Archive | 05 mars 2011

Belledonne sud a donné son accord pour fusionner avec Belledonne nord!

Les sylviculteurs de Belledonne sud ont sans doute vécu un moment historique de leur groupement. En effet, au cours de l’assemblée générale du groupement ses sylviculteurs de Belledonne sud ils ont voté, à l’unanimité la fusion avec Belledonne Nord.

Les choses vont se mettre en place et très vite va naître le groupement des sylviculteurs de Belledonne. voir notre article:Bienvenue au Groupemement des sylviculteurs de Belledonne.

En attendant c’est à St Jean le Vieux que s’est tenue, sous la présidence de Roger Giraud, l’assemblée générale du groupement des sylviculteurs de Belledonne sud qui regroupe à ce jour 162 adhérents.

bien entendu la certification PEFC a été une fois de plus au centre des débats. Henri gras, président de l’union des groupements forestiers de l’Isère précisant que ‘l’objectif du groupement départemental pour l’année 2011 serait double: faire signer cette certification à un maximum d’adhérents et faire adhérer davantage de propriétaires forestiers à un groupement de sylviculteurs. Ils sont environ 1600 à l’avoir fait sur plus de 92000 sur le département.

Pour ce faire, le groupement de Belledonne Sud organise le 18 mars une journée PEFC à St Agnès.

Xavier Martin directeur du CRPF a une nouvelle fois rappelé la quasi obligation de signer cette certification.  » Passage obligé si vous voulez vendre votre bois. »Vous ne devez plus être des poètes mais de vrais professionnels de la filière. Vous en êtes le premier maillon. »

Charles Galvin, vice président du conseil général a pour sa part redit l’importance que tient la forêt sur notre département:  » 35% de sa superficie. Elle doit s’organiser afin de relever les défis de demain. Ceux ci passent par exemple par le bois énergie. » Il s’est dit satisfait de l’initiative qui oblige un propriétaire qui vend une parcelle d’en avertir ses voisins et de favoriser la vente avec l’un d’eux si il est acheteur.

Cela permettra à certains propriétaires de s’agrandir, de limiter le morcellement. Il souhaite également que la filière s’industrialise et que les scieries soient plus compétitives.  » un plan scierie sera sans doute mis en place. »

Il s’est enfin dit  » favorable si nécessaire à une évolution de l’ONF mais il faut se mobiliser pour conserver cette structure qui joue un grand rôle au sein de la filière bois. Une filière bois qui a le gros avantage de fournir des emplois non délocalisables.

A propos de scierie on retiendra une intervention tout à fait pertinente de la salle: » les scieries sont mal vues, on les compare à une décharge . On est d’accord qu’il s’en monte mais pas chez nous, ailleurs…. »comme on le voit il y a encore du pain sur la planche!

Il a enfin été indiqué à la salle que le groupe Pierre et vacances qui va construire le Center Parc de Roybon est dans l’obligation de replanter des bois. Le massif de Belledonne est concerné par cette mesure compensatoire , à hauteur de 10,6 hectares. reste à savoir quand ce sera effectif!!!!


Catégorie forêt, massif de BelledonneCommentaires fermés

Pollution atmosphérique: maintien de la limitation temporaire de vitesse en Isère

Au titre des mesures d’alerte liées à la pollution atmosphérique, due à des particules fines, constatée dans l’ensemble de la région RhôneAlpes, et en application de l’arrêté inter préfectoral du 5 janvier 2011, il a été décidé :
le maintien des dispositions de limitation temporaire de la vitesse jusqu’à la levée de la mesure.
Ces mesures sont : De diminuer, sur l’ensemble du réseau routier, la vitesse de 20 Km/h par rapport à la vitesse maximale autorisée, si cette dernière est supérieure à 70 Km/h ;
Et de fixer la vitesse maximale autorisée de tous les véhicules à 70 Km/h sur les tronçons autoroutiers et routiers de l’agglomération grenobloise suivants :
• RN481 du péage de Voreppe à Grenoble (Porte de France) ;
• A41 du péage de Crolles à Meylan (carrefour de la Carronnerie) ;
• RD1090 de Meylan (carrefour de la Carronnerie) à Grenoble (Pont de l’Isère) ;
• A480 sur la totalité (depuis limite A48 jusqu’au carrefour de Varces A480 / RD 1075) ;
• A51 du péage de Vif à Claix (limite A51 / A480) ;
• RN87 dite « Rocade Sud » ;
• RN85 depuis la sortie N°8 située sur A480, sens Nord-Sud, jusqu’au carrefour giratoire situé à l’intersection de la N85 et de la RD 2085 A (fin de la déviation de Pont-de-Claix), sur la commune de Champagnier.
L’ensemble des valeurs de pollution atmosphérique mesurées par les réseaux de surveillance de la qualité de l’air est disponible sur Internet à l’adresse suivante : HTUhttp://www.atmo-rhonealpes.orgUTH .
-Recommandations comportementales, destinées à l’ensemble de la population, afin de réduire la pollution atmosphérique:
- limiter l’usage des véhicules automobiles et de tous autres engins à moteur thermique ;
- les usagers de la route doivent :
- privilégier, pour leurs trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied et vélo) ;
- différer si possible leurs déplacements internes aux agglomérations pouvant l’être ;
- pratiquer si possible le co-voiturage dans les autres cas ou emprunter les réseaux de transport en commun.

Catégorie pollution, transportCommentaires fermés

Bienvenue au Groupemement des sylviculteurs de Belledonne

Le massif de Belledonne a la particularité d’appartenir aux départements de Savoie et d’Isère mais également de voir sa forêt privée isèroise gérée par deux groupement bien distincts: le groupement des sylviculteurs de Belledonne nord et le groupement des sylviculteurs de Belledonne Sud.

Une situation d’actualité sans doute à l’époque mais qui n’a plus lieu d’être. Les présidents des deux groupements, Henri Gras pour le nord et Roger Giraud pour le sud parlant d’une même voix: le massif est le même, les essences également, les problématiques aussi. On partage le même technicien CRPF,  on défend les mêmes causes, on a les mêmes finalités… à quoi ça sert d’avoir deux entités différentes, de faire deux fois le même boulot…

Le projet de fusion a été présenté  à l’assemblée générale du groupement de Belledonne Nord, il a été voté à l’unanimité des présents. Idem du côté de Belledonne Sud.

GSB

Les présidents Henri Gras de Belledonne Nord et Giraud de Belledonne sud sont heureux que le projet de fusion des deux groupement ait été adopté à l’unanimité.

L’entité Groupement des sylviculteurs de Belledonne a donc vu le jour. Reste à la finaliser, à en constituer un bureau, en élire un président et à fixer une feuille de route. « Ce sera fait dans l’année qui vient, sans précipitation, dans la bonne intelligence et dans l’intérêt de nos adhérents » ont précisé, également d’une seule voix les présidents Gras et Giraud. En un mot l’union fera la force!.

Catégorie massif de BelledonneCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mars 2011
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+