Catégorie | fruits-légumes

Production de plants de légumes: enregistrement au GNIS obligatoire

Le nouvel intérêt pour le potager, les légumes, le jardinage plaisir et santé se traduit actuellement par une demande accrue en plants de légumes pour les jardiniers amateurs. De nombreux horticulteurs se sont mis à produire des plants de légumes.

Ces productions sont soumises à des réglementations particulières encadrées par le GNIS. L’enregistrement au GNIS est obligatoire pour toutes les entreprises qui produisent, importent ou commercialisent des plants de légumes en France (Décret n°94-510 du 23 juin 1994). Une déclaration annuelle des quantités produites et importées est obligatoire. Un étiquetage permettant la traçabilité de tous les emballages est également obligatoire (voir: une réglementation pour la commercialisation des plants de légumes).

Actions entreprises en faveur des plants de légumes

Les principales actions menées sont :

Pour les producteurs de plants de légumes :

La mise à disposition des informations techniques et réglementaires spécifiques aux plants de légumes dans une rubrique particulière du site du GNIS (à usage réservé pour les producteurs de plants de légumes : s’inscrire)

Les principaux documents régulièrement mis à jour que l’on y trouve sont : des fiches descriptives des principaux bioagresseurs des plants de légumes, des tableaux des produits phytosanitaires utilisables, les textes réglementaires actuels et des informations sur les PPE, l’agriculture biologique,…

Pour les jardiniers amateurs :

Le site de référence sur les plants de légumes www.plantsdelegumes.org. Ce site, réalisé par le GNIS en collaboration avec la FNPHP, comprend 4 parties :

1. le potager : avec des explications sur l’installation et l’entretien d’un potager, un calendrier des opérations à effectuer et des conseils pour jardiner bio,
2. les plants : avec 18 fiches légumes (laitues, melons, tomates, aromatiques,…) décrivant le choix, le calendrier, la culture, les ennemis et la récolte des principaux légumes obtenus avec des plants,
3. alimentation et santé : où l’on explique tous les bienfaits pour l’alimentation et la santé apportés par le jardinage,
4. les producteurs : avec une carte qui permet de rechercher et localiser facilement les producteurs de plants de légumes dans chaque région. Les producteurs de plants, par un accès réservé, peuvent présenter eux même leur entreprise et leurs spécialités.

Ces actions sont mises en œuvre sous l’impulsion de la commission plants de légumes issue de la section semences potagères et florales du GNIS. Les professionnels qui y siègent sont nommés par la FNPHP. Des représentants du SFPPP, de l’UFS, de la FNMJ et du Ministère de l’alimentation et de l’agriculture y participent également. Depuis 2009, un programme d’expérimentation visant à améliorer la production de plants de légumes avec des méthodes de lutte raisonnées a été mis en œuvre.

Tous les producteurs de plants de légumes non enregistrés au GNIS doivent contacter rapidement la délégation régionale du GNIS correspondant à leur région ou envoyer un mail à valérie.lelong@gnis.fr afin que leGnis puisse leur faire parvenir un formulaire d’enregistrement et leur donner les précisions nécessaires.

GNIS : Groupement National Interprofessionnel des Semences et plants
FNPHP : Fédération Nationale des Producteurs de l’Horticulture et des Pépinières
SFPPP : Syndicat des Producteurs de Plants de légumes Pour Professionnels
UFS : Union Française des semenciers

FNMJ : Fédération Nationale des Métiers de la Jardinerie

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8565 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2010
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+