Archive | 08 juin 2010

La Coupe du monde de foot sur un plateau

Pour prouver que la diversité est une richesse pour la France, la maison Androuet met en avant à l’occasion du Mondial de Football 2010 un plateau de fromage original : une variété de Bleus, soit un fromage pour chaque joueur de l’équipe de France.

Stéphane Blohorn, PDG de la maison Androuet: « Nous avons cherché le moyen le plus efficace de supporter l’équipe de France. On a très vite pensé aux bleus de France. Chaque fromage correspond à un mode de fabrication, à un terroir, à une identité culturelle et la somme de ces identités fait le creuset de la nation. C’est pareil pour les joueurs de l’équipe de France qui apportent tous leurs compétences sous les mêmes couleurs. »

L’équipe de la maison Androuet a donc attribué un bleu à chaque joueur de la sélection française. « Pas évident à faire car on a voulu associer le caractère des joueurs à celui des fromages…. »

A ce jeu là, c’est  Anthony Reveillère qui s’est vu attribué le Bleu du Vercors Sassenage.

Le défenseur de l’équipe de France est natif du Maine et Loire mais il a effectué l’essentiel de sa carrière à l’Olympique Lyonnais. Club avec lequel il a remporté le titre de champion de France en 2004, 2005, 2006, 2007 et 2008.

Lors des différentes soirées coupe du monde, les amateurs de bons fromages pourront donc se faire des plateaux de bleu!

Voici comment la maison Androuet a fait l’association joueurs de l’équipe de France- Bleus de France:

Gardiens de But
Cédric CARRASSO en Fourme de Montbrison AOC
Hugo LLORIS en Bleu des Causses AOC
Stève MANDANDA en Roquefort AOC

Défenseurs

Eric ABIDAL en Bleu de Gex AOC
Gaël CLICHY en Bleu Basque
Patrice EVRA en Fourme d’Ambert AOC
William GALLAS en Bleu du Val d’Aillons
Marc PLANUS en Bleu de Laqueuille
Anthony REVEILLERE en Bleu du Vercors Sassenage AOC
Bacary SAGNA en Crémeux du Puy
Sébastien SQUILLACI en Bleu de Corse

Milieux de terrain

Vassiriki Abou DIABY en Bleu de Chèvre de l’Herault
Alou DIARRA F.C.  en Bleu de Termignon
Lassana DIARRA  en Bleu de Thiézac
Yoann GOURCUFF en Persillé des Aravis
Florent MALOUDA en Bleu d’Auvergne
Jérémy TOULALAN  en Bleu du Dévoluy

Attaquants

Nicolas ANELKA  en Bleu du Quercy
Djibril CISSE  en Fourme de Pierre-sur-Haute
André-Pierre Gignac en Bleu de Séverac
Sidney GOVOU en Persillé du Col Bayard
Thierry HENRY  en Mont Cenis
Franck RIBERY en Tome Bleue
Mathieu VALBUENA  en Saingorlon

Dernière remarque de Stéphane Blohorn: « On n’a pas attribué de Bleu à Raymond Domenech; on attend la fin de la coupe du monde et surtout vos idées! »

On rappellera que la maison Androuet et le bleu du Vercors Sassenage sont liés à jamais. Pierre Androuet est le parrain de la confrérie du bleu du Vercors Sassenage. Stéphane Blohorn a quant à lui été le parrain de la 8ème fête du Bleu et a été intronisé pour l’occasion au sein de la confrérie du Bleu du Vercors Sassenage.

On notera que la prochaine fête du bleu se déroulera les 31 juillet et 1er août à St Jean en Royans.

La fête des fromages et des produits du terroir se déroulant quant à elle les  28 et 29 aôut à Sassenage.

fête bleu


Catégorie A la une, bleu du Vercors Sassenage, sportCommentaires fermés

Alpes Sud Isère enrichit son offre touristique

Depuis quatre ans, le Contrat de Développement Rhône-Alpes (CDRA) Alpes Sud Isère œuvre à la création et la modernisation d’hébergements de qualité, au développement de sites touristiques et à la création de nouveaux produits touristiques. A ce jour, 1 186 457 € de subventions régionales et départementales ont été allouées via le CDRA Alpes Sud Isère à 54 projets.

Un premier  bilan de cette action qui vise à développer l’économie touristique du territoire, a été fait hier à l’occasion d’une visite de terrain à laquelle participaient Gilles Strappazzon, Chef de projet du CDRA Alpes Sud Isère, Julien Richard et Marcel Calvat, présidents de la commission Tourisme du CDRA.

présentation des bornes

Caroline Sillon, chargée de mission de Oisans tourisme, présente le système des bornes de chronométrage en présence de Gilles Strappazzon chef de projet du CDRA, Julien Richard et Marcel Calvat présidents de la commission tourisme, André Salvetti, maire de Bourg d'Oisans.

Le développement de l’économie touristique, clairement identifié comme l’une des priorités pour Alpes Sud Isère, passe par trois axes de travail principaux :

-       améliorer l’accueil sous toutes ses formes,

-       qualifier l’offre touristique,

-       favoriser la valorisation et la promotion.

Le CDRA Alpes Sud Isère a mis en place des moyens considérables pour développer cette économie et améliorer la qualité et la diversité de l’offre. Sur la période 2006-2011, 2 193 683€ de subventions régionales et départementales sont destinés au secteur du tourisme.

A ce jour, 1 186 457€ de subventions ont été allouées à 54 projets sur de l’hébergement touristique, le développement de sites touristiques et la création de produits touristiques. Douze projets sont transversaux au territoire Alpes Sud Isère, seize émanent du Trièves, quatorze des secteurs Matheysine (5), Valbonnais (4), pays de Corps (4) et un transversal à ce secteur, dix projets en Oisans et deux dans le Sud grenoblois.

Parmi les autres projets soutenus par le CDRA, la création d’un chalet à Venosc, création d’un gite rural à  Bourg d’Oisans,  d’un gite de groupe « Maison du vélo » au Freney-en-Oisans, d’un gite rural à Siévoz, d’un gite rural à Mont de Lans,  de chambres d’hôtes à Corps, d’un gite rural à Gresse-en-Vercors, de chambres et table d’hôtes « La clé des Bois » à  Bourg-d’Oisans, d’un gite rural à La Salle-en-Beaumont , amélioration thermique d’un gîte rural à Villard Reymond, création d’un gîte étape à Mens, Chantelouve, au Désert en Valjouffrey, de chambres d’hôtes à Cornillon-en-Trièves, la rénovation d’un hôtel à La Mure, l’amélioration de l’accueil agritouristique du gîte les Ombelles à Lalley et la création d’outils pédagogiques .

Pour les fans de la petite reine

Des initiatives sont également prises pour promouvoir les pratiques sportives et de loisirs comme la randonnée équestre et le cyclotourisme. Ainsi, en ce qui concerne cette dernière pratique,  douze cols de l’Oisans seront prochainement équipés de bornes de chronométrage , alimentées par un panneau solaire, permettant de chronométrer ses performances, de visualiser ses résultats sur internet, de les comparer aux autres.

Le cycliste devra auparavant se munir d’une puce électronique, en location ou en vente dans les offices de tourisme.

L’objectif de Oisans Tourisme est de constituer une offre produit spécifique à la clientèle cyclotouristique, conquérir et fidéliser la clientèle cyclo déjà très présente en Oisans, de conforter l’offre territoriale et développer la notoriété de l’Oisans sur ce type d’activité.

Catégorie territoires, tourismeCommentaires fermés

Critérium du Dauphiné: premier test

Pour la troisième étape du critérium du Dauphiné, programmée ce mercredi 9 juin, les concurrents se voient proposer un contre la montre individuel de 49 kilomètres. Départ de Monteux et arrivée à Sorgues. Nul doute que les favoris de l’épreuve se classeront aux premières places. L’espagnol Alberto Contador devant consolider sa place de leader….

Le parcours

cri3

Catégorie sportCommentaires fermés

Une campagne laitière 2009/2010 très morose

pot au laitAgreste indique qu’en mars 2010, la collecte de lait de vache est en légère baisse de 0,3 % par rapport à mars 2009. La France termine ainsi la campagne laitière avec une nouvelle sous-réalisation record estimée à plus de 1,7 million de tonnes sous le niveau du quota (hors réévaluation de 1 % gelée par la France).

Selon les derniers sondages effectués par FranceAgriMer, la nouvelle campagne démarre mollement en avril 2010. Les livraisons de lait seraient en retrait de 1,7 % par rapport à avril 2009.

Niveau bas de la collecte de lait de vache

En mars 2010, dernier mois de la campagne laitière 2009/2010, la collecte de lait de vache est en légère baisse de 0,3 % par rapport au mois de mars 2009. Cette campagne a été difficile pour la plupart des éleveurs laitiers : la collecte laitière a été fortement perturbée par la faiblesse du prix du lait mais aussi par les mauvaises conditions climatiques hivernales qui ont ralenti les livraisons.

Fin mars 2010, le taux de matière grasse se situe à 41,80 g/l, en hausse de 0,34 g/l par rapport au niveau observé en mars 2009. En moyenne sur l’ensemble de la campagne 2009/2010 la teneur en matière grasse s’élève à 41,46 g/l, légèrement en retrait de 0,08 g/l par rapport à la moyenne réalisée lors de la période précédente.

En cumul sur l’ensemble de la campagne 2009/2010, le niveau de la collecte de lait corrigée de la matière grasse recule de 2,4 % par rapport à celui réalisé lors de la campagne précédente.

Largement en-dessous du quota

La sous-réalisation du quota national estimée fin mars 2010 dépasserait 1,7 million de tonnes (hors réévaluation du quota de 1 % gelée par la France pour la campagne en cours) et confirmerait ainsi la plus importante sous-réalisation jamais enregistrée depuis l’instauration des quotas laitiers en 1984.

Selon les derniers sondages hebdomadaires de FranceAgriMer, la nouvelle campagne laitière démarrerait mollement. La collecte laitière du mois d’avril 2010 serait en retrait de 1,7 % par rapport à avril 2009.

L’évolution de la campagne laitière 2009/2010 dans les principaux pays producteurs en Europe est contrastée. Les pays ont réagi différemment face à la crise du lait. Certains, comme en Allemagne, au Danemark ou encore aux Pays-Bas ont compensé le manque à gagner dû à la baisse du prix du lait par une augmentation de la production.

D’autres, comme en France, ont freiné la collecte, notamment en Irlande où le prix du lait a baissé de 30 % en 2009 par rapport à 2008.

Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

juin 2010
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+