Catégorie | loup

Une louve retrouvée morte dans le Mercantour

Une louve équipée en mars 2010 d’un collier GPS et suivie depuis dans le Parc national du
Mercantour a été retrouvée morte le 22 Septembre 1010.
Cette louve de la meute de Haute Tinée avait été capturée dans le cadre du programme scientifique sur les relations entre le loup et ses proies sauvages, piloté par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) en partenariat avec le Parc national du Mercantour (PNM), le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et la Fédération des chasseurs des Alpes maritimes
(FDC06).
Le collier donnait tout renseignement sur ses déplacements par des localisations GPS et surtout permettait aux chercheurs de localiser a posteriori l’ensemble des prédations occasionnées par la meute pour mesurer l’impact de la prédation sur les différentes espèces d’ongulés sauvages : chamois, chevreuil, mouflons et cerfs.
Depuis le 15 Septembre, le collier ne transmettait plus de données, ce qui était courant lorsque l’animal se trouvait dans un secteur non couvert par le réseau GSM, source de la transmission des
données.

Cette fois, c’est grâce à une recherche de terrain intensive que le double système VHF associé au collier a permis de localiser l’animal mort. Il a alors été pris en charge par les agents assermentés du PNM et de l’ONCFS. Une autopsie a été pratiquée par un laboratoire vétérinaire départemental.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8526 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2010
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+