Catégorie | agriculture

La Banque Populaire des Alpes récompense la dynamique agricole

La remise du Prix Régional de la Dynamique Agricole et de la pêche s’est déroulée à Selonnet (Alpes-de-Haute-Provence).
Cette distinction, cette année a été attribuée à Mme Brigitte MICHEL et Mrs Eric et Denis MICHEL, exploitants laitiers au GAEC du BUISSONET à Selonnet.
Pour la 17ème année consécutive, la Banque Populaire des Alpes a organisé le « Prix Régional de la Dynamique Agricole et de la Pêche ». Ce prix récompense des agriculteurs, sur des critères tels que la performance économique et technique, le dynamisme commercial, le respect de l’environnement, l’originalité de la démarche et l’adaptation des productions à l’évolution du marché.
Le prix 2009 a été remis par Loïc Guitton, Directeur des agences « Agriculture » de la Banque Populaire des Alpes aux lauréats, Madame Brigitte MICHEL et Mrs Eric et Denis MICHEL, producteurs laitiers au GAEC du BUISSONNET.
Ainsi, ces trois exploitants passionnés et entreprenants ont été mis en lumière. A la tête d’un troupeau de 60 vaches laitières de race montbéliarde, ils utilisent des outils de travail à la pointe de la technologie agricole comme un robot de traite et produisent leur propre énergie grâce à des panneaux photovoltaïques.
Pour la Banque Populaire des Alpes, il s’agit d’accompagner l’agriculture de demain au coeur du développement durable et des énergies nouvelles : une agriculture entre tradition et modernité !

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8496 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2010
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+