Archive | 02 novembre 2010

L’ex préfet de l’Isère prend ses fonctions en Nouvelle Calédonie

ValideSur proposition du Premier ministre, le conseil des ministres du mercredi 6 octobre 2010 présidé par Nicolas Sarkozy a nommé Albert Dupuy, (63 ans) préfet hors cadre, haut-commissaire de la République en Nouvelle Calédonie en remplacement d’Yves Dassonville, nommé pour sa part préfet de la région Limousin, préfet du département de la Haute-Vienne.

Albert Dupuy a été évincé en juillet, par le président de la République, de son poste de préfet de l’Isère suite aux émeutes qui ont eu lieu au quartier de la Villeneuve à Grenoble.

Il vient de prendre officiellement ses nouvelles fonctions en Nouvelle Calédonie qui est en pleine réflexion sur son avenir politique.

Un référendum doit être organisé entre 2014 et 2018 portant sur les transferts des compétences régaliennes  comme le prévoit l’accord de Nouméa de 1998.

Catégorie collectivitésCommentaires fermés

Center Parc Roybon: signature d’un protocole complémentaire

Suite à un recours, le projet Center Parc de Roybon est au point mort et les supputations vont bon train quant à son avenir. Une nouvelle étape va être franchie avec la signature d’un protocole complémentaire entre le Conseil Général et le groupe Pierre et Vacances.

Ce protocole signé par le président du Conseil Général André Vallini et par Gérard Brémond, PDG du groupe Pierre et Vacances réaffirmera leur volonté de mener ce projet à terme. Ceci se fera en présence des élus locaux et des acteurs économiques.

Signature de ce protocole vendredi 5 novembre à 15 heures au siège du Conseil Général à Grenoble.


Catégorie territoiresCommentaires fermés

Participez à la dixième édition du festival pastoralismes et grands espaces!

Le 9ème festival du film pastoralismes et grands espace vient à peine de s’achever avec le succès que l’on sait. Pour en prendre connaissance, au cas ou, nous vous proposons de lire la série d’articles mis en ligne sur sillon38.com, rubrique festival du film des 7 Laux

Les organisateurs du festival ont à peine eu le temps de savourer le succès de cette édition qu’ils préparent déjà la prochaine. Et quelle édition puisque ce sera la dixième. Le mot d’ordre vient du président Jean Picchioni:  » nous souhaitons qu’elle soit dignement fêtée! »

Si vous avez envie de partager ces moments, si vous avez connaissance d’un film ou d’initiatives ayant pour thème les bergers (du monde), les alpages, les estives, les parcours, les transhumances…, les éleveurs et bergers des quatre coins du monde, les troupeaux, les pratiques d’élevage extensif mobilisant des ressources naturelles renouvelables, etc…., n’hésitez pas à le faire savoir!

De même, pendant le festival, des ateliers et divers temps privilégiés seront organisés, permettant les échanges avec les habitants de Belledonne et du Grésivaudan, mais aussi dans l’objectif de faire se rencontrer, ceux qui, de près ou de loin, travaillent avec, ou pour les bergers et les éleveurs.

Si vous êtes pasteur, éleveur, pastoraliste, technicien d’élevage, vétérinaire en milieu rural, chercheur, enseignant, cinéaste ou tout simplement passionné par ces milieux et pratiques, vous êtes les bienvenus dans ces discussions, avec vos posters, exposés, questions…

Contact:

mail: festival7laux@alpages38.org

Courrier: Festival du Film Pastoralismes et Grands Espaces – La Grange – 38190 Les Adrets.

Catégorie coopération internationale, festival du film des 7 LauxCommentaires fermés

Bois–Forêt: une «révolution forestière» à entreprendre

Alors que la France bénéficie de la troisième plus grande surface de forêts disponibles pour fournir du bois de l’UE, le déficit commercial de la filière dépasse les 6 milliards d’€uros. Après le pétrole, le bois représente le second poste national de déficit.

Or, les débouchés dans les domaines de l’énergie et de la construction vont s’envoler dans les années qui viennent.

Confrontée à ces défis, la filière bois française – qui devrait constituer un acteur-clé du dynamisme rural – va devoir prendre le train du développement économique et saisir toutes les nouvelles opportunités de marchés, en doublant sa récolte sur pied insuffisamment exploitée et en musclant son industrie de transformation.

Dans ce contexte, le dossier Déméter 2011 analyse la situation française afin de proposer des pistes concrètes d’actions pour améliorer la compétitivité de tous les acteurs de la filière forêt – bois et réduire les handicaps de l’amont.

Mais il met aussi en perspective les données européennes et mondiales du secteur forestier et de la demande en bois car celle-ci, comme les autres matières premières, est désormais mondialisée.


Voici les chapitres du dossier:

1. Les challenges de la filière bois : la France doit combler son retard par M. Jean-François Colomer, journaliste et membre de l’Académie d’Agriculture de France
2. Pour une réduction des handicaps de l’amont de la filière par M. Roger De Legge, membre de l’Académie d’Agriculture de France et vice-président honoraire de la Compagnie nationale des ingénieurs – experts forestiers et bois
3. Le secteur forestier : perspectives européennes et mondiales par M. Christopher Prins, expert international sur les questions forestières et membre de l’Académie d’Agriculture de France.

LE DÉMÉTER 2011 EST EN VENTE AU PRIX DE 25 €UROS
SUR COMMANDE AUPRÈS DU CLUB DÉMÉTER:
www.clubdemeter.com/

Catégorie - filière bois, forêtCommentaires fermés

Analyses prospectives de l’actualité agricole, de la forêt dans le monde

LE DÉMÉTER propose chaque année, depuis 1993, des analyses prospectives de l’actualité agricole dans le monde, ainsi que des enjeux qui y sont liés.
LE DÉMÉTER a pour objectif de dégager les lignes de force permettant de comprendre les évolutions de l’agriculture et de l’agro-alimentaire et de resituer celles-ci dans l’économie nationale, européenne et mondiale.
LE DÉMÉTER est organisé autour de quatre thèmes sélectionnés en fonction de leur rôle déterminant pour l’avenir de l’agriculture française et communautaire. Chaque sujet est traité en toute indépendance par un ou plusieurs experts qui rédigent une synthèse
sans excès technique, mais sans caricaturer des réalités complexes. Ils mettent en relief les perspectives qui s’y rattachent pour les filières agricoles et agro-alimentaires, mais aussi pour le consommateur et le citoyen.

Pour cette année 2011 voici les thèmes qui sont abordés:

Pays de l’Est:

intégration dans l’Union européenne: de la reprise agricole à la crise

La bio en plein boom:

un tournant à bien négocier

Dossier Bois – Forêt:

Une révolution forestière à entreprendre

Dossier Fertilisation

De nouveaux enjeux agronomiques, environnementaux et industriels

Statistiques agricoles

Les chiffres les plus récents

LE DÉMÉTER 2011 EST EN VENTE AU PRIX DE 25 €UROS
SUR COMMANDE AUPRÈS DU CLUB DÉMÉTER:
www.clubdemeter.com/

Catégorie agriculture, bibliothèqueCommentaires fermés

Voiron: foire de la St Martin

La Foire annuelle de la Saint-Martin les 10 et 11 novembre date de 1356. De nos jours, près de 650 forains, commerçants, associations s’installent dans les rues de la capitale de la visuel200Chartreuse et plus 200 000 personnes viennent découvrir leurs stands.

La foire agricole avait totalement disparue. Les agriculteurs du canton de Rives-Voiron l’ont remise au goût du jour. Elle connaît un succès grandissant.

Les Jeunes Agriculteurs du canton de Rives/Voiron, la commission Noix des JA Isère, l’ADAYG, avec le soutien du Pays Voironnais, se chargent de l’organisation de l’événement.

Pendant deux jours, les visiteurs pourront partir à la découverte de l’agriculture locale avec la présence d’une mini-ferme, ou se côtoieront divers animaux dont des lamas!

Au niveaux des nouveautés, concernant les animaux, on retiendra la tonte des moutons, ceci pendant les deux jours. Il y aura bien entendu des animations surprise…

La Foire de la Saint Martin était aussi le lieu où l’on ouvrait la vente des cerneaux de noix et où l’on en fixait le prix. Les Jeunes Agriculteurs mettrons la production nucicole à l’honneur avec la vente de produits à base de noix, l’exposition de matériel de récolte, une démonstration de mondée avec du matériel, une casseuse, des établissements Rousset.

Si le marché des produits du terroir connaîtra une forte influence, il en sera de même pour le restaurant.

Luc Tirard Gatel, président cantonal des JA de Rives Voiron. » Comme chaque année nous avons basé notre repas sur un plat de terroir: la Vercouline. Il s’agit d’une raclette au Bleu du Vercors Sassenage. C’est notre façon à nous d’associer la Chartreuse au Vercors. 7 sortes de charcuterie accompagneront les pommes de terre et le fromage. Après un rafraichissant fromage blanc, une tarte aux noix complètera le menu qui aura débuté par un verre de vin de noix offert par les jeunes. Le tout pour 12 euros. Inutile de chercher à se restaurer ailleurs! »

Ce repas pris dans une ambiance très….conviviale sera servi les mercredi 10 et jeudi 11 novembre place St Bruno.

L’inauguration de la Foire Agricole aura lieu le mercredi 10 novembre à 10h30 toujours sur la Place Saint Bruno.

AMB




Catégorie A la une, foires et fêtesCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2010
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+