Archive | 17 mai 2010

Sur Arte: le mystère de la disparition des abeilles

Des ruches désertées. À l’extérieur, pas de cadavres. À l’intérieur, une reine en bonne santé, des larves viables et une poignée de jeunes adultes affaiblis. Mais nulle trace des autres ouvrières. C’est le syndrome d’effondrement des colonies : un mal foudroyant qui décime les ruches américaines par centaines de milliers depuis 2006. Peu à peu, il s’étend au reste du monde. Cette situation d’urgence menace de précipiter un peu plus un déclin continu entamé dès l’après-guerre.

Or, même si ce n’est qu’aujourd’hui que l’on en prend conscience, les insectes pollinisateurs, aux premiers rangs desquels les abeilles domestiques et sauvages, constituent un rouage irremplaçable de la biodiversité et de notre agriculture. Sans ces sentinelles de la nature, pas de pollinisation des fleurs, et donc pas de fruits ni de légumes…

P1060225Fuite en avant
Scientifiques et apiculteurs sont confrontés à un problème aux ramifications multiples, que cette enquête soignée décortique point par point. De l’acarien varroa venu de l’Est, qui parasite les ruches d’Europe et d’Amérique, à l’usage massif de produits chimiques induit par le productivisme agricole, Mark Daniels montre comment la mondialisation a accéléré la mise en coupe réglée de la nature. Ainsi des gigantesques champs d’amandiers de Californie, dont le poids dans l’économie locale entraîne les agriculteurs dans une perpétuelle fuite en avant. En manque d’abeilles en 2005, ils en importent en masse d’Australie.

Puis, en 2006, intervient le syndrome d’effondrement des colonies. Saturant leurs plantations de pesticides, obligeant des milliards d’abeilles à des transhumances éreintantes, remplaçant fréquemment leurs reines, ils jouent aux apprentis sorciers de la biologie.
Dans les laboratoires français, américains ou allemands, des recherches convergentes mettent en évidence l’interaction d’une multiplicité de facteurs dans la surmortalité des abeilles. Impossible, par exemple, d’incriminer les seuls pesticides comme dans les années 1990. En revanche, combinés à un virus, ou à un champignon, l’effet de certains produits semble se démultiplier, comme l’indiquent les études les plus récentes.

Tour de force
Mais si beaucoup de chercheurs appellent à promouvoir d’urgence une agriculture plus respectueuse de l’environnement, d’autres spéculent déjà sur la fabrication d’une abeille transgénique. Face aux débats de la science, les autorités louvoient, coincées entre des agriculteurs dépendants des pesticides, des industriels qui défendent leurs produits bec et ongles et des apiculteurs qui sonnent l’alarme. Dans les fleurs où butinent les abeilles, derrière l’oeilleton des microscopes ou dans les pas d’un apiculteur écossais philosophe, la caméra de Mark Daniels réussit le tour de force d’exposer avec limpidité ce problème aux enjeux si complexes.

Arte, mardi, 18 mai 2010 à 20:35

Rediffusions :
20.05.2010 à 14:45
09.06.2010 à 01:20

Catégorie apicultureCommentaires fermés

Les jeunes agriculteurs retrouvent leurs « Champs »

20 ans après « La Grande Moisson », les Jeunes Agriculteurs donnent à nouveau rendez-vous aux citoyens et aux consommateurs sur le site historique des Champs-Elysées. Cet événement spectaculaire baptisé « Nature Capitale » est imaginé par le créateur d’art de rue Gad Weil, en partenariat avec les Jeunes Agriculteurs et France Bois Forêt.

Un plateau végétal et animal de 3 hectares (l’équivalent de six terrains de football) représentant la diversité des productions agricoles et forestières cultivées en France va être déployé durant le week-end de la Pentecôte. 600 Jeunes Agriculteurs seront mobilisés pour faire vivre cet évènement à travers des marchés du terroir et des animations pédagogiques axés sur les thèmes « Alimentation, Territoires, Biodiversité ».

« L’agriculture est capitale pour les générations futures ! »

Au moment des négociations sur la Loi de Modernisation de l’Agriculture et de la Pêche (LMA), et à l’aube de la PAC 2013, les Jeunes Agriculteurs (JA) créent ainsi l’occasion de toucher le grand public et les leaders d’opinion sur l’intérêt de maintenir un secteur agricole et agro-alimentaire dynamique en France et en Europe.

« Nature Capitale est l’occasion unique de montrer que l’agriculture est capitale pour les générations futures ! Nous voulons nous adresser aux citoyens et aux consommateurs pour leur faire prendre conscience que grâce au choix que nous ferons ensemble il sera possible de conserver une alimentation de qualité, un environnement préservé et un vrai dynamisme des territoires», commente William Villeneuve, président des Jeunes Agriculteurs.

www.naturecapitale.com

Catégorie agricultureCommentaires fermés

La Fête de la Nature ouvre sur 5 jours : l’occasion de renouer des liens forts avec la Nature. Petits et grands, sportifs ou non, personnes handicapées, chacun est invité à la fête, dans des lieux familiers ou habituellement inaccessibles. Toutes les animations proposées à l’occasion de la Fête de la Nature sont gratuites.
Au programme :

fetz de la nature

Catégorie environnementCommentaires fermés

Du poison dans l’eau du robinet

eauC’est un danger invisible qui menace les foyers, une menace pour la santé des Français, des plus jeunes aux plus âgés. Les citoyens l’ignorent, l’eau potable qui coule de leurs robinets est souvent contaminée.

Dans le Centre, en Normandie ou en Charente, elle regorge de pesticides ou de nitrates, ces traitements chimiques qui peuvent provoquer des cancers. Les autorités le savent mais elles délivrent régulièrement des dérogations qui permettent de distribuer une eau impropre à la consommation.

Dans des villages d’Auvergne ou à Saint Etienne, les habitants boivent une eau blanchie avec de la poudre d’aluminium qui peut déclencher la maladie d’Alzheimer. Les doses dépassent largement le seuil de risque fixé par les scientifiques mais la réglementation ignore les dangers de ce neurotoxique. Elle fait aussi l’impasse sur le radon, ce gaz hautement radioactif qui contamine l’eau potable dans le Limousin.

Depuis quelques années, des citoyens et des scientifiques isolés tirent la sonnette d’alarme sur ces poisons qui coulent de nos robinets. Partout en France, l’eau potable charrie désormais une trentaine de résidus médicamenteux: antidépresseurs, traitements contre le cancer, hormones de la pilule contraceptive qui modifie le sexe des poissons…

Pour protéger sa population de ce cocktail pharmaceutique qui pourrait devenir explosif, la Suisse installe des filtres actifs contre les molécules des médicaments. Alors que l’Europe somme la France de moderniser ses usines de traitement, notre pays ne cesse de minimiser l’ampleur de la pollution. Les communes et les grandes compagnies de distribution de l’eau ne souhaitent pas que de nouvelles règles viennent compromettre leurs affaires. Et tant pis si les Français trinquent à leur santé…

FR3: lundi 17 mai, 20H30: du poison dans l’eau. Documentaire suivi d’un débat autour d’auteurs, de réalisateurs, témoins ou experts.

Catégorie eau, environnement, pollutionCommentaires fermés

AG du Groupement des Sylviculteurs des 4 Montagnes

La prochaine Assemblée Générale  du Groupement des Sylviculteurs se tiendra le :

SAMEDI   12  juin   2010

A partir de 8 h 45

RDV  à   la salle de réunion  DE  MEAUDRE

ORDRE DU JOUR

8 heures 45 -   Accueil        9 heures 00 -  Début de l’Assemblée

  1. –    Mot du président, rapport moral
  2. –   Rapport d’activité du technicien
  3. –   Rapport financier
  4. –   Renouvellement des Administrateurs
  5. –   Bilan à ce jour, de la Charte Forestière du Massif du Vercors. Projets envisagés.
  6. –   PEFC – La Commercialisation  -  COFORET

7.   – Questions diverses.

Fin des travaux à 10 h30 pour participer à

L’inauguration de la chaufferie communale de Méaudre et ensuite à 12 h   à

L’INAUGURATION DE LA ROUTE FORESTIERE DES NARCES

Où vous êtes cordialement invité(e).

ROUTE  INITIEE par L’ASA   –  Le Groupement des Sylviculteurs des 4 Montagnes

et L’APPUI des MUNICIPALITES de VILLARD DE LANS et MEAUDRE

Confirmer votre présence avant le 07 juin 2010 à :

Daniel Bonnet – 6, grande rue – 38120 Fontanil Cornillon

04.76.75.68.31  -  daniel.bonnet38@orange.fr

Catégorie forêt, forêt du VercorsCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

mai 2010
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+