Archive | 15 juin 2010

Tout connaître sur le Bois Energie

FIBRA (Fédération forêt-bois Rhône-Alpes) publie un ensemble d’outils à destination de l’ensemble des acteurs du bois énergie.

fibra

Mise en ligne du tableau de bord du prix des énergies sur www.fibra.net.
Cet outil permet de comparer les combustibles bois aux autres types d’énergie et constitue ainsi un véritable outil économique d’aide à la décision pour le particulier comme pour le maître d’ouvrage qui fait le choix de son mode de chauffage.
Le tableau de bord propose :
- Comparatif des prix des énergies : il permet de visualiser, depuis plusieurs années, l’évolution du prix des combustibles bois (plaquette, bois bûche, granulé) mais aussi fioul, électricité, gaz naturel et propane.
- Prix des combustibles bois en Rhône-Alpes : ce diagramme évolutif met en parallèle le prix de 5 combustibles bois différents.
- Convertisseur d’unités : il donne l’équivalence, en un simple clic, d’un volume de combustible bois donné en 5 autres unités de combustibles bois.
- Estimation du coût des énergies en logement individuel pour le chauffage : cet outil donne une estimation de la consommation annuelle en énergie (kwh/an) en fonction d’une  surface habitable donnée, du nombre d’habitants et de la classe énergétique du logement. Il compare le budget énergétique et le rejet de CO2 de 6 modes de chauffage et donne enfin une vision du budget annuel sur 20 ans.
- Estimation surface habitable selon budget énergétique annuel en chauffage : à l’inverse du tableau précédent, il compare les énergies consommées et surfaces de logement possibles à partir d’un budget annuel de chauffage donné.

Plus d’information sur www.fibra.net, rubrique bois énergie.

Autres outils participant à la professionnalisation des acteurs du bois énergie : les dépliants « les combustibles bois ». Un premier document « Définitions et adéquation combustibles-chaudières » liste et nomme les différents produits combustibles bois disponibles en Rhône-Alpes, puis indique leur adéquation avec les différents types de chaudières bois observés sur le marché. Un deuxième document « Méthodes de caractérisation des produits » présente les analyses à mener sur les combustibles bois pour déterminer leurs caractéristiques.

Documents téléchargeables dans la rubrique FIBRA DOC, sur www.fibra.net.

Enfin, le guide des chaufferies bois énergie de Rhône Alpes s’adresse aux maitres d’ouvrage en charge d’un projet d’approvisionnement de chaufferie bois. Ce document est une boîte à outils au service de la collectivité (ou maitrise d’ouvrage privée) qui souhaite se fournir en bois pour alimenter les chaufferies qu’elles gèrent directement ou indirectement.

Il propose des moyens de maîtriser les principaux paramètres qui concernent le montage d’opération (nature du projet et organisation retenue) et la définition de la gestion de l’équipement. Il a fait l’objet d’une validation juridique.

Document en vente au prix de 30€, bon de commande téléchargeable dans la rubrique FIBRA DOC, publication à commander, sur www.fibra.net.

Ces outils élaborés au sein du groupe de travail interprofessionnel bois énergie, ont bénéficié du soutien financier de la Région Rhône-Alpes et de l’ADEME.

Catégorie - filière bois, énergiesCommentaires fermés

Nouveau: le guichet fiscal unique pour les particuliers

La mise en place du « guichet fiscal unique pour les particuliers» est l’un des objectifs prioritaires de la Direction générale des
finances publiques. Avec le guichet fiscal unique, l’usager dispose désormais de «centres des finances publiques» répondant à l’ensemble de ses demandes qu’il s’agisse du calcul ou du paiement de l’impôt.

Un service des impôts des particuliers (SIP) est créé à chaque fois que possible, en regroupant en un même lieu les compétences fiscales d’un centre des impôts et d’une trésorerie.
Le contribuable peut traiter en une seule démarche toutes ses questions fiscales, qu’il s’agisse du calcul ou du paiement de ses impôts. Par exemple, il peut à la fois déposer une réclamation sur le calcul de son impôt sur le revenu et demander un délai de paiement si sa situation financière le nécessite.
13 SIP seront ainsi créés dans le département de l’Isère :
Fin 2009, 4 SIP étaient déjà installés :
- La Côte Saint-André
- Saint-Marcellin
- La Mure
- La Tour du Pin

Le déploiement s’amplifie cette année et  9 SIP seront progressivement mis en place :
- Vienne (inauguration vendredi 25 juin à 11h , 12 rue Jean-Moulin) et Voiron
- Grenoble (juillet 2010) avec la constitution de 5 SIP pour desservir la ville et les environs
- Bourgoin-Jallieu (décembre 2010)
- L’Isle D’Abeau (décembre 2010)

Parallèlement, un dispositif d’accueil en matière fiscale est mis en œuvre dans l’ensemble des autres services de la DGFiP qui accueillent des contribuables particuliers au sein du réseau de proximité actuel (trésoreries et centres des impôts non fusionnés en SIP et désormais également placés sous l’appellation « centres des finances publiques »).
Cet accueil permet aux usagers :
- d’obtenir des imprimés : formulaires de changement d’adresse ou de situation familiale, formulaires de demandes de délais de paiement, de modification de prélèvement, d’adhésion à la mensualisation pour le paiement des impôts, mais également, imprimés et dépliants d’information tels que déclarations de revenus et annexes, etc.
- d’obtenir une réponse à leurs demandes d’information les plus fréquentes : par exemple concernant les dates de déclaration ou d’envoi des avis, des renseignements sur la télédéclaration ou le télépaiement, des informations générales sur la déclaration de revenu ou la mensualisation.
- de déposer tous leurs dossiers fiscaux. Dans ce cas, si le traitement du dossier relève de la compétence d’un autre service, le service auprès duquel le dossier est déposé se charge de le transmettre au service gestionnaire qui répond directement à l’usager.
Durant la campagne de déclaration de revenus 2010 et lors des prochaines échéances d’impôts en septembre prochain, les contribuables bénéficieront de cette nouvelle offre de service auprès de tous les centres des finances publiques du département de l’Isère.

Catégorie aménagement, territoiresCommentaires fermés

Concours Mieux Vivre en Milieu Rural 2010

Avec quelques camarades ou amis, au sein d’un petit groupe vous avez développé un projet qui reste à mettre en oeuvre. La MSA peut vous aider à le finaliser.

Votre projet entre dans l’une de ces thématiques :

  • Culture et arts,
  • Solidarité et citoyenneté,
  • Santé et activités physiques ou sportives,
  • ou relève d’une « démarche innovante ou d’une thématique inexplorée »,

la MSA vous aidera à le financer.

Vos idées ont un prix ! Des bourses seront attribuées aux meilleurs projets (de 750 à 2 500 euros).

Pour tout renseignement, aide ou conseil,  :
Tél. : 04 76 88 76 21

E-mail : action.sociale@alpesdunord.msa.fr

Date limite de dépôt du dossier le 22 octobre 2010

Catégorie msaCommentaires fermés

Liu Yang doit sa vocation à la Corse et au camembert

Liu Yang:

Liu Yang: "J'ai toujours aimé la France"

Liu Yang, 37 ans, marié, originaire de Dongbei dans la province du Heilongjiang, a ouvert une fromagerie il y a un an à Pékin, après avoir cherché sa voie en France où il a appris la langue et suivi plusieurs formations. Il est, sans doute, l’un des seuls artisans fromagers de la capitale chinoise.

Né d’un père radiologue et d’une mère infirmière, rien ne le destinait vraiment à être artisan fromager. Sa vocation est née en Corse, à Corte, où il a vécu deux ans. C’est là, dans l’île de Beauté, qu’il a véritablement appris le métier.

Son voisin, M.Cesari, berger et producteur fermier, y est pour beaucoup. C’est chez lui qu’il a fait son stage, après avoir passé un an sur les bancs du lycée agricole de Bastia.

Liu Yang nous a raconté son étonnant périple.

« En Chine, je suis titulaire dune licence en informatique. Après 4 ans de travail à Zhong guancun (quartier de l’informatique de Pékin) dans une société de produits électroniques, j’ai eu envie de changer de carrière, j’ai donc décidé d’aller en France en 2001 suivre une formation de management et affaires internationales .

Pourquoi j’ai choisi la France? Parce que j’ai toujours aimé ce pays et que c’était pour moi une belle opportunité de découvrir la culture française et de reprendre des études.

Je suis arrivé à Clermont-Ferrand en octobre 2001, où jai suivi des cours de français intensifs pendant un an. En 2002, jai commencé à étudier la spécialité de Management PME à Aix-en-Provence, et en 2005, jai suivi en Corse, la spécialité « Affaires Internationales au Sud Méditérannée ».

Comment as-tu découvert le fromage francais ?

liu-yang3« C’est lors d’un buffet organisé par l’université d’Auvergne que j’ai pu goûter mon premier fromage français, que j’ai tout de suite aimé, c’était un camembert !

Il faut dire quen Chine, déjà pendant mon enfance, ma grande-mère élevait des chèvres. J’ai bu beaucoup de lait de vache et de chèvre. Nous avions aussi une vache dans notre jardin que nos voisins élevaient avec leurs autres vaches.

Pendant deux ans, j’ai vécu à Corte en Corse, mon voisin était berger (Société Cesari frères), une famille très généreuse qui ma fait goûter son fromage de brebis et m’a appris à le fabriquer, à la façon de Venaco (1).

Cest ce qui, par la suite, ma vraiment donné l’envie de faire du fromage à mon retour en Chine, j’ai alors suivi une formation de fabrication du fromage pendant un an au lycée agricole de Bastia, puis j’ai fait un stage chez mon voisin . »

Est-ce quaujourdhui les Chinois sont consommateurs de fromage ?

« Les Chinois sont curieux de manger et essayer de nouvelles choses, de plus en plus de mes compatriotes mangent des produits laitiers, ils ont habitude de boire du lait et du yaourt, là ils commencent à consommer des fromages fondus et de la mozzarella.

Je pense qu’ils sont prêts à essayer de goûter les nouveaux produits importés, c’est une très bonne chose qui m’encourage à continuer de faire de vrais fromages français, même si je n’ai pas encore beaucoup de clients chinois pour le moment, mais ça va venir dans les prochaines années ».

Peux-tu nous présenter ta fromagerie ?

liu-yang2

« Jai lancé ma fromagerie dans le nord de Pékin à Hui Long Guan, il y a maintenant 1 an, une fromagerie artisanale denviron 100m2. Ma production est de 200 kg de fromage par mois.

Fabriquer du fromage en France ou fabriquer du fromage en Chine, cest complètement différent : en Chine, il faut pouvoir trouver du lait de qualité, et il faut aussi dire que le climat de Pékin est très sec, ce qui fait que ce nest pas facile de contrôler la température et il y a aussi les problèmes dhumidité

Cest difficile, mais je suis quand même content du résultat.

Depuis juin 2010, je suis en mesure de proposer une dizaine de produits : le fromage blanc, le mini crottin, la pyramide, la tome, le gris de Pékin (sorte de camembert) et le gris de Pékin crémeux et au lait cru, de la crème fraiche, la brousse, le gris aux herbes de Provence et aux herbes de jardin (basilic, persil, ail, poireau et poivron) et aussi un plateau de fromages (2).

Mon fromage est fabriqué selon la méthode de fabrication française, le matériel, les ferments, les présures sont importées de France, dans des conditions sanitaires rigoureuses ».

Tu as pris pas mal de virages tout au long de ton parcours, passant de l’informatique au management. Qu’est-ce qui t’ a guidé dans le choix de ce métier d’artisan fromager?

« A ceux qui me lisent, on dit en Chine que « les gens qui se rencontrent par hasard, ce sont les gens qui ont la yuanfen, la chance. J’ai rencontré des fromagers français en France, vous goûtez mes fromages en Chine, tout ça c’est notre yuanfen.

Jespère pouvoir continuer daugmenter ma production de fromage, avec toujours comme objectif principal la qualité et la passion de faire découvrir la culture du fromage français et aussi organiser des dégustations ».


Pour voir la vidéo faite par Olivier Le Clouërec, cliquez sur ce lien:  http://v.youku.com/v_show/id_XMTg0NTUyMjY4.html

________________________

(1) Le Venaco, est avec le Niolo, le Calenzana et le Broccio, le plus typique des fromages corses. Tous les ans, le premier week-end du mois de mai, la Foire du fromage de Venaco réunit de nombreux fermiers et producteurs corses ainsi que des milliers de visiteurs.

(2) Liu Yan a un site internet où il présente toute sa production: www.lefromagerdepekin.com/

Catégorie interview, lait/produits laitiers, terroirs/gastronomieCommentaires fermés

MBM Beaucroissant: un nouvel élan

Didier de Belval et Florent Gaume se connaissent depuis fort longtemps car ils ont travaillé, en particulier, dans la même entreprise, ils ont connu à ce niveau joies et galères… Quand ils ont su que MBM était à reprendre, ils se sont portés candidats. Il est vrai qu’ils avaient un gros atout: ils connaissent parfaitement tous les rouage du monde agricole. Dossier ficelé, prévisionnel fait, mesures d’accompagnement obtenues, ils ont pu se lancer dans l’aventure et depuis le premier avril ils sont les nouveaux « patrons » de l’entreprise.

mbm

Didier de Belval, à gauche, et Florent Gaume:  deux jeunes professionnels à votre service…

 » Nos premiers objectifs sont de redynamiser l’entreprise, d’étoffer l’équipe, de nous faire connaître….  » MBM est agent Fendt, concessionnaire Lindner, distributeurs Kuhn…  » Nous avons bien entendu une gamme de tracteurs neufs, de l’occasion ainsi que des pièces détachées et du petit matériel.  » En un mot on trouve tout chez MBM  » sauf des moissonneuses batteuses et du matériel d’irrigation » rectifient les deux associés!

Le fait d’être situé au centre village de Beaucroissant est un plus. » Beaucroissant est au centre de l’Isère, aux abords de fortes zones agricoles et on bénéficie de l’apport des foires. D’ailleurs, on réfléchit à la façon dont on pourrait redynamiser nos animations lors des foires. »

Reste la question cruciale: n’est-il pas risqué de reprendre une telle affaire en cette période de crise?

Nous connaissons bien le monde agricole et nous le savons en crise. Nous la subissons également. Bon nombre de devis ont été faits et nous avons très peu de retours, les clients attendent de voir… Nous restons persuadés que l’on va vers des jours meilleurs, qu’il y aura une reprise. A nous d’être à l’affût, compétents et compétitifs le moment venu! »

Pour contacter MBM:

MM. Florent Gaume/ Didier De Belval
20 Place de la mairie
38140 Beaucroissant
Email : mbm.beauc@wanadoo.fr
Tél. : 04 76 91 45 33
Fax : 04 76 65 36 02


Catégorie agriculture, foire de BeaucroissantCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

juin 2010
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+