Archive | 06 octobre 2010

Elections cantonales: 20 et 27 mars 2011

Les dates des prochaines élections cantonales sont fixées. Elles se dérouleront les dimanches 20 et 27 mars 2011.

Les conseillers généraux sont élus pour une période de 6 ans. Les élus de mars 2011 ne le seront que pour trois ans. En effet en 2014 seront élus les conseillers territoriaux. Ceux ci remplaceront les conseillers régionaux et cantonaux.

Notre département sera bien entendu fortement impliqué par le renouvellement d’une partie de ses conseillers cantonaux.

Catégorie territoiresCommentaires fermés

Certification forestière PEFC

Le Centre Régional de la Propriété Forestière Rhône-Alpes, l’Association Forêts Trièves Beaumont Matheysine et l’Union des Groupements pour le Développement Forestier en Isère organisent, en partenariat avec l’association PEFC Rhône-Alpes, une réunion d’information et de formation ayant pour thème :

La certification forestière PEFC

le 9 octobre 2010 à 10 heures, salle Giono (38730) Clelles

9 h 30 : Accueil des participants et collation

10 h : Accueil de Mme Marie Claire BRIZION, Maire de Clelles

10 h 15 : Présentation de la certification forestière par M. David Houmeau, technicien CRPF et comment remplir le bulletin d’adhésion PEFC

11 h : Témoignages de deux propriétaires forestiers adhérents à PEFC

11 h 15 : Questions de la salle

11 h 45 : Intervention de Bruno De Quinsonas, Président de PEFC Rhône Alpes

12 h 15 : Pot de l’amitié

En présence de Monsieur Charles GALVIN, Conseiller Général délégué à la forêt, à la filière bois et à la montagne

Catégorie Forêt Alpes Sud IsèreCommentaires fermés

9 octobre: randonnée cycliste de la noix

La noix de Grenoble, dont Vinay est la capitale, a sa fameuse randonnée cycliste.

randonnée

Le Cyclo Club de Tullins Fures organise en association avec le Grand Séchoir et avec le soutien de Coopenoix , sa traditionnelle Randonnée de la Noix le samedi 9 octobre prochain.
Faire cette ballade c’est tomber sous le charme de la noix. Il faut dire que tout est au rendez pour une journée inoubliable. Cette randonnée cyclotouriste, invite à la découverte des plus belles noyeraies de la région à travers des petites routes campagnardes. Trois parcours sont proposés : un de 30 km très facile, accessible à tous en famille. Un autre de 60 kilomètres pour ceux qui font déjà des sorties régulières à vélo. Et un parcours sportif de 80 km avec quelques jolies « bosses ».
Les organisateurs ont tout prévu : des ravitaillements en cours de route et une dégustation très appréciée de produits à base de noix à l’arrivée. L’épreuve est ouverte à tous aussi bien aux licenciés des clubs FFCT de l’Isère qu’aux non licenciés et chacun la fera à son rythme, seul ou en famille.
Ce mariage de la noix et du vélo est en tous cas des plus heureux car le petit fruit à coque dure est le grand ami du cyclo. Il se glisse dans la proche du maillot et se croque comme un remontant avec des trésors de bienfaits pour la santé puisque, parmi ses nombreuses qualités diététiques, la noix permet de lutter contre les maladies cardio vasculaires. Et sans parler de sa saveur et de son petit goût qui ravit les gourmands.

La météo s’annonce clémente avec un temps ensoleillé et des températures allant jusqu’à 24° au meilleur moment de la journée. Idéal pour la pratique du vélo!

Randonnée cycliste de la Noix
Samedi 9 octobre
Départ entre 13 heures et 15 heures au Grand Séchoir.
Inscription sur place:
Renseignements: 04 76 07 01 33

Catégorie loisirs/détente, nucicultureCommentaires fermés

Villes des Alpes: à la recherche d’une nouvelle politique des transports

La conférence « La mobilité de l’avenir. Les villes des Alpes à la recherche d’une mobilité compatible avec le climat », organisée par l’association « Ville des Alpes de l’Année » encollaboration avec la CIPRA et la commune de Belluno, a réuni une centaine de  participants de tous les pays alpins.

Des groupes de travail avec des experts et des personnalités politiques ont été l’occasion de débattre de concepts de mobilité au sein de la ville ou entre la ville et ses environs. Auparavant, des intervenants autrichiens, français, italiens et suisses ont présenté des idées et des propositions théoriques et pratiques : le spécialiste des transports, Hermann Knoflacher, de l’Université technique de Vienne, a rappelé que les villes alpines s’étaient enrichies grâce au transport de marchandises.

Des villes sans voiture seraient aujourd’hui encore un plus non seulement pour la qualité de vie, mais aussi pour la prospérité économique, tandis que les « parasites internationaux », sociétés commerciales implantées à l’extérieur des centres le long des autoroutes, retirent aux villes leur pouvoir d’achat.

Helmuth Moroder, représentant de la ville de Bolzano a exposé l’ambitieux objectif de la capitale du Tyrol du Sud : atteindre la neutralité climatique d’ici à 2030. Son nouveau concept de transports, la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables ainsi que la construction et la rénovation énergétiquement efficientes doivent permettre de réduire les émissions de CO2 de dix à deux tonnes par habitant et par an, et de générer ainsi chaque année 160 millions d’euros d’économies sur les coûts énergétiques actuels.

Politique des transports : un sujet pertinent au niveau international et explosif au niveau local

La politique des transports revêt un caractère complexe et urgent, comme en ont témoigné les manifestations organisées contre l’extension de l’A27 : ce nouveau tracé de 21 kilomètres et de 1,2 milliard d’euros à travers les Dolomites italiennes constituerait une
violation directe des protocoles Transports, Tourisme et Protection de la nature et entretien des paysages de la Convention alpine, selon ses opposants.

Outre ces considérations d’ordre écologique, ils font aussi valoir des arguments sociaux : tous les ans, la région perdrait plus de 800 habitants. L’autoroute ne lui apporterait aucune plus-value ou prestations de services supplémentaires. Autre crainte : que les communes et la province de Belluno perdent leur compétence décisionnaire en matière de mobilité au profit des entreprises privées impliquées dans le projet.Il a également été débattu de l’extension de la ligne ferroviaire en tant que solution alternative.

La conférence a été suivie par l’assemblée générale de l’association Ville des Alpes de l’Année. Hubert Buhl (Sonthofen/D) a été élu président.

Chaque année depuis 1997, une ville de l’espace alpin qui se distingue par le développement durable et innovateur de sa zone urbaine et périurbaine porte le titre de « Ville des Alpes de l’Année ».

alpes

En janvier, la petite ville autrichienne de Bad Aussee transmettra le titre à la ville slovène d’Idrija.

Informations complémentaires sur la Ville des Alpes de l’Année et actes de la conférence sur le site Internet de l’association : www.villedesalpes.org

Catégorie aménagement, transportCommentaires fermés

Communes forestières de l’Isère: dense activité

L’Assemblée Générale des Communes forestières de l’Isère s’est déroulée le 4 octobre à Jarrie en présence, en particulier, de Marie-Noëlle Battistel député de l’Isère, de Charles Galvin et Gilles Strappazzon, Conseillers généraux.

AG_COFOR38_2010

Le président Guy Charron y a présenté le rapport d’activité assez dense de l’année écoulé et a abordé les questions d’actualité (loi de modernisation agricole…).

Pour l’association, l’année 2009 a été notamment marquée par l’organisation de la 11ème Fête de la Forêt de Montagne à Chichilianne, par l’organisation de plusieurs formations sur les modes de ventes des bois et le débardage par câble, par la réalisation d’une enquête auprès de l’ensemble des communes forestières du département, mais aussi par l’accompagnement à l’émergence d’une charte forestière de territoire dans le sud-Isère (Beaumont – Matheysine – Valbonnais – Oisans et Vizillois).

Suite à la partie statutaire, le directeur de l’agence Isère de l’ONF a dressé le bilan annuel des ventes de coupes de bois.

Ces ventes ont été marquées par une augmentation de la demande, et donc des prix du bois sur pied. Les grosses unités ont pu s’approvisionner, mais une inquiétude s’est faite jour pour la pérennité des petites unités de sciage réparties sur les territoires forestiers qui ont eu du mal à acquérir des lots lors de ces ventes.

Les contrats d’approvisionnement, dont les prix ont été revus à la hausse, doivent donc encore se développer pour sécuriser l’approvisionnement de tous les scieurs, mais aussi pour permettre une meilleure visibilité des chantiers aux Entrepreneurs de Travaux Forestiers (ETF), maillon fragilisé de la filière forêt-bois départementale.

Pour clôturer cette assemblée générale, la démarche « Bois des Alpes » de valorisation des bois locaux dans la construction, a été présentée aux élus par le Président de l’Association Bois des Alpes, Jean Bernard. Cette démarche se trouve actuellement dans une phase opérationnelle de validation du référentiel auprès des entreprises et des maîtres d’ouvrages (notamment un bâtiment communal de St Jean d’Arvey).

Catégorie - filière boisCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2010
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+