Catégorie | pastoralisme

Accompagnons les moutons !

L’été arrive et il est temps pour le bétail d’aller rejoindre les pâturages verdoyants.
Des éleveurs-producteurs de la plaine de Bourg d’Oisans (Isère) conduisent chaque année à pareille époque les troupeaux vers leurs lieux d’estive en empruntant routes et sentiers.
L’usage des camions a été abandonné au profit d’une marche de plusieurs jours, renouant avec les traditions d’autrefois.
C’est l’occasion pour ces hommes et ces femmes de faire partager ce moment important dans leur vie de paysans et de montagnards.
Pour les animaux, c’est le départ pour une longue période de liberté en altitude , dans les alpages du Parc des Ecrins.

Pour accompagner et découvrir la transhumance en Oisans
Deux solutions :

- Jeudi 9 juin 2011
Karine et Joël GANOT, éleveurs-producteurs à Bourg d’Oisans, invitent leurs clients des marchés de la région à suivre la montée vers la cabane de la Lavey.
Chaque année, ils sont une centaine de participants à vivre ce moment insolite.
Départ à 8h00 à Champhorent (St Christophe en Oisans) Marche entre 2h et 2h1/2.
Partage d’un casse-croute à l’arrivée.

- Les 11, 12 et 13 juin 2011
Didier GIRARD, éleveur-producteur à Bourg d’Oisans, propose à ses clients et amis de suivre la transhumance en trois étapes :
Le samedi 11 juin : Rochetaillée (Bourg d’Oisans ) – Venosc. Départ 7h00, arrivée env. 17h00
Le dimanche 12 juin : Venosc – Les Etages (St Christophe en Oisans). Départ 7h00, arrivée env.13h00
Le lundi 13 juin : Les Etages – Vallon du Soreiller. Départ 7h00, arrivée env.12h00
Partage d’un casse-croute chaque jour.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8500 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juin 2011
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+