Vinay: après la fête de la noix, la quinzaine commerciale!

Rencontré à la fête de la noix: Jean Philippe Canaple. L’ami Jean Philippe, natif de Cras, musicien et chanteur hors pair aide sa canaplecompagne Céline qui tient le magasin de prêt à porter Cë Milou à Vinay ( 9 rue Auguste Favot).

Jean Philippe a accédé au poste de président de l’union des commerçants de Vinay.

 » La fête de la noix est une belle réussite. C’est un évènement majeur pour la région et nous sommes en pleine préparation d’un autre évènement: la quinzaine commerciale qui aura lieu du 8 au 25 décembre. »

Cette année c’est la Russie qui sera à l’honneur. De nombreuses animations vont se faire autour de ce pays : folkore, contes, souper russe…Le point d’orgue de ces animations étant le 22 décembre.

Et la noix?  » Cette année, avec la fête de la noix, il était difficile de faire mieux. Nous avons d’excellentes relations avec Yves Borel, commerçant adhérant à l’union et président du GING…. » De là à imaginer une manifestation commune entre les deux structures, il n’y a qu’un petit pas qui pourrait très vite être franchi!

Jean Philippe est heureux d’être à la tête d’une union qui regroupe 80% des commerçants et artisans de la commune.  » C’est du boulot, de nombreuses heures de réunion mais je le fais avec un réel plaisir. »

En attendant lui même, l’ensemble des organisateurs, commerçants et artisans vous attendent dans les rues de Vinay pour cet évènement.

A noter qu’une tombola sera organisée durant la quinzaine avec des lots prestigieux à la clé dont un voyage à St Petersbourg et de nombreux bons d’achats.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8487 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2010
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+