Catégorie | agriculture

04 76 20 67 83: numéro de téléphone sécheresse pour l’Isère

La Chambre d’Agriculture de l’Isère et les différentes Organisations Professionnelles Agricoles, mettent en place des mesures liées aux
problématiques dues à la sécheresse qui touche le département et plus généralement le pays depuis ce printemps.

L’action-phare

Mise en place pour les agriculteurs d’un n° de téléphone sécheresse.
N0: 04 76 20 67 83

Ce numéro est géré par la Chambre d’Agriculture de l’Isère pour le compte de la cellule sécheresse inter-OPA et a pour but de répondre auxl demandes du secteur agricole.

Les actions de fond

Communication sur les mesures à prendre concernant les fourrages et l’alimentation des troupeaux, et sur les mesures d’assouplissement réglementaires nationales (Mesures Agro-Environnementales, PAC ).
Activation de l’association Solidarité 38 gérée par la FDSEA pour la recherche et la mise à disposition à tout agriculteur demandeur de paille extérieure à un prix contrôlé.

Un volume de 10 000 tonnes est envisagé. Il pourrait provenir de la Marne, avec un appui public pour le transport.
Mise en place de contrats entre irriguants et éleveurs pour le semis de maïs en juin à des fins d’ensilage sur les parcelles libérées précocement, à l’initiative de la Coopérative Dauphinoise.
La Chambre d’Agriculture de l’Isère participe aux commissions d’évaluation de terrain en vue du classement par l’état au titre du fond des calamités.
Elle sollicite le Département et la Région pour un soutien public des collectivités.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8471 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

CREDIT.jpg

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juin 2011
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+