Archive | 10 juin 2010

Noix de Grenoble: bonne campagne 2009

Pour la deuxième année consécutive, le Comité interprofessionnel de la Noix de Grenoble a organisé une réunion d’information afin de présenter les actions et projets de la filière noix de Grenoble. Une pratique qui a du succès car la salle des fêtes où se tenait cette réunion était pleine!

Yves Borel, président du GING, tout en rappelant que « depuis deux ans il a fallu mettre en place le nouveau CING  « en a profité pour remercier le conseil général pour sa réactivité et l’aide qu’il a apporté aux nuciculteurs victimes d’aléas climatiques: orages de grêle en particulier. Une aide ponctuelle de 100 000 euros.

noix de grenobleChristian Nucci, vice président du Conseil général, chargé de l’agriculture lui répondant: » Le conseil général sera toujours à vos côtés et vous aider en dehors des tempêtes ce serait mieux. Pour ce on travaille sur un plan de renouvellement de la noyeraie, entre 200 et 250 hectares/an. Une opération replantation qu’il faut contractualiser tout comme la sécurisation foncière des parcelles. Il faut également assurer une veille sanitaire du verger, mener une stratégie de marque au niveau de la commercialisation, mener à bien le  dossier irrigation. Il y a du travail et nous devons le faire en partenariat…. »

Bonne campagne 2009

Le bilan, provisoire, de la campagne 2009 est bon. La production globale est de 13405 tonnes et plus de 9000 tonnes de noix de Grenoble vendues, dont 60% à l’export ( 5277 tonnes soit une hausse de 750 tonnes par rapport à l’année précédente). Le marché français est lui également en progression de 10%  à 3826 tonnes.

La forte campagne de communication faite en particulier sur les ondes de Radio France ( 180 000 euros ) y est sans doute pour quelque chose.

Au niveau des activités du CING, il a été rappelé que les actions menées par l’ODG, organisme de défense et de gestion, sont principalement consacrées à la mise en place du plan de contrôle et de révision du cahier des charges. Révision obligatoire, pas évidente à rédiger et qui devrait être appliquée en…2012.

Et Yves Borel de conclure: « Le CING veut se donner les moyens de poursuivre son ambition pour la filière: faire connaître et reconnaître l’AOC Noix de Grenoble comme un produit de qualité, source de valeur ajoutée partagée. « 

Catégorie nucicultureCommentaires fermés

Le critérium déboule à Grenoble: attention pagaille!

Ce vendredi le critérium arrive à Grenoble! On risque de vivre une journée noire dans et autour de la capitale des Alpes. En effet les agents de la Semitag ont décidé de poursuivre le mouvement  entamé il y a 6 semaines. Celui-ci consiste à faire grève une journée par semaine: le vendredi.

Ce 11 juin ne dérogera pas à la règle. Grenoble et ses environs vont donc connaître une pagaille indescriptible car le service des transports en commun sera quasi nul et le critérium va imposer la fermeture de plusieurs routes et rues au centre de Grenoble!

Pour en revenir à l’épreuve, on a beaucoup apprécié la victoire de Nicolas Vogondy sur les hauteurs de Risoul pour cette quatrième étape. On a également vu que le maillot jaune, le slovène Brajkovic a contenu les nombreuses attaques de Contador.

Place à la cinquème étape ce vendredi 11 juin. Les coureurs partiront de Serre Chevalier pour rejoindre Grenoble via Chamrousse. Nul doute que la montée vers la station olympique va faire des dégâts d’autant plus qu’une fois qu’elle sera franchie, les rescapés de l’épreuve vont entamer une folle descente jusqu’à la ligne d’arrivée. Arrivée prévue vers 16h15.

Le parcours:

cri 5

Le profil

profil5

Catégorie sport, transportCommentaires fermés

Drac aval: remise en eau programmée

En raison de la présence d’aménagements hydroélectriques en amont et des risques liés à leur fonctionnement, le Préfet de l’Isère a interdit l’accès du public au lit du Drac à l’aval du barrage de Notre-Dame-de-Commiers depuis 1997 (arrêté préfectoral n° 97-6975 du 29 octobre 1997). Cette interdiction d’accès est toujours applicable.


Des évolutions importantes, à court terme, vont avoir lieu sur la zone du Drac Aval :

  • Dans les prochains mois, pour rétablir la continuité hydraulique dans le Drac aval, le débit délivré à l’aval du barrage de Notre-Dame de Commiers, va passer de 1,5 m3/s à 5,5 m3/s. Des essais auront lieu dès le 15 juin. Une évolution réglementaire accompagnera cette « remise en eau ».


  • Depuis le 9 juillet 2009, une Réserve Naturelle Régionale (RNR) a été créée sur le secteur du lit majeur du Drac, entre le Barrage de Notre-Dame de Commiers et le Pont Rouge à Pont-de-Claix. Cette création a pour ambition de préserver les espaces ainsi que les milieux naturels et d’organiser la fréquentation de la rivière. La réserve porte le nom de « Réserve naturelle régionale des îles du Drac ».


  • Un plan de sécurisation active du « Drac aval » est en cours d’élaboration par le Syndicat Intercommunal de la Gresse et du Drac Aval (SIGREDA) pour améliorer la sécurité du public vis à vis du risque hydraulique. Ce plan, établi en liaison avec les services de l’État, de la Région, d’EDF, des collectivités locales et de différents partenaires, est axé sur la gestion de la sécurité et la maîtrise de la fréquentation du public : seules les personnes autorisées auront accès aux secteurs du Drac.


  • En complément, la réalisation d’un plan d’eau sur la rive droite du Drac, à proximité mais en dehors du lit de la rivière et hors réserve naturelle régionale (à St Georges de Commiers, secteur des îles), est en cours d’étude avec pour objectif une réalisation en 2011. Le public de proximité bénéficiera alors d’une offre de loisirs en dehors des zones à risques du Drac aval (lieu d’agrément, de promenade, d’observation environnementale).


La préfecture souligne que le respect de la réglementation dans la zone du Drac Aval est indispensable pour la sécurité de tous.

Catégorie environnement, hydrauliqueCommentaires fermés

Trois anniversaires pour la fête du bleu!

La fête du Bleu va se dérouler, les 31 juillet et 1er août, pour la première fois au pied du Vercors, à St-Jean-en-Royans exactement. A cette occasion trois anniversaires seront célébrés!

…et de 10 pour 2010 !

Cette nouvelle édition qui se déroulera les 31 juillet et 1er août à St Jean en Royans fêtera la fin d’une première décénnie. Le programme sera riche en surprises, agrémenté d’évènements loufoques, avec, comme il se doit, une séquence “émotion” ou nous revivrons les moments forts qui ont marqué chacune de ces fêtes.

…le Parc Naturel Régional du Vercors fête ses 40 ans

C’est en musique, en balade et en gaité que le Parc du Vercors a choisi de fêter ses 40 ans en offrant Le Grand Chahut Collectif à la “Fête du Bleu”. Cette quinzaine de musiciens vous emmènera bader la campagne en invitant tous vos sens à une lecture sensible et sonore de l’environnement. Le samedi à 22h30, ils vous feront danser dans un univers inclassable, qui n’appartient qu’à eux, un savant mélange de jazz libre, rock déviant et musiques traditionnelles. De toute évidence à ne pas manquer …

L’APAP, (Association pour la Promotion des Agriculteurs du Parc), fidèle partenaire, souffle aussi ses 40 bougies, elle sera présente à travers ses agriculteurs.

…2010, année mondiale de la biodiversité !

La fête du bleu valorisera les actions menées par les agriculteurs et le Parc du Vercors : concours des prairies fleuries, réhabilitation des races locales : la Villarde, la poule grise et le cheval du Vercors, et le gypaète barbu réintroduit cette année dans les falaises du Sud Vercors.

Le thème de la fête sera: « La Terre est bleue comme une orange »  !

On y reviendra bien entendu sur sillon38.com…

Pour en savoir plus cliquez sur l’affiche:

st nizier 2009

Catégorie bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juin 2010
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+