Archive | 27 octobre 2010

Le train de La Mure arrêté après un éboulement

Un éboulement s’est produit au-dessus du lac, à proximité du barrage de Monteynard, sur l’itinéraire du train de La Mure, mardi 26 octobre.
Un pan entier de la falaise s’est rompu brutalement sur plusieurs dizaines de mètres de hauteur, emportant 3000 m3 de blocs de pierre.
La voie ferrée est recouverte de matériaux sur plusieurs dizaines de mètres de longueur. L’extrémité de l’ouvrage de sortie du tunnel est partiellement endommagée.
Feu rouge indiquant une perturbationL’exploitation du train de La Mure est donc arrêtée et le Conseil général attend l’étude des experts avant de déterminer les suites à donner à cet accident.

Catégorie loisirs/détente, transportCommentaires fermés

Démarche collective réussie pour préserver l’activité nucicole drômoise

Inscrite dans le patrimoine drômois, la filière AOC noix de Grenoble représente 1150 hectares en Drôme pour 200 producteurs.

A l’occasion du projet de réhabilitation de la ligne haute tension qui relie les postes électriques de Beaumont et Saint-Hilaire, les producteurs de noix ont fait connaître leur réticence face à une procédure qui impacte sur la production : l’élagage ou l’arrachage des noyers à proximité des lignes électriques entraîne une perte de production.

Attentifs aux inquiétudes des nuciculteurs drômois, Didier Guillaume, président du Conseil général, sénateur de la Drôme, Jean Besson, président d’Energie SDED, sénateur de la Drôme, les maires des communes concernées et RTE se sont mobilisés et ont recherché une solution pour résoudre durablement la problématique de l’élagage et pour préserver cette activité agricole.

Une concertation réussie entre les différents acteurs a abouti à des mesures concrètes : la possibilité de surélever de 10 mètres 8 pylônes électriques, associée aux travaux de réhabilitation de la ligne qui surplombe les noyeraies des communes de Jaillans, La Beaume d’Hostun et Hostun.

Une solution satisfaisante pour tous, en particulier des nuciculteurs drômois qui pourront poursuivre leur activité sans crainte.

Catégorie nucicultureCommentaires fermés

L’hippo-balayage testé en Isère

jumentPaloma, une jument de 800 kg, équipée d’un attelage spécifique et dirigée, remplace le traditionnel camion-balayeur.

L’attelage nettoie la voie verte depuis le Pont de la Bâtie, sur la commune de Saint-Ismier jusqu’à Meylan, soit un parcours de 6 km.
La jument est ainsi capable de tracter deux fois son poids pendant 5 heures à 6 heures d’affilées. Paloma a déjà fait ses preuves.

Depuis 2 ans, elle effectue la collecte des ordures ménagères dans la commune de Vizille.
Ecologique, ce nouveau mode d’entretien de voiries remplacera, à long terme, une partie du balayage motorisé pour entretenir les voies vertes et minimiser ainsi la gêne auprès des usagers.
Ce jeudi 28 octobre, la jument Paloma effectue sa tournée pour entretenir la voie verte entre le Pont de la Bâtie – Domène et Meylan.

Catégorie déchets, filière équineCommentaires fermés

Connaître, appliquer et faire respecter le statut du fermage

Si vous louez des terres agricoles ou des bâtiments en contrepartie d’un paiement en monnaie ou en nature, vous êtes dans le cadre d’un bail rural, réglementé par le statut du fermage. Même s’il n’y a pas de contrat écrit: vous bénéficiez alors en principe d’un bail verbal offrant les mêmes garanties.

Cette formation vous permettra de connaître la réglementation sur les points étant les plus souvent sujets à interrogation ou conflit. Elle vous permettra également de savoir comment faire respecter vos droits découlant du statut du fermage.

 Mardi 16 novembre 2010, journée À Charnècles (38)

Programme

 Introduction : historique et distinction fermage/métayage;

Champs d’application du statut du fermage, conclusion d’un bail;

Montant du fermage et révision du montant;

Les cas de résiliation et de non renouvellement;

Le droit de préemption du preneur en place;

Les tribunaux paritaires des baux ruraux et les procédures.

INSCRIPTION OBLIGATOIRE ET GRATUITE

Contact : Comité d’Action Juridique Isère - 04 76 22 79 93

Catégorie agriculture, enseignement-formation, monde ruralCommentaires fermés

L’agrainage des sangliers est interdit jusqu’au 15 mars

L’arrêté d’agrainage interdisant l’agrainage des sangliers entre le 15 octobre et le 1er mars a été modifié. A retenir des dérogations exceptionnelles.
Ont obtenu dérogation : les UG 1, 2, 3, 6, 11 et 19.
Pour elles, l’agrainage reste interdit durant cette période mais au-dessus de 1 300 mètres d’altitude.
>> Pour consulter l’arrêté préfectoral réglementant la pratique de l’agrainage dans l’Isère, cliquez ici .
>> Pour consulter les dérogations, cliquer sur l’UG correspondante:

UG 1
UG 2
UG 3
UG 6
UG 11
UG 19

Catégorie chasseCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

octobre 2010
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+