Archive | 05 août 2010

Le Château de l’Arthaudière sur le devant de la scène

Le Pays Sud – Grésivaudan est décidemment un pays de bâtisseurs d’hier et d’aujourd’hui. Parmi les fleurons du territoire, Beauvoir et le couvent des Carmes, Saint Antoine l’Abbaye, récemment labélisé plus beau village de France. C’est au tour du Château de l’Arthaudière de prendre place sur le devant de la scène cet été, avec ses animations de qualité lors d’événements culturels vivants et un ambitieux projet de rénovations. Visite des lieux !

Aujourd’hui le Château et les jardins font l’objet d’une importante campagne de restauration conduite par la Mairie de St Bonnet de Chavagne, un petit village en harmonie durable avec son territoire et avec le concours du Conseil Général de l’Isère, du Ministère de la Culture et de l’Union Européenne.

La prochaine tranche de travaux  portera sur l’étanchéité de la tour, qui date du XIIIe siècle, et de l’aile ouest, dans son prolongement. L’association des amis de l’Arthaudière, créée en 2000 pour la sauvegarde du Château et de son environnement y contribue activement. Un espace d’exposition est aménagé dans les écuries du Château est aménagé depuis juin 2005

chateau

Au programme en août et septembre

> Expositions

« L’Arthaudière : Une seigneurie rurale« , exposition permanente, occupe une partie des anciennes écuries et présente l’aventure et l’histoire du château, son évolution architecturale, son environnement, les hommes qui y ont vécu, ainsi que quelques éléments notables de patrimoine autour de St Bonnet de Chavagne.

Du 29 juillet au 29 août 2010 : peintures du Romanais Pierre Vincent Innocente.

WE des 4 – 5 et 11 – 12 septembre 2010 : «des modèles et des photographes», photos réalisées au Château par le Club des Traqueurs d’Images de Saint Hilaire du Rosier.

18 et 19 septembre 2010 lors des Journées du Patrimoine les: l’ancien domaine de l’Arthaudière, jusqu’à la veille de la seconde guerre mondiale.

Ouverture en juin et septembre les samedi et dimanche de 15h à 19h ; en juillet et août  les lundi, mercredi, jeudi, samedi et dimanche de 15h à 19h.

29 août 2010 – 16h Lecture publique - en clôture de l’atelier d’écriture de la Maison de la poésie de Grenoble tenu sur le site du château.

Au fil de l’histoire

Maintes fois remanié entre le Moyen-âge et le XIXème siècle, l’ancienne maison forte du Moyen Age bâtie autour de deux tours, est aujourd’hui l’un des rares vestiges isérois d’architecture Renaissance. Le Château de l’Arthaudière a été marqué par le passage de trois familles de seigneurs locaux, les Arthaud, les de La Porte et de Marcieu, qui au gré des mariages et héritages, ont modelé le Château qui se dresse aujourd’hui : trois corps de bâtiments disposés en « U » autour d’une cour, un portique Renaissance aux décors sculptés exceptionnels, les jardins en terrasses.

Délicatesse et couleurs des jardins

Dans les jardins pensés et entretenus par la Mairie de St Bonnet de Chavagne et l’association des Amis de l’Arthaudière s’épanouissent sur trois terrasses de nombreuses variétés de plantes vivaces et rustiques dont la floraison se succède et se complète en symétrie et parterres géométriques.

Vignes vierges, plantes de senteurs et aromatiques, roses anciennes, plantes d’eau, géraniums, pérowskias, saponaires, phloxs, potentilles, campanules et tant d’autres variétés offrent aux visiteurs de leurs ensembles délicats, colorés et parfumés,  suscitant l’étonnement et la surprise… L’implantation de nouvelles variétés rythme encore l’année 2010 pour magnifier chaque recoin.

Catégorie évasionCommentaires fermés

Liaison Saint-Egrève et Noyarey/Sassenage: phase décisive

Samedi 7 août prochain à 16 heures,  aura lieu la phase la plus spectaculaire des travaux de la nouvelle liaison entre Saint-Egrève et Noyarey/Sassenage. Le pont (300 tonnes) qui permettra aux cyclistes et piétons de traverser l’échangeur de l’A48 en sécurité, sera poussé sur 30 mètres pour être repositionné à son emplacement définitif.

La réalisation de cette nouvelle liaison entre Saint-Egrève et Noyarey est un projet porté par Charles Bich,vice-président du Conseil général chargé des routes et des grandes infrastructures, Pierre Ribeaud, conseiller général du canton de Saint-Egrève et Yannick Belle, conseiller général du canton de Fontaine- Sassenage.

Depuis septembre 2009, le Conseil général de l’Isère réalise une nouvelle liaison, entre les deux rives de l’Isère en utilisant le pont barrage mis en service par EDF en 1992. La future route fera la jonction entre l’avenue San Marino à Saint-Egrève et la RD 1532 (entre Sassenage et Noyarey).

pont

Cette nouvelle voie de circulation :
- permettra de mieux circuler avec une liaison supplémentaire entre les deux rives de l’Isère et un accès plus direct à l’A48 depuis Sassenage et Noyarey,
- assurera un meilleur accès au massif du Vercors,
- permettra le développement des transports en commun avec la création d’une ligne inter-rives par le SMTC et d’un parking pour les usagers des lignes Transisère,
- améliorera l’accès aux voies vertes des berges de l’Isère depuis Saint-Egrève avec la création de pistes piétons/cycles sécurisées.

Des travaux importants du 6 au 9 août 2010.

Le chantier est organisé pour perturber au minimum les déplacements des riverains/usagers.
Pour ne pas couper la circulation sur les bretelles de l’échangeur pendant plusieurs semaines, le Conseil général a demandé aux entreprises de réaliser des travaux en deux temps:

1/ construction du pont (structure béton) à quelques mètres de sa position définitive,

2/ mise en place du pont (lors de la fermeture de la bretelle): la bretelle sera creusée sur une hauteur de 4 mètres et une largueur de 15 mètres.. Le pont sera ensuite poussé à son emplacement définitif.

pont 2

Entre vendredi 6 août 2010 à 21 heures et lundi 9 août 2010 à 5h30, soit en moins de 60 heures, les entreprises vont terrasser la bretelle et déplacer l’ouvrage jusqu’à sa position définitive. Ces travaux, véritable course contre la montre, mobiliseront un matériel important, de nombreux ouvriers et nécessiteront une organisation sans faille.

La phase la plus importante est prévue, samedi 7 août à partir de 16 heures. L’ouvrage, pesant environ 300 tonnes, sera soulevé puis poussé sur 30 mètres avant d’être redescendu dans sa position définitive.

Catégorie aménagement, transportCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

août 2010
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+