Archive | 10 octobre 2010

Réforme de la PAC: les coûts vont augmenter

LE COPA-COGECA MET EN GARDE CONTRE LES PLANS DE LA COMMISSION EUROPEENNE QUI VONT PROVOQUER UNE AUGMENTATION DES COUTS POUR LES AGRICULTEURS DE L’UE
Suite à une fuite sur les plans de la Commission européenne concernant la future PAC, le Copa- Cogeca a tiré la sonnette d’alarme aujourd’hui et indiqué que cela empêcherait les agriculteurs européens et leurs coopératives de remplir leur rôle économique qui consiste à produire des denrées alimentaires et à fournir des services pour 500 millions de consommateurs.
Sur fond d’augmentation de la demande alimentaire mondiale, Pekka Pesonen, Secrétaire général du Copa-Cogeca, a souligné:  « Les plans de la Commission augmenteront encore plus les coûts imposés aux agriculteurs de l’UE, mettant ainsi en péril leur compétitivité et leur viabilité économique. Ils sont déjà confrontés à des défis de plus en plus nombreux, parmi lesquels la volatilité extrême des prix, des réglementations et des obligations coûteuses ainsi que la lutte contre le changement climatique. Toute contrainte supplémentaire les empêcherait encore plus de garantir un approvisionnement en denrées alimentaires stable et sûr pour les consommateurs.

Les plans répondent à certaines préoccupations environnementales mais n’apportent aucune solution pour résoudre les problèmes économiques des agriculteurs. Le renforcement du rôle économique de production des agriculteurs devrait être au cœur de la
future PAC ».
Il a ajouté : « Les plans ne comprennent pas non plus de mesures pour renforcer la position des agriculteurs et des coopératives de l’UE et pour garantir qu’ils puissent tirer une part plus équitable du prix à la distribution. Les plans proposés n’amélioreront pas la situation
catastrophique des revenus agricoles ».

Catégorie PAC, agricultureCommentaires fermés

Groupe Provencia

L’enseigne Provencia a vu le jour en 1963.

Gustave  Rosnoblet reprend une alimentation à Annecy, située près de la Poste et baptisée « Provencia » par son ancien propriétaire, un amoureux du Sud. De ce petit magasin de quartier, ils en fait une superette, son fils Roger le rejoint, l’entreprise progresse et aujourd’hui le groupe Provencia dispose d’une quarantaine de magasins Carrefour, Carrefour Market, ED et Dia. Ils sont situés en Savoie, Haute Savoie, Isère, Ain et Rhône.

provencia 2

Robert Dupraz, directeur commercial: « la politique de la maison Provencia est ce tout miser sur la qualité et celle ci passe en particulier par les circuits courts. Voilà pourquoi, au les produits régionaux sont mis en avant, en particulier au niveau des produits frais.

provencia 3Environ 200 producteurs ou PME agro-alimentaires sont partenaires avec le groupe Provencia.  » Charge à eux de nous fournir des produits de qualité irréprochable, établis en fonction d’un cahier des charges strict. A nous de les valoriser dans nos magasins. Pour ce on organise des opérations spécifiques produits régionaux, on édite des catalogues spécifiques produits régionaux…On ravaille en permanence avec la saisonnalité et notre but premier est de proposer à nos clients des produits régionaux du 1er janvier au 31 décembre. Cela passe par un fil conducteur: être en relation en permanence avec les producteurs. « 

Pour ce il existe même un salon ou les producteurs exposent leurs différents produits aux décideurs, chefs de rayons des magasins concernés.  » Ces derniers peuvent à cette occasion goûter, discuter avec les producteurs… Cette théâtralisation est indispensable. « 

Ces relations permettent de « jouer gagnant-gagnant ».

provencia 4Robert Dupraz et Jean Luc Mermet, responsable de la filière viande ont été clairs au niveau des transactions de prix: » en ce qui concerne l’ensemble des produits, on négocie directement avec les producteurs et les dirigeants des entreprises. Par contre pour la viande de boeuf en particulier, les discussions se passent entre nos services et l’abatteur, en fonction des différentes cotations journalières. Les abatteurs nous fournissant de la marchandise en respectant un cahier des charges très précis, strict. »

Il nous a été signalé que Provencia n’hésite pas à faire appel à des cabinets indépendants qui ont pour mission de contrôler si les contrats signés sont respectés, au niveau de la conformité, règles sanitaires, pratiques d’élevage, traçabilité, qualité…

Yves Lacroix, directeur d’un Carrefour Market, d’Annecy s’est dit très heureux de cette démarche produits régionaux: » c’est un formidable atout d’autant plus que nous avons des produits régionaux dans toutes les familles de nos rayons. Nos clients recherchent provencia 5ces produits et sont satisfaits de leur qualité. »

Afin de davantage faire connaître ces produits, Provencia, sur son site internet, a ouvert une ligne spéciale produits régionaux.

Pour la découvrir cliquer sur: En savoir plus sur les producteurs régionaux partenaires du Groupe Provencia.

Catégorie A la une, agro-alimentaire, consommationCommentaires fermés

La Semaine du Goût 2010 au Grand Séchoir

Comme chaque année, le Grand Séchoir à Vinay accueille un programme d’animation riche et savoureux… Spectacles pour enfants, projection, marché aux saveurs…
Du goût pour tous les goûts !

Mercredi 13 octobre

15h : Spectacle conté avec Virginie Mouanda – « Des voix dans la brousse »
Dans le cadre du Festival d’Art Contemporain Afro-Diaspora
Entrée gratuite – Durée : 30mn
Nombre de place limité, réservation indispensable au 04.76.36.36.10
16h30 : Goûter de saison
Venez partager un goûter préparé à partir de produits de saison par le Pôle Enfance-Jeunesse et les Assistantes Maternelles de la Communauté de communes de Vinay.
Entrée libre, tout public.

sechoir 2

Vendredi 15 octobre à 20h30

Projection-débat : Agriculture(s), environnement et développement local
Projection du documentaire « L’agrobusiness européen dans le Souss » de Souad Guennoun, portant sur les conséquences sociales et environnementales d’une agriculture irraisonnée. La projection sera suivie d’un échange avec la réalisatrice et Marc Olivier, ancien chercheur au CNRS. Public adulte. Entrée libre.

Samedi 16 octobre à 16h

Spectacle conté : « Contes de Gourmandise » par Sylvie Delom
Des histoires dévorantes où, du plaisir gourmet à la gloutonnerie, on passe allègrement du rire au merveilleux… Le tout accompagné à la guitare et assaisonné à la guimbarde… Bon appétit !
Durée 1h. A partir de 6 ans. Tarif unique : 3€

Dimanche 17 octobre

Marché du terroir du Sud-Grésivaudan !Les producteurs fermiers de la région vous proposent une découverte des saveurs du territoire… Un invité d’honneur : le Maroc, en préfiguration du festival 2011 « de Nord en Sud » proposée par le Pays Sud Grésivaudan.
De nombreux stands (librairie, informations nutritionnelles, etc.), des animations tout au long de la journée : une pressée d’huile de noix, quelques notes de musique, un stand d’informations diététiques, des animations ludiques sur les qualités nutritionnelles des fruits et légumes… De 10h à 18h. Entrée libre.
Repas marocain – Inscription sur place le jour même
Atelier confection de pâtisseries orientales organisé par l’association Tabadoul, de 14h30 à 16h30. Atelier gratuit – nombre de places limité.

Inscriptions au 04.76.36.36.10

Catégorie terroirs/gastronomieCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2010
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+