Catégorie | agro-alimentaire

Financez vos projets sur l’alimentation

Lancé en septembre dernier, le Programme national pour l’alimentation s’appuie sur le principe « Bien manger, c’est l’affaire de tous », et a pour objectif d’assurer l’accès de tous à une alimentation sûre et de qualité. Pour soutenir des initiatives s’inscrivant dans ce cadre, la Direction générale de l’alimentation lance un appel à projets national, à compter du 16 mars 2011.

Doté d’un budget total de 550 000 euros, pour une subvention moyenne de 40 000 euros par projet, cet appel à projets s’adresse à des organismes publics ou privés à but non lucratifs (associations, collectivités locales, fédérations de professionnels…) œuvrant dans les domaines de l’alimentation, au sens large du terme.

(JPG)


Ainsi, si vous avez un projet qui a pour but (liste purement indicative) :

  • de lutter contre le gaspillage alimentaire
  • de développer les bonnes habitudes alimentaires (ex : ateliers cuisine)
  • d’informer les consommateurs
  • de valoriser le patrimoine alimentaire et les produits locaux (ex : avec une application pour téléphone mobile)
  • de développer l’agriculture en ville (ex : jardins familiaux)
  • de valoriser les métiers de l’alimentation (ex : faciliter la mise en relation employeur / personnes à la recherche d’un emploi)

… vous pouvez bénéficier de financements.

Pour en savoir plus et télécharger un dossier ainsi que la grille d’évaluation des projets : http://alimentation.gouv.fr

Contact DRAAF Rhône-Alpes :
SRAL (Service régional de l’alimentation)
Elisabeth Manzon
elisabeth.manzon@agriculture.gouv.fr

04.78.63.13.86

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8617 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mars 2011
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+