Archive | 20 octobre 2010

Grande manifestation des agriculteurs européens à Strasbourg

Les producteurs de lait européens, regroupés sous la bannière de l’EMB, sont venus en masse à la rencontre de leurs députés à Strasbourg : ils étaient plus de 2 500, avec plus de 300 tracteurs.
Pour la coordination rurale:  » Ces chiffres prouvent que leur mobilisation ne faiblit pas pour s’opposer au libéralisme de la Commission, qui refuse toute idée de régulation de la production. C’est dans l’unité que les manifestants sont venus rappeler aux députés européens qu’ils ont le pouvoir et le devoir de s’opposer à cette dérive qui menace à terme tous les agriculteurs de l’Union, et avec elle la sécurité alimentaire de leurs concitoyens.
Les producteurs de lait européens demandent des conditions de concurrence équitables et une régulation de la production, qui seule peut permettre des prix rémunérateurs pour les producteurs et équitables pour les consommateurs.
Le don de lait organisé en parallèle a permis d’associer ces derniers aux revendications des agriculteurs car, comme l’a rappelé la CR lors de cette manifestation, « sans producteurs, pas de produits ».
La réforme libérale de la Politique Agricole Commune qui se profile sous l’égide de la Commission menace la totalité des agriculteurs européens, c’est pourquoi des collègues de nombreuses autres productions s’étaient joints aux producteurs de lait de l’EMB pour appuyer leurs revendications. »

Catégorie lait/produits laitiers, vie syndicaleCommentaires fermés

Salon de l’installation: présence remarquée du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

salon CA

Dominique Renoud, responsable du développement du marché agricole, et David Deschamp-Cottin responsable de développement du marché professionnels, très actifs au salon de l’installation à st Laurent du Pont.

CARSAC’est à St Laurent du Pont que vient de se tenir le salon de la création – reprise d’activité en milieu agricole et rural. Une trentaine de stands réunissant l’ensemble de la chaîne  » installation » ont permis à l’ensemble des visiteurs de prendre des contacts. A ce niveau là l’espace Crédit Agricole Sud Rhône  Alpes n’a pas désempli.

 » Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes est un partenaire privilégié du monde agricole, rural. Notre présence sur ce genre de manifestation est  indispensable. Nous avons surtout rencontré des candidats à l’installation mais également des personnes souhaitant se reconvertir. On a beaucoup conseillé et des prises de contacts ont été établies.  » nous dira Dominique Renoud,

 » Le crédit agricole poursuit sa politique de développement en direction de l’agriculture, de la ruralité. Sur des offres telles que le photovoltaïque, la méthanisation, il est même précurseur. »

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes sera bien entendu au forum créativité qui se tiendra à St Marcellin le 23 novembre. Ce forum aura pour cibles les porteurs de projet, entrepreneurs, élus de tous secteurs d’activité.

80 jours en or !

Catégorie agriculture, installationCommentaires fermés

4ème salon de la création reprise – d’activité en milieu rural

L’ADASEA de l’Isère et le parc Naturel Régional de Chartreuse ont organisé le 4ème salon de la création-reprise d’activité en milieu rural. Rencontre qui a eu lieu à St Laurent du Pont.

installation 1Cette journée s’inscrit dans la « Quinzaine de l’Installation » en Isère et également dans l’événement « Une semaine pour un emploi » organisé par Pôle Emploi sur l’ensemble de la Région Rhône-Alpes.

Cet événement se veut plurisectoriel avec la valorisation de l’agriculture, de la filière bois, de l’artisanat, du commerce, du tourisme et des services.

Plus de 30 partenaires ont répondu présents et ont tenu un stand pour informer les porteurs de projet et les élus locaux. Des professionnels ont également  partagé leur expérience à travers de tables rondes et témoignages.

Jean Louis Monin, maire de St Laurent du Pont s’est dit satisfait de la tenue de ce salon dans sa commune. « Les visiteurs sont venus nombreux, les échanges ont été fructueux. la mobilisation autour de l’emploi est forte. »

Christian Nucci, vice président du Conseil Général de l’Isère a rappelé que l’installation des jeunes assure l’avenir de notre agriculture.  » Dans quelques temps, l’ADASEA rejoindra les services de la chambre d’agriculture. Je me ferais fort de rappeler que la mission menée, avec qualité, jusqu’à aujourd’hui par l’ADASEA doit se poursuivre.  » Il a également souligné que cette année le conseil général prend en charge 320 exploitants agricoles de notre département éligibles au RSA.

installation 3

Eliane Giraud, conseillère régional et présidente du Parc de Chartreuse s’est dite mobilisée pour 2012  » avec la réforme de la Pac et des territoires. Nous seront vigilants et constructifs. Avec des représentants de l’ensemble des Parcs de Rhône Alpes, nous irons  à Bruxelles afin de faire des propositions. »

Elle a rappelé le rôle que jouent conjointement l’agriculture et la forêt dans les domaines économiques et environnementaux.  » Une forêt qui souffre terriblement de la crise. Nous sommes inquiets quant à l’avenir de certains pôles bois… »

Yves François, président de l’ADASEA, s’est dit satisfait de la tenue de ce 4ème salon en Chartreuse. « Un partenariat efficace a permis le succès de ce salon. Nous constatons également que nous sommes dans le vrai en l’ouvrant au monde rural, de la forêt… » Il a enfin tenu à rassurer Christian Nucci: « l’ADASEA poursuivra son action en faveur de l’installation avec l’efficacité qu’on lui connaît. »

installation 4

installation 6

installation 5

Catégorie A la une, installationCommentaires fermés

17è rencontres annuelles du réseau busard

Chaque année, la Mission Rapaces de la LPO France organise dans une région différente, les Rencontres annuelles du Réseau Busards. Cet événement a pour but de réunir les ornithologues de toute la France, mais aussi de l’étranger, qui s’emploient à mieux connaître et protéger les trois espèces de busards nicheuses en France, à savoir : le busard cendré, le busard Saint-Martin et le busard des roseaux.

Ce rassemblement permet de mutualiser les connaissances, mais aussi de découvrir des territoires, des acteurs locaux et les actions qui y sont engagées.

Cette année, la Mission Rapaces a choisi le département de l’Isère pour organiser ses 17è rencontres, en raison du dynamisme des actions mises en place par la LPO Isère pour protéger le busard cendré depuis plus de 25 ans. L’évènement se déroulera au Lycée d’enseignement général et technologique agricole (LEGTA) de la Côte-Saint-André, au centre de la plaine de Bièvre.

Ces rencontres interviendront après une nouvelle saison de forte mobilisation pour le marquage/baguage des jeunes busards cendrés et le travail de sauvegarde des nids. Ce sera donc l’occasion de faire le point sur l’année écoulée.

Le rôle de la région Rhône-Alpes dans la nidification du busard cendré en France sera mis en lumière pendant ces deux jours. Rappelons que dans notre région, les actions de protection ont permis le maintien de cette espèce dans cinq départements, grâce au soutien de la Région Rhône-Alpes et du Conseil général de l’Isère conjugués à l’action des LPO et CORA.

Un point sera fait sur le vaste programme de marquage des jeunes busards cendrés en France, Espagne, Pays-Bas et Danemark lancé en 2007 par le CNRS de Chizé et qui permettra à terme de mieux comprendre la biologie de la conservation de cette espèce.

Enfin cet événement par sa localisation en plaine de Bièvre, coeur de la plus importante population de busard cendré de Rhône-Alpes, aura une résonance particulière amplifiée par la finalisation en 2010 du Schéma de cohérence et d’orientation territorial (SCOT) de l’agglomération grenobloise.

Ce 17è congrès sera ouvert vers les acteurs du monde agricole qui jouent un rôle essentiel dans la dynamique des populations de busard cendré. Un des temps forts de ces deux jours sera le témoignage d’agriculteurs de la plaine de Bièvre.

Catégorie natureCommentaires fermés

Création de l’association transhumance solidaire avec les Douanas ( Mali)

mali

Au cours du festival du film pastoralismes et grands espaces qui s’est déroulé au 7 Laux, en dehors des projections de nombreuses animations, des débats, étaient au programme. Cette année il y a eu en plus le lancement officiel d’une association: transhumance solidaire avec les Daounas.

Cette association oeuvrera au nord du pays, dans le cercle de Goundam, dans la région de Tombouctou. Une région qui subit de plein fouet l’avancée de la sècheresse. La desertification avance à grands pas et avec elle de nombreux problèmes directs liés à l ‘environnement, l’eau , mais également à la santé humaine, animale.

Une association locale Tassaq Daouna existe. « Elle apporte son soutien à tous les niveaux mais ce n’est pas suffisant, loin de là, voila pourquoi nous attendons beaucoup de l’association transhumance solidaire » confie son président Mohamed Ag Mohamed.

Le siège de l’association sera situé en France. Le président Rémi Perrier et son équipe va dans un premier temps structurer l’association pui ca chercher des partenaires et échanger avec le Mali.

La délégation que nous avons rencontré a beaucoup insisté sur la scolarisation dans cette région. » Nous sommes persuadés que nous ne pourrons évoluer que si nos enfants vont à l’école de façon assidue. C’est le savoir plus que le reste qui nous fera avancer. Le souci est que l’on manque d’écoles et surtout d’enseignants.

Contact: remperrier@hotmail.fr

L’association a présenté une série de diapositives, lors du festival. Afin de mieux comprendre l’enjeu de cette région, nous vous proposont de les découvrir.

Cliquer sur les images pour les agrandir.

Catégorie coopération internationale, festival du film des 7 Laux, pastoralismes du mondeCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

octobre 2010
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+