine de l’installation.

……………………………………………

Contacts ADABEL au 04 76 20 68 45

ADASEA : 04 76 20 67 69

Point accueil installation : 04 76 20 67 01

Cet article a été écrit par:

Christian - qui a écrit 2027 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

avril 2010
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+