Catégorie | agriculture, foires/salons

Mécafourrages 2011 à Biol (Isère)

Lors de l’assemblée générale de la FDCUMA, il a été annoncé de façon officielle l’organisation de Mécafourrages 2011 à Biol.

Cette manifestation Mécafourrages vise à coordonner sur tout le territoire, des initiatives locales autour d’un
Raid national machines.
La motivation du réseau cuma, pour l’organisation de cette journée, est de donner à tous les agriculteurs, et notamment ceux qui ne peuvent pas se déplacer dans les grands salons nationaux (Sima, Innovagri) une vitrine des nouvelles technologies, en démonstration sur leurs propres terres.
A travers différents ateliers animés par des professionnels du réseau cuma et ses partenaires, des démonstrations de machines et un forum-débat, ce salon professionnel apportera une pléiade d’informations
techniques, réglementaires et économiques sur les nouvelles techniques relatives à la production de l’herbe.

C’est le département de l’Isère qui aura la charge d’organiser Mécafourrages 2011. Cette manifestation se déroulera le 18 mai sur la commune de Biol.

Il est bien entendu trop tôt pour connaître le programme détaillé de cette journée. On sait toutefois que l’IGP Saint Marcellin en sera la trame de fond. Trois ateliers et un raid machines se dérouleront en matinée. Le forum-débat de l’après-midi tournera autour de l’herbe et de l’autonomie alimentaire. Les constructeurs pourront présenter leurs matériels et faire des démonstrations libres pendant toute l’après midi.

On en reparlera.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8604 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2010
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+