Catégorie | environnement

Lely environnement offre une seconde vie à vos déchets

lellyLely environnement est une société qui a connu des heures difficiles. Qui ne se rappelle pas de la décharge d’Izeaux, des manifestations à son entrée…  » Et pourtant toutes les normes de sécurité sont établies. La couche d’argile qui sépare le sol de la nappe phréatique est haute et imperméable. Je regrette vraiment le blocage.

On aurait pu faire quelque chose d’intelligent sur Izeaux, proposer par exemple le chauffage de plusieurs bâtiments communaux, gratuitement, faire un golf, une fois l’exploitation terminée… » indique déçu le directeur de Lely environnement Lionel Lacrampe.

Puisque l’on en est aux problèmes de zones de stockage des déchets, abordons le projet de Roybon.  » Des études géologiques ont été faites sur l’ensemble du département de l’Isère et le site de Roybon fait partie des sites qui correspondent le mieux à la mise en place d’une zone de stockage.

Là aussi la couche d’argile qui est en sous sol est très épaisse, compacte et étanche. Concrètement aucun élément ne peut la traverser. Le projet du Center Parc ne peut être un frein puisque le centre de loisirs serait situé à une vingtaine de kilomètres du centre de stockage de déchets. »

lélyDe toute façon, il faudra trouver une solution: » quand le centre de stockage de St Quentin sur Isère sera plein, il faudra bien trouver une solution. »

Lionel Lacrampe précise qu au niveau des déchets on ne peut pas tout incinérer ou composter.  » Il y a des matières qui aujourd’hui terminent obligatoirement leur vie en centre de stockage. C’est le cas par exemple des mélanges plastique et de mousse. » Et pour être encore plus concret, il cite les sièges de voiture.

Lely environnement arrive aujourd’hui à trier et isoler 14 matières qui vont du carton aux batteries en passant par les housses plastiques, câbles électriques, pare-chocs, pneus, bois de palette, jantes, ferrailles, PVC….

 » En fait, seulement 10% des déchets que l’on collecte sont enfouis . On fait des recherches pour diminuer ce pourcentage, on travaille en partenariat étroit avec les usines mais il faut être clairs: on arrivera pas au taux zéro. Les centres de stockage sont donc obligatoires.

L’activité de stockage et d’enfouissement représente 10% de l’activité de l’entreprise Lely environnement.  » Notre métier n’est pas d’enfouir mais de trouver les moyens de valoriser. »

Le bois de palette part en bois énergie, le carton en papèterie, les plastiques en granulés…

A propos du bois énergie, Lely environnement revalorise 63000 tonnes de bois.  » On fournit du combustible bois aux communes, la compagnie de chauffage, réseaux de chaleurs collectifs, particuliers..

Au niveau de l’agriculture,  » les agriculteurs ont pris conscience des problèmes environnementaux. Des produits comme les bidons, les bâches plastiques se recycles sans problèmes. Par contre ils doivent faire attention aux pesticides, engrais stockés… Autre souci lié au monde rural: on manque cruellement de stations d’épuration dans nos campagnes et quid des eaux usées… »

Cela n’empêche pas le directeur de Lely environnement d’être optimiste: » il y a une prise de conscience collective. On trouvera de nouvelles filières de valorisation des déchets, on va dans le bon sens… »

Pour en savoir plus sur la société Lely environnement: www.lely-environnement.com

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8496 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2010
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+