Archive | 08 juin 2011

Le dernier ours du Vercors localisé ?

Un « ours » retrouvé à Corrençon en Vercors! Vous ne rêvez pas, la nouvelle, bien réelle, et bascule plus d’un imaginaire depuis qu’elle est arrivée. Le retour de l’ours? Comme le loup?

Petit retour en arrière…avant !

Si le loup a fait sa réapparition dans les Alpes depuis une décennie, avec plus ou moins de bonheur, selon le bout de la lorgnette depuis lequel on observe ce retour, pour l’ours les jeux sont faits, en Vercors, et ce depuis plus d’un siècle. Pouce baissé : « la mort ! » a décrété l’empereur Sapiens Sapiens ! Et pas de discussion possible;

La disparition de l’ours participe de plusieurs phénomènes. Sédentarisé sur ce massif karstique depuis bien avant l’Homme, Ursus a partagé avec l’Homme les mêmes abris rocheux. En ces temps d’avant la néolithisation ours et Hommes cueillaient, pêchaient, chassaient.

Vint la fin d’une énième ère glaciaire, puis celui où l’Homme devient aussi éleveur s’installant à demeure sur le Vercors. Il défriche afin de gagner un peu de terres

cultivables pour les graines qui se transformeront en nourriture afin de passer les rudes hivers sur ce massif d’altitude où l’Homme est devenu sédentaire. Devient-il un concurrent alimentaire qui mettrait en danger la survie des clans ? Le raccourci réducteur ne tient compte ni de cet espace montagnard – cette montagne édénique liée à

la pureté du commencement et au refuge de l’arche sur lequel auraient été placés moult animaux – qui permet d’accéder aux lieux surnaturels de l’histoire quotidienne, ni de la relation entre deux espèces qui marchent sur leurs pieds : plantigrades l’ours et l’Homme ! Mais l’ours est physiuement plus grand, plus fort.

Durant des siècles l’ours va subir des attaques de la part de l’Homme. Le Vercors est alors un vaste espace où alternent terres cultivées, pâturages des chèvres et forêts de feuillus. Après la Révolution française la loi impose à l’Homme de ne plus laisser pâturer les chèvres n’importe où: les résineux qui ne pouvaient pousser car mangés dès les bourgeons par les chèvres, envahissent l’espace et la vue !

N’en déplaise à certains, tordons le cou aux préjugés persistants qui prétendraient que la disparition de l’ours ne serait que fait de chasse! Que nenni, les choses sont plus complexes et même si la main de l’homme est coupable, elle n’a pas été dotée là, d’une arme à feu. En effet, L’ours ne s’y retrouve plus dans ces forêts de sapins et d’épicéas: il n’a plus de baies et fruits à manger.

Il est probable qu’il se soit servi plus en abondance sur les réserves des humains, cherchant sa survie (chèvres, fruits de verger, céréales). Le Vercors est fendu tel un fruit, ses falaises attaquées par les explosifs: entre 1827 et 1870 les routes, enfin diront certains, désenclavent le massif jusque-là dépourvu de voies carrossables. La messe est dite pour l’ours et le glas sonne pour lui en Vercors, ultime refuge de l’ours des Alpes.

Alors qu’en 1840 seuls 3 ours morts sont répertoriés, le véritable pic se situe entre 1870 et 1879: 15 ours abattus par balles. L’ours erre à la recherche de nourriture, il sort du bois amaigri et ne parvient plus à trouver suffisamment de nourriture pour ses réserves de graisse. Il s’endort alors à l’automne au secret de grottes et…ne se réveille plus jamais faute de graisse permettant l’hibernation.

Est-ce ainsi qu’est mort l’ours retrouvé en ces premiers jours de juin 2011, au hasard d’une chute d’une randonneuse, l’étude de ce squelette d’ursus (conservé dans les entrailles du Vercors) par les paléontologues spécialistes nous apportera les réponses.

Personne n’a jamais retrouvé mort le dernier ours aperçu vivant en 1937. On peut toujours rêver : est-ce là le dernier ours qui avait tenté de survivre malgré tout ?

Odile Senelonge

Catégorie A la une, loup, zoomCommentaires fermés

CRPF: les représentants élus

Tous les 6 ans, il est demandé aux propriétaires forestiers privés possédant plus de 4 ha de voter pour leurs représentants amenés à siéger au sein du conseil du Centre Régional de la Propriété Forestière en Rhône-Alpes, le CRPF.

Sont représentés les départements de l’AIN – l’ARDECHE – DROME – ISERE – LOIRE –  RHONE – SAVOIE et HAUTE SAVOIE.

En Rhône- Alpes, 450.000 propriétaires forestiers gèrent 1.100.000 ha de forêts (soit les 2/3 de l’ensemble des forêts)

Le CRPF oriente et développe la gestion forestière de la forêt privée. Il participe aux actions en milieu rural lorsque la forêt privée est impliquée.

Etablissement public, il travaille en liaison avec les organisations professionnelles forestières: syndicats, coopératives, groupements et associations de sylviculteurs.

Il est représenté au sein des Chambres de l’Agriculture par ses Conseillers Départementaux.

Il aide les propriétaires à devenir:

- SYLVICULTEUR sur les conseils de leurs techniciens, leur intervention technique avec les journées de formation, les placettes de démonstration, et les revues – Le Forestier Privé – Sylve 38.

-  GESTIONNAIRE avec l’agrément des Plans Simples de Gestion, à l’adhésion au Code de Bonnes Pratiques Sylvicoles, à l’incitation à la certification de la gestion forestière PEFC (Programme Européen des Forêts Certifiées)

- PRODUCTEUR en s’organisant au travers d’Associations pour leur gestion forestière, pour la réalisation de dessertes, pour le regroupement au travers des 8 groupements isèrois bien connus localement.

Ce 07 juin 2011, a eu lieu, dans les locaux de la Préfecture de l’Isère, le dépouillement du vote départemental pour les conseillers auprès du CRPF.

Ce vote a eu lieu par correspondance, il concernait 7.300 propriétaires possédant 4 ha et plus.

1809 propriétaires se sont exprimés soit plus de 24%. 11 bulletins ont été invalidés et 43 annulés pour non-conformité. 1755 votants ont confirmé leur représentativité aux Conseillers postulants à savoir : Yvonne COING BELLEY titulaire et Daniel BONNET suppléant.

Ces deux Conseillers sont honorés par la confiance qui leur a été démontrée, remercient les propriétaires privés et leur assurent de toujours défendre nos intérêts forestiers »

Daniel Bonnet délégué suppléant

UGDFI

L’union des Groupements pour le développement forestier en Isère est l’instance qui apporte son aide, à tous niveaux, aux propriétaires forestiers de notre département. A ce jour, l’UGDFI compte plus de 1500 Adhérents. Pour contacter l’un des huit groupements locaux…

Association des Producteurs et Utilisateurs de Bois en Valdaine

Paul PIOTIN
Le Vernay
38690 OYEU

Tel : 04-76-55-65-36

F : 04-76-55-62-28

cloture-piotin@wanadoo.fr

Association Forêts Trièves Beaumont Matheysine

Patrick CHION

Le Mas
38650 St GUILLAUME

Tel: 04-76-34-16-89

Patrick.chion@aftbm.org

Association pour le développement des Bonnevaux-Chambarans

Paul ROSTAING
Les Guillauds –38440 Savas Mepin

Tel: 04-74-58-64-93

Groupement des sylviculteurs de Belledonne Nord

Henri GRAS
Les Près Communaux 38190 LES ADRETS

Tel: 04-76-71-17-96

Groupement des sylviculteurs de Belledonne Sud

Roger GIRAUD

38190 LA COMBE DE LANCEY

Tel: 04-76-71-54-50

Groupement des Sylviculteurs du Vercors 4 Montagnes

Daniel BONNET
6, grande rue – 38120 Le FONTANIL CORNILLON

Tel: 04-76-75-68-31

daniel.bonnet38@orange.fr

Groupement des Sylviculteurs de Chartreuse

Pierre Basso

Tel: 09 63 63 82 55

pierre.basso-de-marco@orange.fr

Association VALFOR

Bertrand de GERMINY – 46 rue de la Charité – 69002 LYON

Tel: Dom : 04-78-42-01-35
Camp:04-74-80-16-11

Pour contacter le Groupement départemental:

UGDFI:

40 avenue Marcellin Berthelot

BP 2608-  38036 Grenoble cedex 2

Nos partenaires

MFR vif


Catégorie UGDFI, forêtCommentaires fermés

Critérium du Dauphiné: Tony Martin roi du chrono

On attendait beaucoup de cette 3ème étape du Critérium du Dauphiné. Et pour cause, le parcours proposé, un contre la montre individuel de 42 km autour de Grenoble  correspond au mètre près à l’avant dernière étape du prochain tour de France. Les favoris se sont placé, en particulier les trois premiers de l’étape: Tony Martin qui a parcouru les les 42,5 km en 55′27″, Bradley Wiggins à 11 sec et  Edvald Boasson-Hagen à 43 sec seront logiquement les prétendants à la victoire sur cette étape lors de la grande boucle.

On n’oubliera pas la performance de Cadel Evans qui perd 1′09″ sur le vainqueur du jour mais qui se place à la seconde place au général. Il est le vainqueur potentiel de ce critérium…. Par contre Vinokourov a montré ses limites sur ce genre de parcours en perdant 2′07″. Il perd logiquement son maillot jaune au profit de Wiggins.

Classement 3ème étape :

1. Tony Martin (ALL, HTC-Highroad) les 42,5 km en 55′27″
2. Bradley Wiggins (GBR, Team Sky) à 11 sec.
3. Edvald Boasson-Hagen (NOR, Team Sky) à 43 sec.
4. David Zabriskie (USA, Garmin-Cervélo) à 58 sec.
5. Janez Brajkovic (SLO, RadioShack) à 1′17″
6. Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team) à 1′20″
7. Geraint Thomas (GBR, Team Sky) à 1′36″
8. Christophe Riblon (FRA, Ag2r La Mondiale) à 1′37″
9. Rein Taaramae (EST, Cofidis) à 1′56″
10. Rui-Alberto Faria Da Costa (POR, Movistar Team) à 2′00″

Classement général :

1. Bradley Wiggins (GBR, Team Sky) en 8h41′37″
2. Cadel Evans (AUS, BMC Racing Team) à 1′11″
3. Janez Brajkovic (SLO, RadioShack) à 1′21″
4. Alexandre Vinokourov (KAZ, Astana) à 1′56″
5. Rui-Alberto Faria Da Costa (POR, Movistar Team) à 2′12″
6. Geraint Thomas (GBR, Team Sky) à 2′25″
7. Jurgen Van Den Broeck (BEL, Omega Pharma-Lotto) à 2′28″
8. Christophe Riblon (FRA, Ag2r La Mondiale) à 2′45″
9. Ben Hermans (BEL, RadioShack) à 2′46″
10. Jérôme Coppel (FRA, Saur-Sojasun) à 2′52″

Catégorie sportCommentaires fermés

Offres et demandes d’emploi, secteur agricole, en Rhône-Alpes

Retrouvez ces offres d’emploi sur www.anefa.org :

 Ardèche . Centre équestre cherche un palefrenier-soigneur (H/F). Missions : alimentation, soins aux poneys et chevaux, entretien des clôtures, entretien manège et carrières. Débutant accepté. Permis B impératif. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OEQ6-01

 Drôme . ETA recrute un conducteur d’engins (H/F) ayant de solides connaissances en entretien et mécanique de matériel agricole. Débutant accepté si formation BTS idéalement BTS agroéquipement. Permis C serait un plus. CDI tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OCM18-26

Hte-Savoie . Expl. familiale cherche un agent d’élevage laitier (H/F). Missions : traite des vaches, ponctuellement travaux liés à l’activité de l’expl. Poste nourrit, logé. CDI tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL31-74

Isère . Expl. élevage bovins et caprins cherche son responsable d’élevage. Vs serez chargé, en lien avec les associés du GAEC, du suivi du troupeau caprin : traite, soin et alimentation, suivi administratif. CDI tps plein. Entrée dès accord. Contact : 04 76 20 68 08 ou emploi-isere@anefa.org. OCA13-38

 Rhône . Expl. cherche agent arboricole (H/F). Vs réaliserez les travaux liés au développement des vergers : cueillette, taille, éclaircissage, traitements. En saison, vs aurez en charge la gestion d’une équipe de saisonniers. Autonomie requise. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OAR12-69

 Retrouvez ces demandes d’emploi sur www.anefa.org :

Ain . Homme cherche emploi d’agent d’élevage caprin ou avicole. Titulaire BPREA. Stage en exploitation avec transformation. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DCA8-01

 Ain . Homme cherche emploi en élevage bovin lait. Titulaire BTS prod. Animale en apprentissage. Expérience de plusieurs mois en expl. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DEL25-01

 Ardèche . Homme cherche emploi de chef de culture légumière et/ou chef d’équipe. Expérimenté. Mobilité : Ardèche – Drôme. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DMA4-07

 Isère . Homme cherche emploi en agriculture sur le secteur de La Côte St-André. Exp. en maraichage, arbo, conduite d’engins. Etudie ttes propositions. Contact : 04 76 20 68 08 ou emploi-isere@anefa.org. DMA25-38

 Savoie . Femme cherche emploi d’aide vacher ou berger en élevage. Disponible début juillet. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DEL5-73

 

Catégorie economie/emploiCommentaires fermés

Avec Provencia adoptez la green attitude

Le magazine d'infos de Provencia

Le groupe de grande distribution rhônalpin Provencia, déjà réputé pour privilégier les producteurs régionaux et encourager la consommation de proximité, va plus loin dans l’engagement environnemental avec son opération « Green attitude »

Adoptez la Green attitude avec le groupe Provencia. Opération bio et écolo du 7 au 11 juin

Du 7 au 11 juin, les magasins Carrefour et Carrefour Market du groupe Provencia mettent en avant toute une gamme de produits écologiques et biologiques. Jardinage, alimentation… Facile de consommer responsable avec Provencia !

Trouvez le magasin le plus proche de chez vous.

Catégorie agro-alimentaire, bio, consommationCommentaires fermés

Critérium du Dauphiné, 4ème étape: La Motte Servolex-Mâcon

La quatrième étape du Critérium du Dauphiné 2011, ce jeudi 9 juin, est la seule réservée aux sprinters. Elle partira de La Motte-Servolex en Savoie pour s’achever à Mâcon après 173,5 km de course.

chatillon1chatillon2

Catégorie sportCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juin 2011
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+