Catégorie | foires/salons, élevage

Sommet de l’élevage: le rendez-vous européen des professionnels de l’élevage

Le SOMMET DE L’ELEVAGE de Clermont-Ferrand / Cournon est l’un des principaux salons internationaux spécialisés dans les productions animales. En 2010, il devrait accueillir près de 1 200 exposants et 76 000 visiteurs professionnels dont plus de 2 500 internationaux.

Situé au cœur du Massif Central, dans la plus grande région européenne de l’élevage allaitant, le SOMMET est un carrefour d’affaires qui accorde une place prépondérante aux présentations animales.

En 2010, plus de 1 900 animaux de haute valeur génétique seront présents sur le salon (22 races bovines françaises et européennes, 26 races ovines, 16 races équines…).

La race Charolaise organisera son grand concours national au SOMMET DE L’ELEVAGE, avec plus de 500 animaux en compétition dans la prestigieuse salle de spectacles du Zénith d’Auvergne !

Grandes Orientations de politique agricole

Véritable tribune de politique agricole, le salon est inauguré chaque année par les plus hauts représentants de l’État qui viennent à la rencontre des professionnels de l’agriculture. Durant 3 jours, le SOMMET DE L’ELEVAGE propose un programme d’envergure avec des visites d’élevages, des animations professionnelles, des démonstrations de qualité et plusieurs conférences et colloques traitant de l’actualité agricole.

Pour tout connaître sur ce salon cliquez su l’illustration ci dessous:

sommet


Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8496 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2010
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+