Archive | 04 septembre 2010

Grand prix Thierry Claveyrolat en Ardèche

Le Tour Cycliste Féminin International de l’Ardèche est devenu une épreuve incontournable pour l’ensemble du peloton féminin. Il faut dire que cette course ardèchoise est placée à quelques jours des championnats du monde. Le tour ardèchois sert donc de test, de préparation. Cela explique pourquoi toutes les championnes seront présentes Au Pouzin, le jour du départ le mardi 7 septembre.

Le directeur de course,  Alain COUREON: « Nos étapes sont conçues afin de ravir les spectateurs et mettre en valeur les concurrentes, nous défendons le cyclisme au féminin et nous prouvons que les dames n’ont rien à envier aux hommes. »

Une épreuve qui aura donc sa caravane publicitaire, son speaker officiel mais également et comment en serait-il autrement ses étapes. Elles seront au nombre de 6.

1° Etape : Mardi 07/09/2010 Le Pouzin – Beauchastel
2° Etape : Mercredi 08/09/2010 Matin – Vals les Bains – Vals les Bains (Contre La Montre)
3° Etape : Mercredi 08/09/2010 Après-midi – Vals les Bains – Le Teil
4° Etape : Jeudi 09/09/2010 Saint Sauveur de Montagut – Cruas
5° Etape : Vendredi 10/09/2010 Saint Martin d’Ardèche – Villeneuve de Berg
6° Etape : Samedi 11/09/2010 Saint Just d’Ardèche – Saint Martin d’Ardèche

Prix Thierry Claveyrolat.

Au cours de la 3ème étape, Vals les Bains- Le Teil le peloton passera par  Balazuc. Magnifique village qui surplombe l’Ardèche. William Claveyrolat, le frère de Thierry, qui rappelons le a gagné deux étapes du Tour, a été 5 fois meilleur grimpeur du Critérium du Dauphiné ….possède un bistrot de pays à la sortie de Balazuc, au sommet d’une côte.

 » L’occasion était trop belle pour rendre hommage à Thierry. J’ai donc proposé à l’organisation du Tour de l’Ardèche d’organiser un prix Thierry Claveyrolat. Les trois  concurrentes qui passeront en tête au sommet de la côte recevront un prix. Le prix Thierry Claveyrolat. » précise William.

Nul doute que chez Paulette, nom de l’établissement tenu par William, on parlera longuement des prouesses de l’aigle de Vizille!

Pour en savoir plus sur le Tour Cycliste Féminin International de l’Ardèche, cliquer sur: www.tcfia.com/


JPEG - 13.1 ko Thierry Claveyrolat, né le 31 mars 1959 à La Tronche. Il est décédé le 7 septembre 1999 à Notre-Dame-de-Mésage. C’était un coureur cycliste français, surnommé  » l’Aigle de Vizille « .Il passera professionnel en 1983 dans l’équipe créée par l’UC PELUSSIN et le restera jusqu’en 1994 dans différentes équipes. Il fut vainqueur du grand prix de la montagne du Tour de France en 1990. Il gagne 2 étapes sur le Tour en 1990, à St Gervais et 1991, à Morzine..

C’est en 1986 qu’il obtient son meilleur résultat sur le Tour de France finissant 17e. Au Critérium du Dauphiné libéré, il y remporte 5 étapes, 5 fois le classement de la montagne ( record jamais égalé), 3 fois le classement par points et termine 2e du classement général en 1990.

Catégorie sport, zoomCommentaires fermés

Assurer le renouvellement des forêts

orateurDans sa question écrite publiée dans le JO sénat du 05/08/2010, M. Alain Houpert (Côte-d’Or- UMP-R) attire l’attention de M. le ministre de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche sur la cohérence des actions de l’Etat en matière de préservation de la ressource forestière française.

En effet, si le Grenelle de l’environnement tend en particulier à améliorer la production et la valorisation du bois, au bénéfice du bois-énergie et du bois-construction, anticipant une augmentation de la demande de bois de 12 millions de m3 d’ici 2012, et de 20 millions de m3 d’ici 2020, il n’en demeure pas moins que de tels objectifs ne peuvent être poursuivis qu’en assurant le renouvellement de la ressource forestière française, au profit des générations futures. Ce faisant, à ce jour, la régénération naturelle ne suffit pas à remplacer la ressource consommée, mettant en péril tant le capital forestier que les emplois attachés.

Par ailleurs, en quinze ans, la quantité de plants forestiers vendus est passée de 10 millions à 28 millions (hors pin maritime), alors qu’on dénombre 300 millions de plants par ans pour l’Allemagne et plus 1 milliard de plants pour la Pologne. Force est de constater que le secteur du bois constitue déjà le deuxième solde déficitaire de la balance commerciale française, alors que la forêt française est la première forêt feuillue d’Europe.

Il souhaite donc savoir quelles initiatives entend prendre le Gouvernement pour oeuvrer en faveur du renouvellement de la forêt française.

Réponse du ministère de l’Agriculture et de la forêt publiée dans le JO sénat du 02/09/2010

Le Gouvernement est pleinement conscient de la nécessité d’assurer le renouvellement des forêts pour répondre aux besoins de l’industrie française du bois, besoins dont il encourage la croissance dans les domaines porteurs tels que l’énergie et la construction. C’est une des raisons qui ont conduit le ministre de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche à faire de l’aide au reboisement des parcelles sinistrées par les tempêtes une des premières priorités de son action.

Ainsi, une première estimation montre qu’environ 300 000 hectares ont été reconstitués avec l’aide de l’État après les tempêtes de décembre 1999, ce qui représente la plantation de près de 360 millions de plants sur dix ans.

Une mission a été confiée au Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) afin de dresser un bilan définitif des mesures du plan chablis mis en oeuvre à la suite des tempêtes Lothar et Martin, en particulier concernant la reconstitution des parcelles sinistrées.

Les résultats de cette étude sont attendus pour l’automne. S’agissant des parcelles touchées par la tempête Klaus de janvier 2009, il est prévu de reconstituer 150 000 hectares, ce qui représente environ 180 millions de plants.

L’encouragement de l’État au reboisement s’appuie également sur un dispositif fiscal, le dispositif d’encouragement fiscal à l’investissement (DEFI) travaux, dont le plafond de dépenses déductibles a été multiplié par 5 à compter de 2009, à la suite du Grenelle de l’environnement.

Par ailleurs, la mesure 122 du plan européen de développement rural hexagonal (PDRH) permet d’aider à l’amélioration des peuplements de faible valeur économique.

Les actions du ministère de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche, qui s’inscrivent dans les suites du discours du Président de la République du 19 mai 2009 à Urmatt, intègrent le renouvellement de nos ressources forestières, sans lequel tout développement de la filière bois ne serait pas durable.

Catégorie forêtCommentaires fermés

Le Bœuf de Charolles obtient l’AOC

Le décret homologuant le cahier des charges de l’appellation d’origine contrôlée « Bœuf de Charolles » a été publié au Journal Officiel de la République Française du 2 septembre 2010.

Cela fait suite à l’avis favorable rendu par le Comité national des appellations laitières, agroalimentaires et forestières de l’INAO lors de sa séance du 2 avril 2010, pour la reconnaissance en AOC du « Bœuf de Charolles ».

Avec la publication de ce décret, l’AOC « Bœuf de Charolles » devient la quatrième appellation d’origine contrôlée en viande bovine

La viande « Bœuf de Charolles » se reconnaît à son grain particulier, à sa surface lisse, douce et soyeuse au toucher et à sa couleur rouge « vif ». Les animaux « Bœuf de Charolles » de race charolaise, ont un profil boucher très marqué qui se caractérise par de belles proportions et une ossature peu développée. Cette viande très réputée tire ses principales caractéristiques des pâturages spécifiques au sein d’un milieu bocager sur lesquels l’élevage des bovins est réalisé.

La production du « Bœuf de Charolles » est répartie sur les régions Bourgogne et Rhône-Alpes et concerne 355 communes localisées sur les départements de la Loire, du Rhône, de la Saône et Loire et de la Nièvre.

Cette aire géographique repose sur le berceau historique de la race charolaise dont les conditions climatiques ainsi que les caractéristiques du sol favorisent l’élevage et l’engraissement des bovins. Le savoir-faire des éleveurs, propre à la sélection des bovins s’est maintenu depuis 300 ans pour témoigner aujourd’hui d’un véritable produit de qualité, dont 258 tonnes ont été commercialisées en 2009.

Le « Bœuf de Charolles » présente des caractéristiques organoleptiques marquées qui s’expriment notamment par sa grande tendreté, sa forte jutosité, son intensité aromatique et sa saveur faiblement acidulée.
Ce produit d’exception par ses volumes de production limités, en font une viande prisée par les meilleurs artisans bouchers

Données chiffrées 2009 : 150 producteurs, environ 600 carcasses « Bœuf de Charolles » commercialisées soit environ 258 tonnes.

Catégorie consommation, filière viandeCommentaires fermés

Installation: programme des formations

Programme des formations de l’espace créateur pour le 2nd semestre 2010.

Planning de formation 2nd semestre 2010

Bulletin inscription

Un évènement à ne pas manquer…

salon installation

Catégorie enseignement-formation, installationCommentaires fermés

Installation: passer de l’idée au projet

Le Point Accueil Installation organise une session de stage intitulée « 5 jours pour passer de l’idée au projet ». Elle se déroulera les 21, 22 septembre, 18, 19 octobre et 10 novembre  à la Maison des agriculteurs de St-Etienne-de St-Geoirs.
Elle est proposée aux candidats à l’installation ayant besoin de faire le point et surtout de clarifier les étapes de leur projet, pour bâtir leur plan d’action professionnel.
Vous trouverez ci-joint le contenu du stage, les détails d’intendance ainsi que le calendrier des autres stages créateurs pour la campagne du second semestre 2010.

Programme stage 5 jours

Bulletin Inscription

20 octobre 2010: une date à retenir!

salon installation

Catégorie installationCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

septembre 2010
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+