Archive | 12 avril 2011

Forêt de Valdaine: de nombreux atouts

La forêt recouvre environ 30% du territoire de Valdaine. Il s’agit essentiellement de feuillus. Les propriétaires forestiers sont au nombre de 9500 pour 9000 hectares. 85% de la forêt de Valdaine est privée.

Les particularités de la forêt de Valdaine viennent du fait qu’il s’agit de forêts diversifiées, essentiellement des taillis, taillis avec futaie et plantations variées: noyer, merisier, peuplier…Le potentiel de production est large et offre de nombreuses orientations: bois de chauffage, d’oeuvre feuillus et résineux, piquet, bois énergie…

Afin de rassembler les propriétaires et leur offrir une gamme de services, une association a vu le jour en 1986, l’association des producteurs et utilisateurs de bois en Valdaine, l’APUB Valdaine. Celle ci vient de tenir son assemblée générale sous la présidence de Paul Piotin. Une association dynamique qui est membre de l’Union départementale des groupements forestiers de l’Isère.

Bien entendu l’APUB Valdaine est toujours à la recherche d’adhérents et surtout mène une campagne en leur direction afin que ceux ci adhèrent à la démarche PEFC.

Un gros travail a également été fait par le technicien du CRPF, Romain Provost concernant le recensement des plantations résineuses. Un travail de fourmi qui permet de mieux appréhender cette forêt et de prendre les mesures nécessaires afin de mieux la gérer.

Un constat tout de même et de taille car il freine son développement: le morcellement des parcelles et les tailles de ces dernières, très petites.

Le pays voironnais a bien compris les enjeux que représente la filière bois sur son territoire. Il mène une vraie politique forestière afin de tenter de répondre aux futures demandes. Un exemple: 1500 tonnes de bois énergie sont consommées aujourd’hui, dans moins de 5 ans il en faudra 10 000 tonnes afin d’alimenter les 70 chaufferies bois qui vont s’installer. Pour ce faire, une plate forme bois déchiqueté, de stockage est en cours de réalisation à Charavines. Elle sera fonctionnelle en début d’automne.

La démarche « Bois d’ici » initiée par l’ADAYG est également un vecteur de reconnaissance et de communication. Des études ont été faites ou sont en cours au niveau des dessertes forestières afin de faciliter l’exploitation du bois local. Une appréhension tout de même: le foncier: le pays voironnais est très prisé…

Henri Gras, président de l’UGDFI est bien entendu revenu sur l’intérêt « obligatoire » d’adhérer à la démarche PEFC.  » si à l’avenir vous voulez vendre votre bois, c’est la seule issue…Aujourd’hui on va même plus loin, on parle de traçabilité. »  Il a rappelé la tenue du salon européen du bois ou l’UGDFI communiquera sur le châtaignier.

Charles Galvin, conseiller général en charge de la forêt a également fait une intervention. Pour la lire cliquer sur: Charles Galvin: « la filière bois doit mieux s’organiser »

Pour en savoir plus sur l’association des producteurs et utilisateurs de bois en Valdaine:

Paul Piotin, président, téléphone: 04 76 55 65 36.

Catégorie UGDFI, forêtCommentaires fermés

Contrôle périodique des pulvérisateurs

Il est rappelé que le contrôle périodique des pulvérisateurs est obligatoire en France. Voici la démarche à effectuer.

pulvé

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Mercantour: un 3ème loup équipé d’un collier GPS

Une 3ème capture de loup s’est déroulée dans le parc du Mercantour dans le cadre d’un programme scientifique dont l’objet est de mieux connaître l’impact du prédateur sur ses proies sauvages.

L’animal, une jeune louve, a été équipé d’un collier GPS avant d’être relâché sur le lieu même de sa capture : celle-ci s’est déroulée sur la commune de Saint-Dalmas-le-Selvage (Alpes-Maritimes), dans le Parc national du Mercantour, par télé-anesthésie depuis un hélicoptère.
L’ONCFS, pilote de cette opération, assure les aspects de recherche scientifique sur la biologie des animaux sauvages (les loups et leurs proies) dans ce programme.
Le Parc national du Mercantour et la Fédération des chasseurs des Alpes-Maritimes apportent leur expertise technique locale et de terrain ; le Parc est en la circonstance un laboratoire de recherche grandeur nature.
Le CNRS, qui assurera l’analyse des résultats de l’étude, est en lien avec la communauté scientifique et notamment des chercheurs suédois, partenaires de cette opération (le pilote et l‘anesthésiste sont suédois).
Cette troisième capture va nous aider à comprendre comment le loup sélectionne ses proies sauvages par le suivi GPS de ses déplacements.
Le collier GPS a une fréquence d’envoi des données finement paramétrable, il bénéficie d’une protection renforcée (antichocs, étanchéité…) le tout pour un poids de 600g.
Le programme « Prédateur –Proies » constitue un élément du volet « Etude de la place et du rôle du loup dans les écosystèmes » du plan d’action national sur le loup 2008-2012 porté conjointement par les ministères de l’Ecologie et de l’Agriculture.


Informations factuelles
La louve est âgée d’environ 2 ans et pèse 30 kg.
Pour mémoire, le collier posé sur la louve capturée en juillet 2009 (capture au sol) a connu des problèmes techniques qui n’ont pas permis un suivi dans la durée. Le second animal, capturé fin mars 2010 (par hélicoptère), a été moins chanceux puisqu’il a été retrouvé mort l’automne dernier des suites d’une blessure (septicémie) très probablement causée par une chute de pierres.

Catégorie loupCommentaires fermés

Beaucroissant: Un DAB à la foire de printemps

beauc-6[1]

A l’occasion de la 42ème foire d’avril qui se tiendra les samedi 16 et dimanche 17 avril, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes met à disposition des 300 000 visiteurs et des 800 exposants de la Foire de Beaucroissant un Distributeur Automatique de Billet.

C’est en concertation avec Pierre FOUQUE, ancien  Maire de Beaucroissant et Georges Civet maire actuel, que le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes décidé de mettre en place ce service à la personne.

A l’heure où de nombreuses banques retirent leurs distributeurs automatiques de billets, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, fidèle à ses valeurs de proximité, de responsabilité et de solidarité, répond aux services de la population de son territoire.

Découvrez l’offre jeunes agriculteurs

Cliquez sur le logo

Catégorie foire de BeaucroissantCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

avril 2011
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+