Catégorie | agriculture

Soirée d’échanges et de réflexion sur l’agriculture en Alpes Sud Isère

Evolution et perspectives de l’agriculture sur Alpes Sud Isère. Quelle action publique locale pour développer
l’agriculture sur les territoires ?

Gilles STRAPPAZZON, Chef de projet du CDRA Alpes Sud Isère, Gérard LERAS, Co-président de la commission « Agriculture et ressources naturelles », vous convient à :
Une soirée d’échanges et de réflexion sur l’agriculture en Alpes Sud Isère
mercredi 25 mai 2011 de 20h00 à 22h30
à la Mairie de Saint-Jean de Vaulx

Ce forum a pour objectif de réunir les agriculteurs et acteurs de terrains d’Alpes Sud Isère, afin d’échanger sur les évolutions de l’agriculture, s’interroger sur les perspectives locales et recueillir les ambitions des professionnels de l’agriculture, dans le cadre du nouveau Projet Stratégique Agricole et de Développement Rural (PSADER 2012-2018).

Au programme :

20h00 – 20h45 : Situation et évolution de l’agriculture en Alpes Sud Isère. Comment l’agriculture a évolué ces dernières années et comment est-elle maintenant constituée sur le territoire ?
20h45 – 21h15 : Exemple d’intervention d’une collectivité en soutien au secteur agricole local.
21h15 – 22h30 : Débat : « Quelle agriculture sur nos territoires avec quelle action publique locale ».

Inscription avant le 23 mai :

Nom : Prénom :
Organisme :
Participera au forum : oui – non
Contrat de développement Rhône-Alpes (CDRA) – 121 rue du Général De Gaulle – 38220 VIZILLE
T : 04 76 78 86 38 – F : 04 76 78 87 37 – agriculture@alpes-sud-isere.fr

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8635 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mai 2011
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+