Archive | 06 juin 2011

Critérium: VDB gagne à St Pierre de Chartreuse

C’est le belge Jurgen Van den Broeck qui gagne en force la première étape du Critérium qui proposait aux coureurs de partir d’Albertville pour rejoindre St Pierre de Chartreuse.

vdb

Tout s’est joué dans le final de cette étape longue de 144 kilomètres. Il faut dire que la montée sur St Pierre de Chartreuse n’est pas simple à négocier. On a cru un instant que le français Thomas Voeckler allait pouvoir gagner cette étape mais c’était sans compter sur les « costauds  » de ce Critérium: VDB, Vinokoutov, Evans…En effet Alexandre Vinokourov, le nouveau maillot jaune de l’épreuve,  Cadel Evans, Bradley Wiggins, Janez Brajkovic, Nicolas Roche,  Thibaut Pinot ont terminé à quelques encablures du belge.

Classement général:

vino

1. Alexandre Vinokourov (KAZ/AST) 3h43:09.

2. Jürgen Van den Broeck (BEL/OLO) à 0:05.

3. Cadel Evans (AUS/BMC) 0:07.

4. Bradley Wiggins (GBR/SKY) 0:11.

5. Edvald Boasson Hagen (NOR/SKY) 0:13.

6. Nicolas Roche (EIR/ALM) 0:17.

7. Janez Brajkovic (SLO/RSH) 0:20.

8. Joaquin Rodriguez (ESP/KAT) 0:23.

9. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) 0:24.

10. Thomas Voeckler (FRA/EUC) 0:27.

Des spectatrices bien particulières qui ont compris que la victoire d'étape allait se jouer à 500 mètres de la ligne d'arrivée à St Pierre de chartreuse.

Des spectatrices bien particulières qui ont compris que la victoire d'étape allait se jouer à 500 mètres de la ligne d'arrivée à St Pierre de Chartreuse.


Catégorie sportCommentaires fermés

Critérium du Dauphiné 2ème étape: Voiron-Lyon

La deuxième étape, ce mardi 7 juin, du Dauphiné est une étape de transition par excellence. Les coureurs partiront de Voiron pour rejoindre Lyon via les routes du nord-Isère et de l’Ain. Aucune difficulté majeure ne marquera ce parcours. La victoire à Lyon devrait revenir à un sprinter. Il faut dire que c’est la seule arrivée de l’épreuve ou ils pourront se mettre en évidence. A noter tout de même le raidillon final vers la Croix Rousse qui pourrait favoriser un homme fort, un finisseur.

lyon 1lyon 2

Catégorie sportCommentaires fermés

Les chiffres clés du foncier

Suite aux propositions de la Société des Agriculteurs de France nous vous proposons de retenir les chiffres clés du foncier.

SAU

La France compte plus de 27 millions d’hectares de surface agricole utilisée (SAU) dont plus de 7 millions en faire-valoir direct (c’est-à-dire qui appartiennent à des propriétaires qui les exploitent euxmêmes) et près de 20 millions en fermage (c’est-à-dire louées par des propriétaires à des exploitants) (source FNPPR).

L’artificialisation

La France consomme 66 000 ha/an de surface agricole chaque année (l’équivalent d’un département tous les 10 ans) dont 35 000 hectares de terres arables. Au rythme actuel, la surface artificialisée en 2050 pourrait atteindre1 000 m2 par habitant (source FNPPR).

Le marché foncier agricole

La surface agricole a diminué de 7 millions d’hectares entre 1960 et 2010, au profit de la forêt, de l’extension des villes et des infrastructures (source FNSAFER).

Le prix du foncier

5 230 euros, c’est le prix moyen d’1 hectare de terre agricole libre en France en 2010. 10 à 15 000 euros/ha en Espagne, en Allemagne et en Grande Bretagne, 17 000 euros/ha en Italie, 25 000 euros au Danemark et 45 000 euros aux Pays-Bas en 2009.
En 2010, le prix moyen des vignes de qualité (VQPRD) est de 95 200 euros l’hectare.
13 euros/m2 (130 000 euros/ha), c’est le prix moyen en 2010 en France des terres destinées à la construction (1,84 à 46,04 euros/m2) (source FNSAFER).

Qui achète du foncier ?

Personnes physiques agricoles, sociétés d’exploitation agricole, GFA et SCI agricoles, personnes morales non agricoles.
Les personnes morales achètent plus des deux tiers des forêts de plus de 100 hectares.
(Sources : Terres d’Europe-Scafr d’après Safer, Eurostat et données nationales, Fnsafer).

Catégorie agriculture, monde ruralCommentaires fermés

Pour une nouvelle vision du foncier

Au terme d’une année de réflexions et partages avec les acteurs du monde agricole et industriel, la SAF-agriculteurs de France publie en juin 2011 un rapport (1) et des préconisations pour envisager différemment les enjeux du foncier agricole et anticiper les mutations profondes de l’agriculture française.

La terre agricole représente un patrimoine culturel et financier, soumis aujourd’hui à de nombreuses pressions tant environnementales, politiques, économiques, que sociologiques et affectives. Ces pressions contribuent au renchérissement du prix des terres et impliquent une évolution de la stratégie foncière des entreprises agricoles françaises.
Partant du constat que l’enjeu des surfaces agricoles, en France, n’a pas ou peu fait l’objet de réflexion stratégique et que ce sujet devient crucial dans la compétitivité des entreprises agricoles, la SAF, think tank agricole, a mené un cycle de réflexion 2010-2011 sur le thème « Agriculture, Foncier et Territoires ».

« Ce travail de réflexion et propositions a associé agriculteurs, entreprises, conseils, administrations et acteurs du monde agricole pour aboutir à une nouvelle approche de la thématique foncière au bénéfice du dynamisme et de la performance de nos entreprises agricoles » souligne Laurent Klein, Président de la SAF.

Au terme de ce cycle, la SAF propose des approches et outils innovants dans un rapport publié et disponible à l’issue de son Assemblée générale le 16 juin prochain.

Faciliter l’accès au foncier

Pour engager ce changement de perception nécessaire sur la terre agricole, la SAF souhaite ainsi faciliter et préserver l’accès au foncier pour les chefs d’entreprise agricole par plusieurs mesures détaillées.

Parmi celles ci, l’accès facilité à des fonds pour développer les capacités d’investissement sur le foncier, la mise en place de modes de faire-valoir comme la location-gérance pour encourager les jeunes agriculteurs à s’installer, l’adaptation de la fiducie pour permettre de déléguer la gestion de biens agricoles pour un temps donné, le maintien des capacités de production agricole en anticipant l’artificialisation des terres ou encore l’accès et le développement de l’implication des agriculteurs dans la gouvernance du foncier en France.
Ces propositions seront présentées et soutenues ces prochains mois auprès de l’ensemble des acteurs du monde agricole et de la société civile pour engager des évolutions concrètes au service de la compétitivité de l’agriculture.

(1) Rapport disponible à partir du 16 Juin 2011 sur le site internet www.agriculteursdefrance.com

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Accompagnons les moutons !

L’été arrive et il est temps pour le bétail d’aller rejoindre les pâturages verdoyants.
Des éleveurs-producteurs de la plaine de Bourg d’Oisans (Isère) conduisent chaque année à pareille époque les troupeaux vers leurs lieux d’estive en empruntant routes et sentiers.
L’usage des camions a été abandonné au profit d’une marche de plusieurs jours, renouant avec les traditions d’autrefois.
C’est l’occasion pour ces hommes et ces femmes de faire partager ce moment important dans leur vie de paysans et de montagnards.
Pour les animaux, c’est le départ pour une longue période de liberté en altitude , dans les alpages du Parc des Ecrins.

Pour accompagner et découvrir la transhumance en Oisans
Deux solutions :

- Jeudi 9 juin 2011
Karine et Joël GANOT, éleveurs-producteurs à Bourg d’Oisans, invitent leurs clients des marchés de la région à suivre la montée vers la cabane de la Lavey.
Chaque année, ils sont une centaine de participants à vivre ce moment insolite.
Départ à 8h00 à Champhorent (St Christophe en Oisans) Marche entre 2h et 2h1/2.
Partage d’un casse-croute à l’arrivée.

- Les 11, 12 et 13 juin 2011
Didier GIRARD, éleveur-producteur à Bourg d’Oisans, propose à ses clients et amis de suivre la transhumance en trois étapes :
Le samedi 11 juin : Rochetaillée (Bourg d’Oisans ) – Venosc. Départ 7h00, arrivée env. 17h00
Le dimanche 12 juin : Venosc – Les Etages (St Christophe en Oisans). Départ 7h00, arrivée env.13h00
Le lundi 13 juin : Les Etages – Vallon du Soreiller. Départ 7h00, arrivée env.12h00
Partage d’un casse-croute chaque jour.

Catégorie pastoralismeCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

juin 2011
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+