Archive | 07 avril 2010

La biodiversité entre les lignes

logobiodiversiteCréé en 2005 par la MNEI, le prix du livre Environnement 2010 a été lancé  aujourd’hui à Grenoble, dans les locaux de la librairie Decitre, partenaire de l’événement. Sept ouvrages sont en lice pour cette 6e édition, sélectionnés autour d’un thème commun, celui de la biodiversité, comme l’a précisé Etienne Spanjaard, vice-président de la MNEI et membre du jury. Une édition qui, forte de sa notoriété grandissante, prend  une dimension régionale et  accroît le nombre de ses partenaires.

Le jury, qui se compose de onze personnes (1) a deux mois pour se faire une opinion sur ces sept ouvrages qui sont, dans un ordre aléatoire :

-       Résistants pour la Terre de Sébastien Viaud et Anne Gouyon, ed.Viatoo

-       Humanité et biodiversité manifeste pour une nouvelle alliance, collectif d’auteurs, ed.Ligue ROC-Descartes et Cie

-       Biodiversité, l’avenir du vivant de Patrick Blandin, ed.Albin Michel

-       L’abeille, sentinelle de l’environnement d’Henri Clément, ed.Alternatives

-       Les montagnes de Balé, une richesse insoupçonnable au cœur de l’Ethiopie

-       Le grand roman de la vie d’Yves Paccalet, ed.J.C.Lattès

-       Les dons précieux de la nature de Jean-Marie Pelt, ed.Fayard

Mais cet événement conçu dès le départ, à la médiathèque de la MNEI (riche aujourd’hui de 12 000 ouvrages), comme un moyen « de sensibiliser les lecteurs à l’écologie citoyenne » fait une place toute particulière au public. Pour la deuxième fois, le public est en effet invité à donner son avis, à faire part de ses « coups de cœur ». Les lecteurs peuvent voter jusqu’au 29 mai grâce à un bulletin disponible sur internet (www. mnei.fr) et chez les partenaires de l’opération (2) où des urnes seront installées.

prix livre mnei

………………………………………….

(1) Les membres du jury 2010 : Eric Blanc, directeur du magasin Botanic Montbonnot, Simone Chabroud, directrice de la Maison rhodanienne de l’Environnement, Jean-Pierre Espasa, chargé de la mission documentaire de la Maison rhodanienne de l’environnement, Lionel Lardic, éducateur nature environnement Frapna Isère, Mathieu Lartaud, libraire chez Decitre, Steve Le Briquir, animateur LPO Isère, Alain Rougier, directeur MNEI, Etienne Spanjaard, vice-président MNEI, Sylvie Vanpeene, ingénieur Cemagref, Carole Wassler, adhérente médiathèque MNEI, Joëlle Weber, adhérente médiathèque MNEI.

(2) La MNEI (Grenoble), les librairies Decitre (Grenoble, Lyon, Ecully, Saint-Genis-Laval, Annecy, Chambéry), la bibliothèque Le verbe être (La Tronche), le Cemagref (Saint-Martin-d’Hères), la Scop Alma (Saint-Martin-d’Hères), GEG (Grenoble) et la Maison rhodanienne de l’Environnement (Lyon).

Catégorie bibliothèque, écologieCommentaires fermés

Des racines et des ailes en Savoie

« Des Racines et des Ailes » installe son plateau en Savoie, à Aix-les-Bains, sur les rives du lac du Bourget. Un cadre idyllique pour un site historique !
Nous partirons à la découverte de ce lac, le plus grand de France, au bord duquel toute l’aristocratie européenne a aimé « prendre les eaux » et où de nombreux artistes, comme Lamartine, ont puisé leur inspiration… Nous irons également en Haute-Savoie, sur le lac d’Annecy, dont les eaux turquoise, au pied des Alpes, sont parmi les plus pures du monde !
Autre joyau du patrimoine naturel savoyard : le Mont Blanc, un sommet mythique atteint pour la première fois par des alpinistes à la fin du 18ème siècle. Grâce à sa prestigieuse compagnie de guides, le petit village de Chamonix va devenir célèbre dans le monde entier !

A l’occasion du 150ème anniversaire du rattachement de la Savoie à la France (en 1860, sous Napoléon III), il nous sera raconté la fabuleuse épopée des comtes et des ducs de Savoie qui ont très longtemps régné sur cette région et qui ont même donné plusieurs rois à l’Italie…

Invités plateau :
Jean-Claude Killy (Membre du Comité International Olympique).
Edgar Grospiron (Directeur de la candidature Annecy 2018).
Jean Luquet, (Conservateur des archives et du patrimoine de Savoie).

Les reportages :
- Au pays des lacs

Lac du Bourget à Aix les Bains. Crédit : Office du tourisme d’Aix les Bains
- Sur le toit de l’Europe
- Portiers des Alpes

Les pays de Savoie : entre lacs et montagnes

Mercredi 7 avril 2010 à 20.35 sur FR3

Catégorie zoomCommentaires fermés

Tailler les noyers: tout un art!

Jérôme Lyonne est nuciculteur en pleine zone de production de noix AOC. Sur la soixantaine d’hectares de noyers qu’il possède, 80% des arbres produisent des noix AOC ( Mayette- Parisienne- Franquette)  et les 20% restant étant des Lara, pour la noix fraîche et Fernor.Voici ses explications concernant la taille des noyers.

« Il faut de suite savoir que la taille n’est pas la même entre les noyers AOC et les autres ».

La taille se fait de décembre à avril, sauf pendant les périodes de fortes gelées. Les noyers AOC sont taillés en formation gobelet. On supprime l’axe central et les branches s’évasent à partir du tronc. Par contre les autres noyers conservent le tronc central et les branches latérales partent de ce dernier, à 90°.

Les noyers qui produisent des noix AOC sont taillés en formation "gobelet

Les noyers qui produisent des noix AOC sont taillés en formation "gobelet"

Les autres gardent un axe central

Les autres gardent un axe central

Cette différence de taille a bien sûr des répercussions. En noyers AOC la densité d’arbres est de 80 hectares, on peut aller jusqu à 300 pour les autres. La mise à fruits est plus lente en AOC . Par contre, les prises au vent sont plus faciles en taille gobelet et les arbres qui offrent moins de résistance sont ceux qui tombent en cas de fort vent.

Après la plantation et pendant 4 ans, on taille l’arbre pour le former. Entre 4 est 8 ans, la taille est moins importante. On laisse se développer l’arbre. On taille les branches basses, celles qui gênent. Après 8 ans et pour le reste de la vie de l’arbre, on taille à la demande. On supprime les branches basses, petites, situées à l’ombre, mortes…

Tailler permet de ne pas fatiguer l’arbre, de lui donner de la vigueur, un joli développement mais également d’augmenter le calibre, le rendement…

Cependant tailler reste à l’appréciation du nuciculteur. J’en connais qui ne taillent jamais… »

Peu à peu, les branches coupées seront valorisées en bois énergie

Peu à peu, les branches coupées seront valorisées en bois énergie

Bien entendu, on a abordé le problème des branches taillées. « Elles sont stockées et brûlées. Ce n’est plus la bonne solution. Peu à peu se mettent en place les opérations bois énergie. Les branches seront, à l’avenir, récupérées, déchiquetées, transformées en plaquettes et valorisées. »

Tailler c’est bien mais il faut des outils adaptés car on fait du travail de précision.

Jérôme Lyonne utilise deux sécateurs: un pour les petites branches, et un autre pour celles qui font entre 3 et 5 cm

Jérôme Lyonne utilise deux sécateurs: un pour les petites branches, et un autre pour celles qui font entre 3 et 5 cm

« En ce qui me concerne, je me sers chez AMB Rousset. C’est donc tout normalement que j’ai acheté mes sécateurs chez eux. J’en ai deux. Un petit pour tailler les branches de moins de 2cm de diamètre et un autre pour les branches allant jusqu’à 5 cm. Après, il faut une tronçonneuse ».

« L’outil est composé d’une ceinture qui porte la batterie. Celle-ci a une durée de charge de 7 heures. C’est largement suffisant. On met un gant à l’intérieur duquel, au niveau du pouce il y a un bouton pour faire fonctionner le sécateur. Ce dernier étant installé au bout d’une perche télescopique. Le sécateur est donc très facile à utiliser, pas bruyant, léger, demandant peu d’entretien…. Seul défaut: son prix. Mais on dira que la fiabilité, le confort d’utilisation, la sécurité, le service après vente que nous assurent les établissements Rousset… n’ont pas de prix! »

 Jérôme Lyonne:"l'outil est parfaitement adapté"

Jérôme Lyonne: "L'outil est parfaitement adapté"

Jérôme Lyonne nous informe que certains utilisent une lame, style scie circulaire, pour tailler: « C’est une alternative mais je doute de la qualité du travail. »

Dorénavant, quand vous serez en zone AOC noix de Grenoble, en regardant les noyers, vous saurez s’ils produisent des noix AOC ou pas!

Pour en savoir plus sur le matériel proposé par AMB Rousset: cliquez sur l’illustration:

AMB Rousset

Catégorie A la une, nucicultureCommentaires fermés

PCB: de nouveaux cours d’eau isèrois contaminés

Les PCB, ou polychlorobiphényles, sont des dérivés chimiques chlorés plus connus en France sous le nom de pyralènes. Entre 1930 et le début des années 80, les PCB ont été produits pour diverses applications dans le domaine des transformateurs électriques et des appareils hydrauliques. Leurs propriétés remarquables en matière d’isolation électrique, de stabilité thermique, de lubrification et de résistance au feu ont été mises à profit dans l’industrie.

Ces substances ont été frappées d’interdiction de fabrication en 1985 lorsqu’il fut clairement établi qu’elles représentaient un danger pour la santé de  l’homme.

Les  effets chroniques, liés à une exposition sur le moyen et le long terme, ont été mis en évidence chez l’animal (notamment toxicité pour la reproduction, pour le système immunitaire, effet cancérogène) et ont justifié, pour l’homme, leur classement en tant que substances probablement cancérogènes.

pêche Isère2

L'Isère: l'interdiction de consommer du poisson ne s'applique qu'en aval de sa confluence avec le Drac

Ces substances sont peu biodégradables et persistent longtemps dans l’environnement. Elles s’accumulent dans les organismes vivants, le long de la chaîne alimentaire, notamment les poissons.

Peu solubles dans l’eau, les PCB ne dégradent pas la qualité de l’eau en elle-même. Par contre, ils se sont fixés dans le temps sur les matières en suspension et les sédiments dans les cours d’eau concernés par ce type de pollution.

Si une exposition de courte durée aux PCB n’a pas de conséquence sanitaire, la consommation de poissons contaminés, si elle est fréquente, peut avoir une incidence sur la santé du consommateur.

Dans le cadre du plan national d’actions sur les polychlorobiphényles (PCB) différents programmes d’analyses ont été conduits depuis 2008 pour caractériser l’importance de la contamination par les PCB dans les milieux aquatiques et les produits de la pêche.

En ce qui concerne le département de l’Isère, les analyses effectuées en 2008 ont conduit à l’interdiction de consommation de poissons sur les cours d’eau suivants :
- Isère en aval de la confluence avec le Drac
- Romanche en aval du seuil Tardy à Vizille
- Drac en aval de la confluence avec la Romanche

Les résultats de la campagne 2009 conduisent la préfecture ce jour à d’une part confirmer les interdictions prononcées en 2009, et d’autre part à étendre ces interdictions de consommation de poissons sur :
- Le Coisetan : cours d’eau situé en Savoie et Isère (Pontcharra)
- La Fure en aval de sa confluence avec le Réaumont-sur-Ruves
- Le Canal Fure-Morge
- La Bourbre en aval de sa confluence avec le canal de Moutier situé sur St-Clair-de-la-Tour
- Le lac de Notre-Dame-de-Commiers

L’interdiction porte sur toutes les espèces de poissons pour le Coisetan, la Fure et le canal de la Fure-Morge, et uniquement sur certaines espèces dites fortement bio-accumulatrices, dont la liste est précisée dans les arrêtés, pour la Bourbre et le lac de Notre-Dame-de-Commiers.

Dans la continuité du plan national des investigations supplémentaires seront demandées pour améliorer la connaissance des niveaux de contamination sur les cours d’eau de l’Isère.

Catégorie A la une, pollution, pêcheCommentaires fermés

Offres et demandes d’emploi en agriculture, en région Rhône-Alpes

Retrouvez ces offres d’emploi sur www.anefa.org :

Hte-Savoie . GAEC polyculture-élevage bovin et lait (AB) cherche un agent d’élevage laitier (H/F) ayant une première expérience en traite. CDD à pourvoir immédiatement. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL25-74

Isère . Expl. élevage bovins lait et allaitant, céréales et noyers cherche un salarié pour remplacer le chef d’exploitation. Missions : traite, soins aux animaux, travaux des champs, conduite de tracteurs. CDD tps partiel 3 mois. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL9-38

Rhône . Expl. cherche conducteur de tracteur (H/F) pour planter les vignes, aider au repiquetage. CDD 3 mois. Disponibilité obligatoire, chantiers de plantation hors du département (Sud Est). Permis VL souhaité. Hébergement, nourriture, déplacement pris en charge par l’employeur. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVI8-69

Rhône . Expl. cherche agent arboricole (H/F) pour tous travaux liés aux fruits à pépins (pommes et poires). Vous devez maitriser la taille et la conduite de tracteurs. Logement possible. CDD 3 mois. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OAR5-69

Savoie : Expl. cherche un agent d’élevage laitier (H/F) pour assurer la traite, les soins et l’alimentation des vaches laitières. Conduite de tracteurs obligatoire. CDD 3 mois. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL8-73

Retrouvez ces demandes d’emploi sur www.anefa.org :

Ain . Femme cherche emploi d’agent culture légumière. Titulaire BPREA. Expériences saisonnières en France et à l’étranger. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DMA9-01

Drôme . Homme cherche emploi en CDI d’agent viticole. Expérimenté. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DVI42-26

Hte-Savoie . Homme cherche poste de chef d’équipe paysagiste. Expériences en pépinières, paysagistes. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DPA1-74

Isère . Homme cherche emploi de conducteur d’engins ou de chauffeur-livreur. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DCM5-38

Loire . Homme cherche emploi de technicien ou agent horticole. Titulaire BTS horticole. Mobilité : Loire-Rhône. Expérimenté. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DHO1-42

Savoie . Homme cherche emploi d’agent serriste ou d’agent de conditionnement. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DMA8-73

Catégorie economie/emploiCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

avril 2010
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+